Drame de Tanger : ouverture du procès du propriétaire de l’atelier

10 mars 2021 - 10h20 - Maroc - Ecrit par : K.B

La mort tragique de 28 ouvrières le 8 février dernier suite à l’inondation d’un atelier clandestin à Tanger restera dans toutes les mémoires. L’ouverture du procès du propriétaire de l’usine, principal accusé dans l’affaire, a eu lieu mardi au tribunal de première instance.

Suite à la requête de la défense, le juge a décidé de reporter le procès à une date ultérieure. L’état de santé du principal mis en cause continue à se détériorer, a indiqué l’avocat, soulignant qu’il est dans l’incapacité de comparaître devant la cour.

Le mis en cause est toujours poursuivi en détention provisoire, pour homicide et blessures involontaires et des délits liés au Code du travail. Selon Alyaoum24, le ministère public avait ordonné, dans le cadre de la procédure judiciaire, l’audition de l’accusé principal ainsi que des personnes présumées impliquées dans l’affaire.

Environ 29 corps, en majorité des femmes, avaient été extraits des niveaux souterrains d’une villa, dans un quartier résidentiel de Tanger. Les pluies diluviennes, qui s’étaient abattues sur la capitale du Nord, avaient causé des dégâts matériels considérables.

Depuis lors, plusieurs associations des droits de l’homme et ONG ont exigé l’ouverture d’une enquête judiciaire, afin de déterminer toutes les responsabilités.

Sujets associés : Tanger - Procès

Aller plus loin

L’usine de la mort à Tanger : prison ferme pour le propriétaire

Le propriétaire d’un atelier de textile à Tanger, dont de nombreux employés, principalement des femmes, sont morts à la suite d’inondations, a été condamné à de la prison ferme...

Drame de Tanger : les familles des victimes ne veulent pas porter plainte

Les familles des victimes et les rares survivants du drame de Tanger, qui avait fait 28 morts, ont contre toute attente renoncé à poursuivre en justice le principal mis en...

Maroc : des usines fermées après le drame de Tanger

Les autorités locales de Casablanca ont procédé à la fermeture de dizaines d’unités industrielles exerçant depuis des années en toute légalité. Une décision aux lourdes...

Drame de Tanger : à peine ouvert, le procès reporté au 24 mars prochain

Le procès du propriétaire de l’usine AM Fashion dans laquelle 28 ouvriers sont décédés s’est ouvert ce mercredi 10 mars à Tanger et a été reporté au 24 mars prochain. Première...

Ces articles devraient vous intéresser :