25% d’étrangers dans les prisons françaises ? Eric Dupond-Moretti réagit

19 février 2022 - 16h20 - France - Ecrit par : S.A

La réduction de 50 % l’octroi des visas pour les Marocains et les Algériens et de 30 % pour les Tunisiens est « une grande initiative » du gouvernement français visant notamment à résoudre le problème de l’immigration. C’est du moins ce qu’a affirmé Eric Dupond-Moretti qui a regretté le chiffre de 25 % d’étrangers dans les prisons françaises avancé par certains candidats à la présidentielle.

Les candidats à la présidentielle Valérie Pécresse, Eric Ciotti, Eric Zemmour et Marine Le Pen font de l’immigration leur thème principal de la campagne présidentielle et affirment d’ailleurs qu’il y a 25 % d’étrangers dans les prisons françaises. « Il n’y a pas de statistiques qui sont tenues en la matière. […] Pour moi, l’immigration est un problème qu’il faut voir de façon large, et pas seulement sous la focale de la délinquance », répond le ministre de la Justice dans un entretien sur LCI. Eric Dupond-Moretti rappelle par ailleurs qu’il y a aussi beaucoup d’étrangers qui ont fait la richesse de la France.

À lire : Visas pour la France pour les Marocains : la situation se débloque

« Oui, il y a des étrangers dans nos prisons. Oui, on a parfois du mal à les renvoyer chez eux », poursuit-il. Le ministre a tenu à rappeler que le président de la République, Emmanuel Macron, a lancé « une grande initiative » et « n’a pas attendu les solutions toutes faites que proposent les uns et les autres ». Cette « grande initiative » est la réduction de 50 % l’octroi des visas pour les Marocains et les Algériens et de 30 % pour les Tunisiens.

À lire : La France va durcir l’octroi des visas aux Marocains

L’Algérie, le Maroc et la Tunisie, trois pays du Maghreb « ne jouent pas suffisamment le jeu » pour reconnaître leurs ressortissants expulsés par la France. « On leur dit tant que vous ne reprenez pas vos compatriotes, on n’accepte pas vos compatriotes », résumait ainsi fin septembre sur BFM le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin.

Sujets associés : France - Visa - Immigration - Prison

Aller plus loin

La France va durcir l’octroi des visas aux Marocains

La France a décidé de durcir l’octroi des visas pour les Marocains, les Algériens et les Tunisiens, mettant ainsi sa menace à exécution. Elle avait averti qu’elle réduirait...

Visas : la France affiche sa fermeté face au Maroc

La France joue désormais la fermeté face au Maroc, l’Algérie et la Tunisie qui ne permettent pas le retour de leurs ressortissants expulsés. Le ministre Gérald Darmanin affirme...

Plus de 2200 Marocains dans les prisons françaises

Ils sont un peu plus de 2200 Marocains — prévenus ou condamnés — qui occupent les prisons françaises. C’est ce que révèle le dernier décompte effectué par l’administration...

Visas pour la France pour les Marocains : la situation se débloque

Lors de son passage au Maroc, M’jid El Guerrab, député français sortant de la 9ᵉ circonscription des Français de l’étranger, a assuré que les difficultés entravant la procédure...

Ces articles devraient vous intéresser :

Combien de Marocains ont émigré à l’étranger cette année ?

À fin septembre dernier, plus de 26 000 Marocains ont émigré à l’étranger pour s’y installer et travailler, d’après le ministère chargé de l’Inclusion économique, de la Petite entreprise, de l’Emploi et des Compétences.

« La question migratoire est au cœur d’une nouvelle diplomatie offensive du Maroc »

Emmanuel Dupuy, président de l’Institut prospective et sécurité en Europe affirme que la question migratoire est au cœur d’une nouvelle diplomatie offensive du Maroc qui a adopté une nouvelle stratégie face à l’Europe.

Ouverture exceptionnelle de la frontière entre le Maroc et l’Algérie

La frontière entre l’Algérie et le Maroc a été exceptionnellement ouverte cette semaine pour permettre de rapatrier le corps d’un jeune migrant marocain de 28 ans, décédé par noyade en Algérie.

Les Marocains parmi les plus expulsés d’Europe

Quelque 431 000 migrants, dont 31 000 Marocains, ont été expulsés du territoire de l’Union européenne (UE) en 2022, selon un récent rapport d’Eurostat intitulé « Migration et asile en Europe 2023 ».

Éric Ciotti (Les Républicains) en visite au Maroc

Une délégation du parti Les Républicains, menée par Éric Ciotti, a annoncé sa visite au Maroc du 3 au 5 mai prochains dans le but de poursuivre « une relation de fraternité et de responsabilité » avec le royaume.