Propos anti-islam : situation atténuante pour Eric Zemmour en appel

8 septembre 2021 - 22h30 - France - Ecrit par : S.A

Eric Zemmour a été relaxé ce mercredi 8 septembre par la Cour d’appel de Paris. En 2019, il avait prononcé une violente diatribe anti-islam et anti-immigration lors d’un rassemblement politique.

Situation atténuante pour Eric Zemmour en appel. La cour d’appel de Paris a relaxé ce mercredi le chroniqueur qui était poursuivi pour injure et provocation à la haine après une violente diatribe contre l’islam et l’immigration, rapporte l’AFP. Le 28 septembre 2019, alors qu’il participait à une « convention de la droite » organisée par des proches de l’ex-députée du Rassemblement national (RN), Marion Maréchal, le journaliste avait prononcé un discours dans lequel il avait fustigé des immigrés «  colonisateurs  » et une « islamisation de la rue ». Aussi, avait-il décrit le voile et la djellaba comme « les uniformes d’une armée d’occupation ». Ces propos lui avaient coûté une condamnation en première instance. Il avait écopé d’une amende de 10 000 euros d’amende.

À lire : Eric Zemmour devant la justice pour ses propos sur les mineurs marocains

Aux yeux du tribunal correctionnel de Paris, ces propos étaient « une exhortation, tantôt implicite tantôt explicite, à la discrimination et à la haine à l’égard de la communauté musulmane et à sa religion ». « Les opinions, même choquantes, doivent pouvoir s’exprimer. Néanmoins, les faits reprochés vont plus loin et outrepassent les limites de la liberté d’expression puisqu’il s’agit de propos injurieux envers une communauté et sa religion », avait indiqué la présidente de la 17ᵉ chambre correctionnelle.

À lire : Éric Zemmour condamné pour injure et provocation à la haine

Toujours dans la journée de ce mercredi, Eric Zemmour était convoqué devant le tribunal pour répondre de ses propos sur les migrants mineurs. « Ils sont des voleurs, ils sont des assassins, ils sont des violeurs. C’est tout ce qu’ils sont. Il faut les renvoyer, avait affirmé l’éditorialiste. Attendez, il faut même pas qu’ils viennent !  », avait-il déclaré lors d’un débat de l’émission « Face à l’info », dédié à la question des mineurs isolés, le 29 septembre 2020. Le procès a été renvoyé au 17 novembre à 9h30, confie à France info Olivier Pardo, l’avocat du journaliste.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : France - Paris - Droits et Justice - Immigration - Islam

Aller plus loin

Eric Zemmour devant la justice pour ses propos sur les mineurs marocains

Le procès d’Eric Zemmour s’ouvrira mercredi 8 septembre devant le tribunal correctionnel de Paris. La Ligue des droits de l’Homme et plusieurs associations et collectivités...

Pour Eric Zemmour, les migrants sont des "voleurs" et "violeurs"

Lors de l’émission "Face à l’info" animée par Christine Kelly, le chroniqueur Eric Zemmour qualifie les mineurs isolés de voleurs et de violeurs. Face à ces propos polémiques,...

Eric Zemmour condamné pour provocation à la haine

Eric Zemmour a été condamné, lundi, par le tribunal correctionnel de Paris à une amende de 10 000 euros pour provocation à la haine. L’éditorialiste français, candidat d’extrême...

Éric Zemmour condamné pour injure et provocation à la haine

Le tribunal de Paris a condamné, vendredi, le polémiste Éric Zemmour à 10 000 euros d’amende pour injure et provocation à la haine. Sa violente diatribe sur l’islam et...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : vers l’égalité des sexes dans les contrats de mariage

Le ministre marocain de la Justice, Abdellatif Ouahbi, a réaffirmé son engagement en faveur de l’égalité entre les sexes lors de la conclusion de contrats de mariage et autres actes juridiques.

Université Paris-Dauphine : propos racistes envers une étudiante voilée

Une étudiante voilée a été victime de propos racistes de la part d’une intervenante du jury lors d’une soutenance de fin d’année à l’Université Paris-Dauphine.

Maroc : l’utilisation de WhatsApp interdite dans le secteur de la justice

Le procureur général du Maroc, Al-Hassan Al-Daki, a interdit aux fonctionnaires et huissiers de justice d’installer et d’utiliser les applications de messagerie instantanée, et principalement WhatsApp, sur leurs téléphones professionnels.

Le Magazine Marianne censuré au Maroc

L’hebdomadaire français Marianne (numéro 1407) a été interdit de distribution au Maroc, en raison d’un dessin caricatural jugé offensant pour le prophète Mohammad.

Éric Ciotti (Les Républicains) en visite au Maroc

Une délégation du parti Les Républicains, menée par Éric Ciotti, a annoncé sa visite au Maroc du 3 au 5 mai prochains dans le but de poursuivre « une relation de fraternité et de responsabilité » avec le royaume.

Aïd El Fitr en France : annonce importante de la Mosquée de Paris

Les fédérations musulmanes de France se réuniront ce jeudi 20 avril 2023 à 18 heures à la Grande Mosquée de Paris en présence de leur commission religieuse ainsi que des imams du Conseil National des Imams (CNI). Cette réunion a pour objectif de fixer...

Officiel : l’Aid Al Fitr en Belgique ce vendredi

L’aïd al fitr sera célébré ce vendredi 21 avril 2023 en Belgique, vient d’annoncer l’Exécutif des Musulmans de Belgique. Voici le communiqué complet :

Ramadan : point sur la délégation d’accompagnement religieux des MRE

Le nombre de personnes composant la délégation chargée de l’accompagnement religieux des Marocains résidant à l’étranger en ce mois de ramadan est connu.

Officiel : l’Aid Al Fitr célébré mercredi 10 avril au Maroc

Le ministère des Habous et des Affaires islamiques a annoncé ce mardi soir, après la prière d’Al Maghrib, l’observation du croissant lunaire annonçant le début du mois de Chaoual 1445 H. C’est donc officiel, l’Aïd Al Fitr 1445 sera célébré demain...

Maroc : les salaires des imams vont augmenter

Les imams au Maroc verront leur allocation augmenter de façon progressive pendant les quatre prochaines années. Le roi Mohammed VI en a donné l’instruction, selon le ministère des Habous et des Affaires islamiques