Recherche

Pour Eric Zemmour, les migrants sont des "voleurs" et "violeurs"

© Copyright : DR

2 octobre 2020 - 07h20 - Monde - Par: J.K

Lors de l’émission "Face à l’info" animée par Christine Kelly, le chroniqueur Eric Zemmour qualifie les mineurs isolés de voleurs et de violeurs. Face à ces propos polémiques, une enquête a été ouverte.

Un nouveau dérapage en direct pour l’éditorialiste et écrivain, Eric Zemmour. Sur l’émission "Face à l’info" de la chaîne de télévision Cnews animée par Christine Kelly ce mercredi 30 septembre, l’éditorialiste a qualifié les mineurs isolés de « voleurs, assassins et violeurs ». Il affirme à ce propos, qu’il faut les renvoyer et qu’il presse de sortir de la convention de la Cour européenne des droits de l’homme (CEDH), pour que ces jeunes ne reviennent plus en France, fait savoir la Dépêche.

Avalanche de réactions indique le journal : selon la ministre déléguée chargée de l’égalité entre les hommes et les femmes, il s’agit d’une sortie" abjecte et raciste". Élisabeth Moreno, a demandé à la Délégation interministérielle à la lutte contre le racisme, l’antisémitisme et la haine anti-LGBT (DILCRAH) de saisir le procureur de la République après ces propos polémiques.

L’animatrice de l’émission, Christine Kelly qui n’a pas manqué de réagir à la polémique, a d’ailleurs été très critiquée sur les réseaux sociaux, suite à cette séquence et surtout au regard de son passé de membre du Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA).

Plusieurs internautes ont fait part de leur colère à ces propos. Le mouvement de contestation des utilisateurs de Twitter a même créé un mot clef " BoycottCnews" appelant au boycott de la chaîne de télévision.

Et de deux donc pour Eric Zemmour déjà condamné le 25 septembre dernier, par le tribunal de Paris, à une amende de 10 000€ pour injure et provocation à la haine. Il est condamné pour les propos tenus le 28 septembre 2019 en ouverture de la convention de la droite organisée par des proches de Marion Maréchal.

Une semaine après cette condamnation à Paris, une nouvelle enquête s’ouvre pour les mêmes raisons. L’enquête a été confiée à la brigade de répression de la délinquance contre la personne, précise le parquet.

Mots clés: France , Droits et Justice , Racisme , Enfant , Plainte

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - - A Propos - Contact