Eric Zemmour veut renvoyer 500 000 étrangers en 5 ans

22 mars 2022 - 12h40 - France - Ecrit par : S.A

Candidat à la présidentielle, Eric Zemmour a fait des propositions pour le moins chocs sur l’immigration. Il propose notamment la création d’un « ministère de la Remigration » et le renvoi par an de « 100 000 étrangers indésirables ».

En chute dans les sondages, Eric Zemmour tente de remonter. Sa nouvelle stratégie : de nouvelles propositions sur l’immigration. « J’expulse les délinquants, les criminels, j’expulse les fichés S, j’expulse tous les gens dont on ne veut plus », a-t-il dit lors de son passage sur M6 lundi. Le candidat Reconquête ! prévoit de créer un « ministère de la “remigration”, concept de la pensée identitaire, pour expulser les « étrangers dont on ne veut plus ». Son souhait c’est de rétablir, pour « les clandestins », le « délit de clandestinité qui n’existe plus depuis 2012 ».

À lire : Éric Zemmour au tribunal pour ses propos envers les migrants mineurs

« Le ministère aura des moyens, il aura des charters, on fera des vols collectifs », a-t-il ajouté. Au cas où il serait élu, Éric Zemmour promet de se rendre « dans le Maghreb pour voir avec les dirigeants de l’Algérie, du Maroc, et de Tunisie comment on peut organiser cela ». Reprenant la notion de « grand remplacement », il a par ailleurs proposé le « renvoi par an de 100 000 étrangers indésirables ». « C’est la raison pour laquelle je suis candidat, c’est que je pense que la France est menacée dans son identité par un grand remplacement de population et je veux arrêter cela », a encore dit le candidat Reconquête.

Et de préciser : « toutes (ses) mesures sur l’immigration seront dans un référendum qui sera proposé aux Français ».

Sujets associés : France - Elections - Immigration

Aller plus loin

Eric Zemmour charge (à nouveau) les immigrés et l’islam

A l’ouverture de la réunion de la droite conservatrice et identitaire autour de Marion Maréchal, le polémiste Eric Zemmour s’est lancé, samedi dernier, dans une diatribe contre...

Elections en France : des Marocains prêts à partir

Halima, une maman marocaine, affirme qu’elle quitterait la France au cas où Eric Zemmour ou Marine Le Pen seraient élus à la tête du pays. Les Français votent au premier tour de...

Pour qui ont voté les musulmans de France ?

Nagib Azergui, président-fondateur de l’Union des démocrates musulmans français (UDMF), s’est exprimé sur le premier tour de la présidentielle en France. Il révèle pour qui les...

Éric Zemmour au tribunal pour ses propos envers les migrants mineurs

Le polémiste et candidat à la présidentielle française, Éric Zemmour, sera fixé lundi sur son sort. Il avait été jugé en son absence en novembre pour injure à caractère racial...

Ces articles devraient vous intéresser :

« La question migratoire est au cœur d’une nouvelle diplomatie offensive du Maroc »

Emmanuel Dupuy, président de l’Institut prospective et sécurité en Europe affirme que la question migratoire est au cœur d’une nouvelle diplomatie offensive du Maroc qui a adopté une nouvelle stratégie face à l’Europe.

Élections partielles : le RNI arrive largement en tête, le PJD essuie un nouvel échec

Comme aux élections du 8 septembre dernier, le Rassemblement national des indépendants (RNI), parti au pouvoir est largement en tête des élections partielles qui se sont déroulées jeudi dernier. Quant au Parti de la justice et du développement (PJD),...

Éric Ciotti (Les Républicains) en visite au Maroc

Une délégation du parti Les Républicains, menée par Éric Ciotti, a annoncé sa visite au Maroc du 3 au 5 mai prochains dans le but de poursuivre « une relation de fraternité et de responsabilité » avec le royaume.

Combien de Marocains ont émigré à l’étranger cette année ?

À fin septembre dernier, plus de 26 000 Marocains ont émigré à l’étranger pour s’y installer et travailler, d’après le ministère chargé de l’Inclusion économique, de la Petite entreprise, de l’Emploi et des Compétences.

16 deputés marocains perdent leurs sièges

La Cour constitutionnelle vient d’annuler l’élection de 16 membres de la Chambre des représentants, suite aux recours relatifs au scrutin du 8 septembre 2021.

Le ministère de l’Intérieur recadre le PJD

Le ministère de l’Intérieur a réagi aux rumeurs concernant les élections partielles organisées le 21 juillet dernier, dénonçant « les allégations malveillantes et inacceptables » selon lesquelles le vote aurait été orienté par certains agents d’autorité.

Les Marocains parmi les plus expulsés d’Europe

Quelque 431 000 migrants, dont 31 000 Marocains, ont été expulsés du territoire de l’Union européenne (UE) en 2022, selon un récent rapport d’Eurostat intitulé « Migration et asile en Europe 2023 ».

Ouverture exceptionnelle de la frontière entre le Maroc et l’Algérie

La frontière entre l’Algérie et le Maroc a été exceptionnellement ouverte cette semaine pour permettre de rapatrier le corps d’un jeune migrant marocain de 28 ans, décédé par noyade en Algérie.