Réaction des autorités de Donetsk sur un supposé échange avec le Maroc

15 juillet 2022 - 15h40 - Maroc - Ecrit par : S.A

Denis Pouchiline, président de la république populaire autoproclamée de Donetsk (RPD) assure que le Maroc n’avait pas contacté les autorités de Donetsk au sujet du combattant marocain pro-Ukraine Brahim Saadoun condamné à mort le 9 juin en compagnie de deux Britanniques, confirmant ainsi le démenti formel des autorités marocaines.

« Ni le Maroc ni la Grande-Bretagne ne nous ont officiellement contactés », a confirmé Denis Pouchiline, président de la RPD lors d’une conférence de presse tenue à Donetsk, à laquelle a pris part l’agence de presse russe RIA Novosti. Ces deux pays « n’ont pas soumis de demande officielle aux autorités de Donetsk concernant leurs citoyens qui ont combattu aux côtés de Kiev et ont été reconnus coupables de mercenariat », a-t-il précisé.

À lire : Brahim Saadoun : la Russie n’a pas reçu la demande de son père

Arrêtés, jugés en vertu de trois articles du Code pénal de la RPD : “prise de pouvoir par la force ou rétention forcée du pouvoir”, “mercenariat” et “entraînement en vue de mener des activités terroristes”, puis condamnés à mort, le 9 juin, par la chambre d’appel de la Cour suprême de la RPD, le jeune marocain Brahim Saadoun et les deux Britanniques Aiden Aslin et Shaun Pinner ont interjeté appel. «  Si le tribunal confirme le verdict, l’affaire sera transférée au service exécutif du ministère de la Justice de la RPD  », a expliqué le chef de la RPD.

À lire : Ukraine : la menace d’exécution plane toujours sur Brahim Saâdoun

Interrogé sur l’exécution par la RPD de la peine de mort des trois condamnés, Denis Pouchiline a assuré que « tout est préparé dans le service exécutif du ministère de la Justice de la RPD, conformément à la législation en vigueur ».

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Ukraine - Brahim Saadoun

Aller plus loin

Le Maroc réagit à la condamnation de Brahim Saadoun

Le Maroc a finalement réagi à la situation du jeune marocain Brahim Saadoun, condamné à la peine capitale au Donbass, pour son engagement aux côtés de l’armée ukrainienne.

Brahim Saadoun : la Russie n’a pas reçu la demande de son père

Au lendemain de l’appel du père de Brahim Saadoun, demandant la grâce pour son fils, la Russie a réagi, affirmant n’avoir pas reçu sa lettre envoyée à Vladimir Poutine ainsi...

Ukraine : la menace d’exécution plane toujours sur Brahim Saâdoun

Le Marocain Brahim Saâdoun et les deux combattants britanniques capturés et condamnés à la peine de mort seront exécutés, s’ils perdent leur recours en appel, selon les...

Le Maroc n’a pas fourni d’avocat à Brahim Saadoun

Le gouvernement de Donetsk a affirmé avoir commis d’office des avocats pour assurer la défense des combattants marocains et britanniques pro-Ukraine, condamnés à mort.

Ces articles devraient vous intéresser :