Qui est Sarah Knafo, la juive marocaine, très proche d’Eric Zemmour ?

18 octobre 2021 - 20h00 - France - Ecrit par : S.A

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

S’il est un personnage qui suit partout le journaliste et écrivain Eric Zemmour, qui a confirmé son “envie” de se porter candidat à la présidentielle de 2022, c’est bien Sarah Knafo, sa conseillère de l’ombre, son bras droit et sa future directrice de campagne. Qui est cette énarque de 28 ans d’ascendance juive marocaine ?

Alors qu’elle était inconnue du grand public, Sarah Knafo a fait la couverture de Paris Match il y a quelques jours. Le Monde lui a consacré un long portrait. Le journal retrace son ascension dans le milieu de la haute administration et de la droite souverainiste. Les grands-parents de la jeune femme sont des juifs marocains qui étaient venus en France en 1967, au lendemain de la guerre des Six-Jours. La petite Sarah a fréquenté un lycée juif privé dans les Pavillons-sous-Bois (Seine-Saint-Denis). A 18 ans, elle s’installe au cœur de Saint-Germain-des-Prés, à Paris. Auparavant, elle vivait dans le foyer d’une mère hypnothérapeute, d’un père chef d’entreprise et de sa sœur Cindy Knafo, photographe de mode excentrique.

Après sa sortie du lycée, elle s’intéresse au sarkozysme de 2012, devient membre l’UMP et noue une belle amitié avec le fils, Louis Sarkozy. En 2014, elle est membre d’une association eurosceptique, Critique de la raison européenne. Elle profite pour étoffer son réseau avec Henri Guaino, Jean-Pierre Chevènement, Hubert Védrine, Jacques Sapir, Marie-France Garaud, Alain Finkielkraut… Après plusieurs vaines tentatives, elle réussit à intégrer l’ENA. Elle s’inscrit à l’école de théâtre du Cours Cochet, puis entre à Sciences Po en 2014 après avoir échoué son admission à l’école normale supérieure. Sur la toile, elle se décrit comme « obsédée textuelle », “comédienne”, « séguiniste et bonapartiste ».

À lire : CNews contrainte de se séparer d’Eric Zemmour

Sarah est souvent critiquée notamment pour son CV légèrement embelli : elle aurait affirmé avoir été la « collaboratrice parlementaire » d’Henri Guaino -l’un de ses mentors –, à la surprise de la véritable collaboratrice, ou prétendu avoir rédigé un rapport sur l’immigration illégale pour la direction générale des étrangers en France. Un rapport dont personne n’a la trace. Elle n’aura pas réalisé ses ambitions notamment celles de l’inspection générale des finances (IGF). « Tout ce qui l’intéressait était de savoir si elle pouvait faire autre chose que de travailler à plein temps, se souvient un membre de l’inspection. Elle voulait utiliser l’IGF comme base arrière pour faire de la politique. »

La rencontre entre celle qu’on décrit comme “travailleuse”, “cultivée” ou encore “déterminée” et Eric Zemmour remonte à une dizaine d’années. Le polémiste est un vieil ami de la famille. Un spécialiste du Maghreb leur d’ailleurs a expliqué que leurs ancêtres avaient habité le même village berbère : « les Zemmour seraient partis dans les montagnes, en Algérie, les Knafo vers la côte marocaine, à Mogador, aujourd’hui Essaouira, où la jeune femme est retournée plusieurs fois – c’est là qu’est enterré son grand-père ».

À lire : France : Eric Zemmour échange avec Emmanuel Macron sur l’immigration

Pour accompagner le journaliste dans son ambition présidentielle, Sarah a pris une disponibilité après plusieurs rappels à l’ordre. « Je l’ai incitée à prendre une disponibilité, assure le premier président de la Cour des comptes, Pierre Moscovici. Je ne fais pas la police de la pensée, c’est une maison très libérale. Mais mon rôle est de protéger l’institution en évitant de la mêler à la campagne. » L’engagement de la jeune femme aux côtés l’auteur de La France n’a pas dit son dernier mot ne plait pas à certains collègues. « Elle est capable de dire n’importe quoi, les yeux dans les yeux. Tout est mensonge », s’agace un conseiller de la Cour des comptes.

Avec son association Alexandre & Aristote, un site Internet qui conseille des « livres essentiels », son carnet d’adresses bien rempli, Sarah Knafo pourra-t-elle relever l’immense défi qui l’attend -si Zemmour venait à être déclaré candidat officiel au scrutin présidentiel – à savoir la victoire polémiste à l’élection présidentielle 2022 ?

Sujets associés : France - Elections - Judaïsme marocain

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

Eric Zemmour devant la justice après ses propos sur les migrants mineurs

Le journaliste Eric Zemmour va comparaître le 8 septembre devant le tribunal correctionnel de Paris pour « provocation à la discrimination » et « injures raciales ». Il avait...

