Deux séparatistes rifains arrachent le drapeau marocain à l’ambassade du Maroc à Berlin

25 avril 2021 - 19h40 - Monde - Ecrit par : S.A

Deux séparatistes rifains ont tenté de profaner, samedi 24 avril, le drapeau marocain à l’ambassade du Maroc à Berlin avant d’être mis en déroute. Cette tentative a eu lieu au lendemain de la décision de Nasser Zefzafi, leader du mouvement du Hirak du Rif de tirer sa révérence.

À l’aide d’une échelle, deux individus arrivés sur place à bord d’une voiture de luxe allemande immatriculée en Belgique samedi après-midi sont montés à plusieurs mètres de hauteur pour retirer le drapeau marocain flottant sur l’ambassade du Maroc à Berlin. Alors qu’ils voulaient profaner le drapeau, un représentant de la sécurité du bâtiment les a freinés dans leur élan. Ces séparatistes rifains ont dû prendre la fuite.

Ils ont initié un live sur Facebook pour documenter les faits. Ce n’est pas la première fois qu’ils ont profané ou tenté de profaner le drapeau marocain dans les représentations diplomatiques et consulaires du royaume. Ils seraient des auteurs présumés de délits similaires dans un certain nombre de villes européennes.

En 2020, le parlement allemand a voté une loi qui punit la profanation des drapeaux en public. Toute personne qui brûlerait le drapeau étranger, dont marocain, ou allemand, sera passible d’une peine qui irait jusqu’à trois ans de prison.

Sujets associés : Allemagne - Berlin - Nasser Zefzafi - Hirak - Manifestations à Al hoceima

Aller plus loin

Le drapeau marocain à nouveau brûlé (vidéo)

La vidéo d’un homme mettant le feu au drapeau marocain dans un hôtel d’Istanbul, en Turquie, a fait réagir l’Observatoire maroco-africain pour la défense de l’unité territoriale.

Pays-Bas : condamnation des séparatistes rifains ayant vandalisé les consulats du Maroc

Les séparatistes rifains qui avaient commis des actes de vandalisme dans les consulats généraux du Maroc à Utrecht et Den Bosch en janvier et mars derniers ont écopé des peines...

Brûler un drapeau en Allemagne vous enverra en prison

Toute personne qui brûlerait le drapeau étranger, dont le marocain, ou allemand, sera passible d’une peine de prison. C’est l’essentiel à retenir d’une loi votée au parlement...

Confusion entre le drapeau amazigh et l’emblème LGBT au Qatar

À quelques minutes du coup d’envoi du match Maroc-Croatie au Qatar, un agent a confondu le drapeau amazigh de supporters marocains et l’emblème LGBT arc-en-ciel.

Ces articles devraient vous intéresser :

Appel à la libération « immédiate » de Nasser Zezafi

À l’occasion de la Journée internationale des populations autochtones le 9 août, cinq organisations internationales de défense des droits humains ont appelé à la libération « immédiate et inconditionnelle » de Nasser Zefzafi, leader du mouvement de...

Nasser Zefzafi sort exceptionnellement de prison

Nasser Zefzafi, leader du mouvement de contestation du « Hirak », a bénéficié d’une permission pour rendre visite à un proche malade.