Recherche

Eric Zemmour au tribunal pour "haine raciale"

© Copyright : DR

4 juillet 2020 - 14h00 - Maroc

Le polémiste Éric Zemmour était jugé depuis le 1ᵉʳ juillet pour injure et provocation à la haine raciale. S’il est condamné et qu’il ne paie pas cette amende, celle-ci pourrait se transformer en peine de prison.

Jugé le 1er juillet pour “injures publiques” et “provocation à la haine raciale”, le polémiste Eric Zemmour s’est fait représenter par son avocat. Dans sa réquisition, le parquet a réclamé 10 000 euros d’amende, avec possibilité d’emprisonnement en cas de non-paiement, à l’encontre d’Éric Zemmour.

L’histoire remonte en septembre 2019 dernier lorsque le mis en cause a tenu ses propos à Paris lors d’une “Convention de la droite” organisée par des proches de la députée Marion Maréchal, rappelle RTL. Justifiant l’absence de son client, Me Olivier Pardo a soutenu que le polémiste Zemmour "est de plus en plus victime d’agressions” et qu’il n’est pas un juriste.

Au cours du procès, le tribunal a visionné les 32 minutes du discours incriminé tenu le 28 septembre. En tout, 6 passages sont poursuivis par le parquet. Éric Zemmour dépeignait dans ce discours notamment des immigrés “colonisateurs”, décrivant le voile et la djellaba comme “les uniformes d’une armée d’occupation”. Après avoir écouté le discours incriminé du polémiste, la procureure a estimé que les “infractions étaient parfaitement caractérisées”, demandant au tribunal de condamner le polémiste à 100 jours - amende à 100 euros.

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact