Maroc : un policier attaqué au sabre à Laâyoune

25 août 2018 - 15h00 - Maroc - Ecrit par : Bladi.net

La Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) a décidé d’ouvrir une enquête en vue de déterminer les circonstances de l’utilisation par un agent de police de son arme de service pour faire face à un individu qui tentait de l’agresser physiquement et d’attaquer son domicile à l’aide d’un sabre.

Le brigadier a tiré quatre balles avec son arme de service dont trois ont atteint les membres inférieurs du prévenu, indique un communiqué de la DGSN, précisant que le mis en cause, qui était en état d’ébriété, a cassé la serrure de la maison du policier.

L’homme a été placé sous surveillance médicale alors que la femme qui se trouvait en sa compagnie, retrouvée en état d’ébriété, a été placée en garde à vue.

Le policier a été également placé en garde à vue après la saisie de cannabis (chira), ajoute la DGSN selon laquelle il a été procédé à l’interpellation d’une femme, qui se trouvait dans le domicile, pour élucider sa relation avec cette affaire.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Drogues - Laayoune - Direction Générale de la Sûreté Nationale (DGSN) - Police marocaine - Alcool - Cannabis

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : des nominations à la direction de la sécurité des Palais et Résidences royaux

Le directeur général de la Sûreté territoriale (DGST), Abdellatif Hammouchi a procédé à une nouvelle série de nominations, notamment au sein de la direction de la sécurité des Palais et Résidences royaux.

Maroc : la DGSN fait un cadeau à des policiers

Fidèle à sa tradition, Abdellatif Hammouchi, directeur général du pôle DGSN-DGST, octroie un soutien financier d’exception aux policiers et employés confrontés à des traitements médicaux coûteux pour des affections graves.

Criminalité au Maroc : les chiffres

Les chiffres officiels de la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) montrent les baisses importantes dans toutes les catégories de crimes en 2023.

Marrakech veut en finir avec la mendicité et les SDF

La ville de Marrakech mène une lutte implacable contre la mendicité professionnelle et le sans-abrisme, qui porte déjà ses fruits. À la manœuvre, la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) et la brigade touristique.

La police marocaine et Facebook lancent « Alerte-enlèvement »

La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) met en place actuellement un nouveau système de protection de la sécurité des citoyens, des résidents et des étrangers. Il s’agit d’un programme innovant et intégré d’alerte et de recherche des...

Boufa, la drogue qui terrifie le Maroc

Le Maroc mène des actions de lutte contre les drogues dont la « Boufa », une nouvelle drogue, « considérée comme l’une des plus dangereuses », qui « envahit certaines zones des villes marocaines, en particulier les quartiers marginaux et défavorisés. »

Le Maroc frappe un grand coup dans la lutte contre le terrorisme

Une cinquantaine d’individus ont été arrêtés mercredi au Maroc lors d’une importante opération visant des membres présumés de groupes djihadistes.

Pufa, la "cocaïne des pauvres" qui déferle sur le Maroc

Pufa, la « cocaïne des pauvres » s’est installée progressivement dans toutes les régions du Maroc, menaçant la santé et la sécurité des jeunes. Le sujet est arrivé au Parlement.

« L’Escobar du désert » fait tomber Saïd Naciri et Abdenbi Bioui

Plusieurs personnalités connues au Maroc ont été présentées aujourd’hui devant le procureur dans le cadre de liens avec un gros trafiquant de drogue. Parmi ces individus, un président de club de football.

Abdellatif Hammouchi donne des nouvelles priorités à la police en 2023

Afin de réussir sa mission en 2023, la direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) a défini de nouvelles priorités qui ont été dévoilées, jeudi, lors de la réunion organisée au siège de l’institution.