Elle se fait passer pour une mendiante pour écrire un livre

3 août 2020 - 14h00 - Belgique - Ecrit par : K.B

L’ancienne adjointe du maire de la Commune d’Evere à Bruxelles, la romancière marocaine Fatiha Saidi, s’est mise dans la peau d’une mendiante, pour les besoins de son livre qui sera publié aux Éditions La Boîte à Pandore au mois d’octobre prochain.

Une expérience inédite, mais surtout douloureuse, que la belgo-marocaine a tenu à vivre, afin de mieux cerner le quotidien des mendiants et les différentes péripéties endurées par cette frange de la société.

Native de la ville d’Oran, d’une famille marocaine originaire du Rif, l’ex-membre de l’Assemblée parlementaire au Conseil de l’Europe est une militante qui a consacré sa vie à la lutte aussi bien au sein du parti socialiste qu’écolo.

Aujourd’hui, c’est en qualité de romancière que Fatiha Saidi a choisi de mener sa bataille contre les inégalités sociales, en mettant sa plume au service des couches défavorisées.

Fatiha Saidi a décidé de verser une partie des droits de ce livre aux "Restos du Coeur".

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Bruxelles - Fatiha Saïdi - MRE

Aller plus loin

Casablanca : une femme arrêtée pour avoir mendié avec une poupée

Les services de police de Casablanca ont arrêté une femme qui utilisait une poupée pour mendier. Elle faisait croire aux passants qu’il s’agissait de son bébé.

Maroc : la mendiante roulait en 4x4 dernier cri

C’est à Ait Aourir, à une dizaine de kilomètres d’Agadir que la mendiante au riche patrimoine a été interpellée vendredi dernier. Roulant en 4x4 flambant neuf, l’arnaqueuse...

« Pour son bien, ne lui donne rien », une campagne contre la mendicité des enfants au Maroc

« Pour son bien, ne lui donne rien ». C’est le slogan sous lequel l’association Jood a démarré depuis le 10 mars, une campagne de sensibilisation contre la mendicité à laquelle...

Maroc : le verdict de la « mendiante de luxe » est connu

Le tribunal de première instance d’Agadir a condamné cette semaine la mendiante de luxe qui roulait dans un véhicule 4x4, à 6 mois de prison ferme.

Ces articles devraient vous intéresser :

Marocains du monde : est-il interdit d’introduire des médicaments au Maroc ?

Les services de la Douane marocaine interdisent l’introduction au Maroc de médicaments, sauf pour les besoins personnels. A cet effet, certaines dispositions doivent scrupuleusement être respectées.

Vers une forte progression des transferts des MRE

Bank Al-Maghrib (BAM) est persuadée que les transferts des Marocains résidant à l’étranger (MRE) devraient poursuivre la tendance à la hausse amorcée depuis le début de l’année.

Voici le guide fiscal 2023 des MRE (douane)

La Direction Générale des Impôts (DGI) vient de dévoiler son guide fiscal pour l’année 2023 à destination des Marocains résidant à l’étranger (MRE).

Échange de données fiscales sur les MRE : le projet de loi reporté

Le gouvernement d’Akhannouch est appelé à revoir deux projets de loi sur l’échange de renseignements fiscaux et de données des Marocains résidant à l’étranger (MRE) qui ont fait l’objet d’une polémique. L’année 2025 est la date du délai de leur...

Ramadan 2024 en France : Le Maroc perd la main sur l’encadrement religieux des MRE

À l’approche du mois de Ramadan, des voix s’élèvent pour réclamer une formation religieuse adaptée aux Marocains résidant à l’étranger, notamment en France.

Opération Marhaba : les chiffres de l’année dernière largement dépassés à Algésiras

Depuis le lancement de l’Opération Passage du Détroit (OPE) le 15 juin dernier, près de 275 000 passagers et 68 000 véhicules ont embarqué depuis les ports espagnols en direction du Maroc d’après les données fournies par la Protection Civile espagnole.

Aziz Akhannouch préside une réunion consacrée aux MRE

Le chef du gouvernement Aziz Akhannouch a présidé mardi 30 août une réunion consacrée aux Marocains du monde. Il s’agit pour le chef de l’exécutif de mettre en place les stratégies pour venir en aide à la communauté marocaine à l’étranger.

Malgré la conjoncture, les transferts des Marocains du monde en hausse

Au cours des sept premiers mois de l’année en cours, les transferts des Marocains résidant à l’étranger (MRE) ont enregistré une hausse de 7,4 % (+4,03 MMDH) par rapport à la même période en 2021.

Enseignement supérieur : le Maroc fait appel aux MRE

Le Maroc envisage de recourir à ses compétences à l’étranger pour améliorer la qualité de l’enseignement supérieur dans ses universités. Une réforme est en cours de préparation pour revoir le cadre légal régissant la profession.

Les Marocains du monde ont transféré 110 milliards de dirhams en 2022 (+16,5%)

Les transferts d’argent effectués par les Marocains résidant à l’étranger (MRE) ont connu une augmentation significative en 2022, selon les données publiées par l’Office des Changes.