Droits humains : l’AMDH dresse un tableau noir du Maroc

14 janvier 2022 - 21h40 - Ecrit par : A.T

Le bureau central de l’Association marocaine des droits humains (AMDH) a réagi, une fois encore, à la régression des droits humains au royaume, appelant à la levée de l’état d’urgence, avec la nécessité de fixer un délai.

Dans son rapport annuel intitulé « la réalité des libertés publiques au Maroc au cours de l’année 2021 »,l’AMDH a relevé plusieurs types de cas d’atteintes aux libertés individuelles au sein de la société, rapporte Hespress, précisant que le gouvernement a profité de la crise sanitaire pour laisser libre cours aux pratiques illégales.

Qu’il s’agisse de la liberté d’opinion et d’expression, des dérives liées à l’état d’urgence, du pass vaccinal, ou encore des arrestations arbitraires, etc., l’AMDH a peint un tableau sombre des libertés individuelles au Maroc.

Selon l’ONG, la liberté d’opinion et d’expression est mise en mal depuis la venue de la pandémie. « l’État marocain a tenté d’exploiter la pandémie pour faire adopter le projet de loi n°22.20 relatif à l’utilisation des réseaux sociaux, dont les articles se sont caractérisés par l’imposition de larges restrictions à la liberté d’opinion et d’expression sur Internet, et le renforcement de la censure des publications et les réseaux sociaux, en totale contradiction avec les obligations internationales dans le domaine des droits de l’homme. »

Un projet de loi qui a finalement était mis de côté suite à la pression de l’opinion publique marocaine et la vaste campagne d’indignation contre cette loi, souligne le rapport. Dans le même sillage, le gouvernement a procédé à plusieurs arrestations et de poursuites à l’encontre de milliers de citoyens hommes et femmes, accusés d’avoir enfreint les mesures de l’état d’urgence sanitaire ».

A lire : Pass vaccinal : l’AMDH dépose une plainte devant la Cour de cassation

En 2021, le Maroc a également connu un déclin «  exceptionnel et sans précédent  » en ce qui concerne la liberté d’opinion et d’expression, des médias, de la presse et des publications sur les réseaux sociaux, estime l’AMDH, rappelant à cet effet que l’organisation « Reporters sans frontières » avait classé le Maroc 136ᵉ sur 180 pays dans le Classement mondial de la liberté de la presse en 2021.

Face à ces dérives, l’AMDH a fait plusieurs recommandations notamment « la libération de tous les détenus politiques et d’opinion, le droit aux rassemblements et manifestations pacifiques, la fin des poursuites à l’encontre des journalistes et des blogueurs sur les réseaux sociaux ainsi que les manifestants parmi les enseignants contractuels, les chômeurs et les militants des droits de l’homme ».

De même, l’association recommande la « promulgation d’une loi spéciale visant à protéger les défenseurs des droits humains de toutes les formes de harcèlement en leur permettant de jouir de tous leurs droits conformément à l’esprit de la Déclaration universelle pour la protection des défenseurs ».

L’association demande également « la levée de l’état d’urgence sanitaire avec la nécessité de fixer un délai tout en respectant la règle de proportionnalité visée par le droit international des droits de l’homme », ainsi que « l’arrêt de toutes les mesures en cours affectant les droits humains, en particulier la liberté d’opinion et d’expression, les médias, la pensée et la conscience, le droit de créer des associations et le droit de manifester et de se réunir pacifiquement ».

Tags : Association Marocaine des Droits Humains (AMDH) - Etat d’urgence au Maroc

Aller plus loin

Tétouan : un homme masqué arrêté pour avoir appelé à la violation de l’état d’urgence sanitaire

La police judiciaire de Tétouan a arrêté un homme masqué, samedi 10 avril. Il serait impliqué dans l’incitation au rassemblement, à la violation de l’état d’urgence sanitaire, ainsi...

Maroc : un élu arrêté pour incitation à la violation du couvre-feu

Les services de la gendarmerie royale à Al Hoceïma ont arrêté, samedi 10 avril 2021, Mekki El Hannoudi, maire de Louta, qui avait appelé ses administrés à violer le couvre-feu...

Pass vaccinal : l’AMDH dépose une plainte devant la Cour de cassation

La Cour de cassation a été saisie par une plainte de l’Association marocaine des droits de l’homme (AMDH) pour révoquer la décision d’imposition du pass vaccinal dans les espaces...

Violation du confinement : durcissement des contrôles au Maroc

Face au non-respect du confinement ayant entraîné une hausse des cas de contamination au covid-19 depuis le 29 avril, les autorités marocaines ont décidé de durcir le...

Nous vous recommandons

Omar Hilale : « le geste du roi Mohammed VI envers l’Algérie est resté sans réponse »

L’ambassadeur représentant permanent du Maroc auprès de l’ONU, Omar Hilale, a affirmé que l’Algérie déploie des moyens pour attaquer le Maroc au lieu de s’occuper de la crise socio-économique «  grave  » sur son...

Une relation homosexuelle derrière un meurtre à Marrakech

La chambre criminelle près la Cour d’appel de Marrakech a condamné un jeune homme de 26 ans à la perpétuité pour avoir tué sauvagement un septuagénaire avant de mettre le feu à son domicile.

Obligation du pass vaccinal : un frein pour les voyageurs marocains

Alors que certains pays comme l’Espagne ne demandent plus le certificat de vaccination à l’entrée de leur territoire, le pass vaccinal est toujours obligatoire pour quitter le Maroc ou y entrer. Une restriction qui freine les voyages à...

Voici pourquoi Achraf Hakimi pourrait quitter le PSG

L’international marocain Achraf Hakimi envisage de quitter le PSG qu’il a rejoint l’été dernier et avec qui son contrat court jusqu’en 2026. En voici les raisons.

Match Maroc-RDC : des surprises dans la liste des joueurs convoqués

C’est fait, le sélectionneur national Vahid Halilhodzic, a dévoilé ce jeudi 17 mars, la liste des 26 joueurs marocains convoqués pour la double confrontation contre la République démocratique du Congo. Sur la liste, il y a des absences et de grands...

Une bonne nouvelle pour les expatriés français vaccinés au Maroc

Les expatriés français vaccinés au Maroc ou dans d’autres pays sont autorisés à déposer « dès cette semaine » leur demande pour recevoir un QR code dans le cadre de leur retour sur le territoire national. Cette annonce a été faite par Jean-Baptiste Lemoyne,...

L’ambassade de Belgique au Maroc fermée temporairement

En raison d’une maintenance informatique, l’ambassade de Belgique à Rabat, au Maroc, a officiellement annoncé la fermeture de ses bureaux pendant trois jours.

Clarence Seedorf, légende du football néerlandais, se convertit à l’islam

Clarence Seedorf, figure du football néerlandais devenue entraîneur, s’est converti à l’islam à Dubaï, aux Émirats arabes unis. Toutefois, il garde son nom de naissance.

Maroc : urgence d’en finir avec le phénomène de faux gardiens de voitures

À Fès comme partout ailleurs au Maroc, les comportements de certains gardiens de voitures exaspèrent bon nombre d’internautes qui demandent la suppression de leur activité. De leur côté, les experts appellent, eux, à l’instauration d’une réglementation avec...

Redouane Ahrouch condamné pour ne pas avoir serré la main à une femme

Reconnu coupable de sexisme, Redouane Ahrouch, co-fondateur du parti Islam, a écopé mercredi dernier d’une peine de quatre mois de prison avec sursis, devant la cour d’appel de Bruxelles.