Une grande quantité de drogue détruite à Casablanca

23 octobre 2020 - 14h30 - Maroc - Ecrit par : Bladi.net

Une opération de destruction d’une quantité importante de drogue et de plusieurs produits de contrebande, a eu lieu ce jeudi à la décharge de Médiouna, dans la banlieue de Casablanca.

L’ordonnateur des douanes à l’aéroport Mohammed V, Housni Eddahar, a affirmé lors d’une déclaration à la presse que ces produits détruits, ont été saisis dans le cadre des efforts mis en œuvre par l’administration des douanes, afin de lutter contre le trafic international de la drogue.

Il s’agit notamment de 16 kg de cocaïne, 132 kg de chira, 7000 psychotropes, 1 376 kg de tabac à narguilé, 308 cartouches de cigarettes, 20 kg de tabac, 128 kg de khat, 2 grammes d’héroïne, et d’autres produits de contrebande, rapporte La Map.

Les éléments de la Sûreté nationale et de la Gendarmerie royale, au niveau de la Direction provinciale de Nouaceur ont également participé à ces opérations. De même, la destruction a eu lieu sous la supervision du parquet, en présence des représentants des autorités locales et des services de sécurité concernés.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Casablanca - Drogues - Gendarmerie Royale - Aéroport Mohammed V Casablanca - Chira

Aller plus loin

Port de Casablanca : de la drogue dans les conteneurs

Les éléments de la sûreté nationale et de l’administration des douanes et impôts indirects, ont intercepté mardi, au port de Casablanca, une importante quantité de résine de...

Un Français arrêté pour trafic de drogue à Casablanca

La Brigade nationale de la police judiciaire a saisi, jeudi, 5,222 tonnes de résine de cannabis, doublé de l’interpellation de trois individus, dont un Français d’origine...

Nouvelle opération anti-drogue au Maroc

Trois individus âgés de 41 à 65 ans, dont deux frères, ont été interpellés pour une affaire de trafic de drogue et de psychotropes. L’opération a été menée par les éléments du...

Harhoura : bastion de drogue, de la débauche et du narguilé ?

Une vingtaine de jeunes ont été arrêtés par la gendarmerie dans une résidence privée à Harhoura, près de Rabat. Il leur est reproché la consommation de drogue, le rassemblement...

Ces articles devraient vous intéresser :

Aéroports du Maroc : hausse du nombre de passagers à fin novembre

À fin novembre dernier, les aéroports marocains ont enregistré plus de 18 millions de passagers, soit un taux de récupération de 80 % par rapport à la même période en 2019, selon l’Office national des aéroports (ONDA).

Marhaba 2023 : le grand retour des MRE

Cette année, l’opération Marhaba 2023 dédiée à l’accueil des Marocains résidant à l’étranger coïncide avec l’Aïd Al Adha, donnant encore plus de sens aux retrouvailles. En tout, quelques 3 millions de MRE devraient rentrer au Maroc cet été.

« L’Escobar du désert » fait tomber Saïd Naciri et Abdenbi Bioui

Plusieurs personnalités connues au Maroc ont été présentées aujourd’hui devant le procureur dans le cadre de liens avec un gros trafiquant de drogue. Parmi ces individus, un président de club de football.

"Lbouffa" : La cocaïne des pauvres qui inquiète le Maroc

Une nouvelle drogue appelée « Lbouffa » ou « cocaïne des pauvres », détruit les jeunes marocains en silence. Inquiétés par sa propagation rapide, les parents et acteurs de la société civile alertent sur les effets néfastes de cette drogue sur la santé...

Pufa, la "cocaïne des pauvres" qui déferle sur le Maroc

Pufa, la « cocaïne des pauvres » s’est installée progressivement dans toutes les régions du Maroc, menaçant la santé et la sécurité des jeunes. Le sujet est arrivé au Parlement.

Le Maroc face à la menace de la « Poufa », la cocaïne des démunis

Le Maroc renforce sa lutte contre la « Poufa », une nouvelle drogue bon marché, connue sous le nom de cocaïne des pauvres », qui a non seulement des répercussions sociales, notamment la séparation des familles et une augmentation des suicides et des...

Bientôt une centaine de radars mobiles déployés au Maroc

120 nouveaux radars seront bientôt déployés dans plusieurs villes marocaines, pour renforcer la sécurité routière. Ces équipements ont été remis mardi, à la Gendarmerie Royale et à la Direction Générale de la Sûreté Nationale (DGSN) (Police).

Maroc : le TGV reliera les aéroports de Casablanca et Rabat

Mohamed Rabie Khlie, Directeur Général de l’Office National des Chemins de Fer (ONCF), a levé le voile sur de nouveaux projets, notamment ceux devant relier les aéroports de Rabat et Casablanca avec des trains à grande vitesse (TGV).

Maroc : les auteurs d’infractions routières plus durement sanctionnés

Au Maroc, certaines infractions routières seront plus sévèrement punies. Tel est le vœu de la Gendarmerie royale qui mise sur la correction de certaines lacunes judiciaires.

L’aéroport de Casablanca et Royal Air Maroc sous le feu des critiques

Les voyageurs sont mécontents de l’aéroport Mohammed V Casablanca et de la compagnie aérienne nationale Royal Air Maroc (RAM). À l’origine de ce mécontentement, la perte répétée des bagages mais aussi la mauvaise qualité des services d’escorte.