Recherche

De nouveaux soucis avec la justice pour Dieudonné

© Copyright : DR

8 octobre 2019 - 19h40 - Monde

La Société, Les productions de la Plume, celle qui produit les spectacles de l’humoriste controversé et polémiste, Dieudonné, a été convoquée devant le Tribunal correctionnel de Nanterre, le lundi 7 octobre, à cause de la mise en danger de la vie d’autrui. L’artiste, en effet, pendant un an, s’est produit dans une salle à Châtillon, qui ne respecte pas les normes en termes de sécurité.

L’affaire est sérieuse et la Mairie maintient le bras de fer avec la maison de production. Selon Le Parisien, pendant un an, Dieudonné a donné des représentations dans des locaux frappés d’un Arrêté de fermeture, pris par la Mairie parce qu’ils n’étaient pas dans les dispositions pour un tel usage.

Sur la base de ces éléments, la Procureur a requis 75.000 € d’amende. À l’audience lundi, seule Me Isabelle Coutant-Peyre était présente pour défendre avec force les Productions de la Plume et l’humoriste qui, selon sa ligne de défense, sont victimes de « l’acharnement de l’Etat et de la ville de Châtillon ».

Son collègue, Me Christophe Pichon, assurant la défense de la Commune, a déclaré qu’ « il ne s’agit pas de censure mais de sécurité ».

Selon la Présidente du Tribunal, la Commission de Sécurité serait passée plusieurs fois, sans réussir à faire plier la maison de production et l’humoriste. Devant l’inexistence de points d’issues de secours, d’accès pour les pompiers, tout ceci, ajouté à un manque d’aération et à un confort qui laisse â désirer, a contraint la Commission à ne pas donner son accord pour l’exploitation de la salle.

L’avocate de la défense a déclaré qu’il n’y a aucune preuve que les Productions de la Plume ont organisé des spectacles dans cette salle.

Pourtant, la vente des billets se faisait sur internet et les longues files d’attente devant la salle sont les preuves que le lieu accueille fréquemment des spectacles de l’artiste.

Selon l’avocat de la Commune, « Dieudonné annonçait régulièrement les dates de spectacle ». Pour Le Parisien, l’humoriste se vantait souvent d’avoir encore plus gagné de l’argent après ses ennuis, suite à son expulsion du Théâtre de la Main-d’or.

Pour évaluer le montant de l’amende à infliger aux Productions de la Plume, la Procureur a fait un petit calcul : à raison de 25 € la place, pour une cinquantaine de représentations devant quelque deux cents spectateurs en moyenne, le show quasi-clandestin de Dieudonné à Châtillon a permis d’engranger quelque 250 000 €, selon le journal.

Il faudra que les parties engagées dans ce différend attendent le 18 novembre, date à laquelle le jugement sera rendu.

Bladi.net

Bladi.net - 2019 - Archives - A Propos - Contact