CNews contrainte de se séparer d’Eric Zemmour

Le Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA) a «  contraint  » CNews à mettre fin à la collaboration d’Eric Zemmour, son chroniqueur de « Face à l’info », pressenti pour être candidat à...

Propos anti-islam : situation atténuante pour Eric Zemmour en appel

Eric Zemmour a été relaxé ce mercredi 8 septembre par la Cour d’appel de Paris. En 2019, il avait prononcé une violente diatribe anti-islam et anti-immigration lors d’un...

France : Eric Zemmour échange avec Emmanuel Macron sur l’immigration

Dans son livre à paraître ce mois de septembre, Eric Zemmour a révélé un échange téléphonique avec Emmanuel Macron, survenu en mai 2020. Entre autres sujets évoqués :...

Nous vous recommandons

France

Les entreprises françaises veulent investir dans les énergies renouvelables au Maroc

Les entreprises françaises manifestent de plus en plus leur intérêt à investir dans le secteur des énergies renouvelables au Maroc.

Des clubs de la Ligue 1 française en tournée au Maroc

Des clubs de Ligue 1, en occurrence l’AS Sainte-Étienne et l’Olympique de Marseille devraient se retrouver à Rabat, pour une tournée cet été.

L’appel des Pays-Bas aux jeunes chômeurs des banlieues françaises

Les Pays-Bas sont en quête de main-d’œuvre et appellent les jeunes chômeurs des banlieues françaises à venir travailler chez eux.

France : des Marocains s’intéressent à des terrains à 1 € le m²

Des Marocains ont manifesté leur intérêt pour les terrains vendus à 1 € le m² dans la commune de Berrien. Le village avait pris cette initiative afin d’éviter la fermeture d’une classe de son école.

Le parcours d’Ayoub, un jeune Marocain déterminé à réussir en France

Arrivé en France en 2021, Ayoub, un jeune Marocain, se bat de jour comme de nuit pour réussir sa vie. Malgré les obstacles qui se dressent sur son chemin, l’espoir ne l’a jamais quitté.

Elections

69% des musulmans de France ont voté Mélenchon

Lors du premier tour du scrutin présidentiel en France, les électeurs musulmans ont majoritairement voté pour Jean-Luc Mélenchon. 69 % d’entre eux lui ont accordé leur voix, selon une enquête.

Maroc : une série de violences émaille la campagne électorale

Plusieurs actes de violences ont éclaté dimanche dans plusieurs villes à l’approche des élections législatives, obligeant la gendarmerie royale à intervenir.

Maroc : deux députés perdent leur siège à Driouch

Encore une invalidation de l’élection de deux députés. Cette fois-ci, c’est à Driouch que deux élus de l’Istiqlal et du PAM ont perdu leur siège suite à une décision de la Cour constitutionnelle.

Le PJD menace de quitter le gouvernement

L’adoption de la nouvelle formule du quotient électoral n’est pas du goût du Parti de la justice et du développement (PJD) qui menace non seulement de couper les ponts avec les partis de la majorité mais également de quitter le gouvernement avant les...

Le PJD va basculer dans l’opposition

Après la déroute électorale du parti de la justice et du développement (PJD), le conseil national se réunit en session extraordinaire demain samedi 18 septembre. Le parti de la Lampe va basculer dans...

Judaïsme marocain

Fête de la Pessah : le message de Serge Berdugo à la communauté israélite du Maroc

Cette année, la Pâque juive ou Pessah sera célébrée du 27 mars au 4 avril 2021. Serge Berdugo, profitant de cette journée marquant le début de cette fête, souhaite une très belle fête à toute la communauté israélite...

Célébration historique de la fête de l’indépendance d’Israël au Maroc

À Marrakech, la communauté juive marocaine a pu célébrer publiquement le jour de l’Indépendance d’Israël. Un événement historique.

Le judaïsme marocain à l’honneur sur Medi1 TV

Une nouvelle émission culturelle fait son entrée dans la grille des programmes de MEDI1 TV. Elle sera consacrée aux expressions culturelles de la composante juive de l’identité marocaine.

Les Marocains de confession juive prient pour le roi Mohammed VI

Dans une lettre adressée au nom du Conseil de la communauté israélite au Maroc, le secrétaire général, Serge Berdugo, a présenté ses souhaits de prompt rétablissement au roi Mohammed VI.

Un juif marocain candidat aux régionales à Casablanca

Simon Haïm Skira, secrétaire général de la Fédération française du judaïsme marocain (FFJM) va se lancer dans la course aux prochaines élections régionales à Casablanca. Cette annonce a été faite par Abdellatif Ouahbi, secrétaire général du Parti authenticité et...