La France va durcir l’octroi des visas aux Marocains

28 septembre 2021 - 11h20 - Ecrit par : S.A

La France a décidé de durcir l’octroi des visas pour les Marocains, les Algériens et les Tunisiens, mettant ainsi sa menace à exécution. Elle avait averti qu’elle réduirait drastiquement (50 %) les visas au cas où le Maroc, l’Algérie et la Tunisie n’accepteraient pas de délivrer les laissez-passer consulaires nécessaires au retour de leurs ressortissants refoulés de France.

Sur Europe 1, le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal justifie la décision : « C’est une décision drastique, c’est une décision inédite, mais c’est une décision rendue nécessaire par le fait que ces pays n’acceptent pas de reprendre des ressortissants que nous ne souhaitons pas et ne pouvons pas garder en France ». Selon lui, l’attitude du Maroc, de l’Algérie et de la Tunisie « freine l’efficacité des reconduites effectives » à la frontière une fois les obligations de quitter le territoire français (OQTF) délivrées.

À lire : La France compte restreindre la délivrance de visas aux Marocains

« Il y a eu un dialogue, ensuite il y a eu des menaces ; aujourd’hui on met cette menace à exécution », a expliqué Gabriel Attal, rappelant les visites sur ce sujet dans ces trois pays du Premier ministre Jean Castex et de membres du gouvernement, dont le ministre de l’Intérieur, ainsi que les réunions avec les ambassadeurs des pays concernés. « À un moment quand les choses ne bougent pas, nous faisons appliquer les règles », a-t-il ajouté.

À lire : La France refuse d’accorder des visas à des transporteurs marocains

Le porte-parole du gouvernement a par ailleurs fait savoir que cette décision a été prise « il y a quelques semaines » et « va être mise à exécution » pour « pousser les pays concernés à changer de politique et accepter de délivrer ces laissez-passer consulaires ». « On souhaiterait que la réaction soit davantage de coopération avec la France pour qu’on puisse faire appliquer nos règles migratoires », a-t-il insisté.

Tags : France - Algérie - Tunisie - Visa - Visa Schengen

Aller plus loin

Visas : la France « fait une grave faute à l’égard du Maroc »

L’ancien député socialiste, Julien Dray déplore la décision de la France de réduire à 50 % l’octroi des visas pour les Marocains et les Algériens et de 30 % pour les Tunisiens et le...

Visas : vers un accord entre le Maroc et la France ?

Les autorités françaises et marocaines multiplient ces derniers jours les échanges sur la mesure de restrictions de visa imposées par la France. On s’achemine vers un accord entre...

Visas : réaction des Français du Maroc suite à la décision française

La décision de la France de réduire à 50 % l’octroi des visas pour les Marocains et les Algériens et de 30 % pour les Tunisiens suscite une réaction de la part de l’antenne...

Mohamed Benchaâboun rejoint son poste en France

L’ex-ministre de l’Économie, des finances et de la réforme de l’administration, Mohamed Benchaâboun est le nouvel ambassadeur du Maroc en France. Il devra quitter le royaume ce...

Nous vous recommandons

Le roi Mohammed VI en voyage en France

Le roi Mohammed VI s’est rendu en France mercredi 1ᵉʳ juin dans le cadre d’un déplacement privé. Il s’agit de son premier déplacement en Europe depuis la fin de la crise du Covid-19.

Morad : « Je gagne plus qu’un footballeur de première division en un an »

Morad, le rappeur espagnol d’origine marocaine, a déclaré dimanche sur l’émission «  Lo de Évole  » sur La Sexta qu’il a gagné beaucoup d’argent grâce aux téléchargements de ses chansons sur les plateformes comme Spotify et...

Accords de pêche : le tribunal européen pourrait rendre des décisions contre le Maroc

Le tribunal de l’Union européenne (TGUE) rendra mercredi deux arrêts importants sur l’applicabilité des accords de pêche et d’association (commerciale) conclus en 2019 entre Bruxelles et le Maroc au Sahara. Ces décisions pourraient être en défaveur du Maroc...

Un tiers des demandes de visa Schengen déposées par les Marocains rejeté

Malgré la volonté manifeste de l’Europe, notamment la France, de restreindre l’octroi de visas aux Maghrébins, le Maroc figure parmi les grands bénéficiaires de visa Schengen en 2021, avec 157 100 demandes, mais un taux de refus estimé à 27,6 ...

Un « raqi » escroc et tortionnaire arrêté à Skhirat

La gendarmerie de Skhirat a arrêté un “raqi” et ses deux complices suite à une plainte pour tortures et d’escroquerie déposée contre eux par une femme et sa fille.

On en sait un peu plus sur le célèbre hacker arrêté au Maroc

La direction de la cybercriminalité d’Interpol en étroite collaboration avec le Groupe-IB et la police marocaine a réussi à interpeller le célèbre hacker connu sous le nom de « Dr Hex » dans le cadre de l’opération «  Lyrebird  ». La nationalité du...

La maire de Rabat menacée de révocation

Les élus du PJD et de la FGD, partis d’opposition au conseil municipal de Rabat, ont adressé vendredi une requête au wali de la région pour révoquer la maire, Asmaa Rahlalou, qui a fait appel à son mari comme avocat de la commune dans un dossier devant la...

Des MRE mécontents à l’aéroport de Montpellier

Mardi dernier, le préfet de l’Hérault, Hugues Moutouh a assisté aux contrôles des passagers d’un vol en provenance du Maroc. Des contrôles renforcés depuis samedi où le royaume a été placé sur la liste rouge des pays à haut...

L’Algérie pourrait arrêter de fournir du gaz à l’Espagne

Le gouvernement espagnol « espère » que son changement de position sur le Sahara n’affectera pas l’approvisionnement du pays en gaz par l’Algérie, son principal fournisseur.

De nombreux Marocains annulent leur voyage au Hajj

La participation des Marocains au hajj sera faible cette année. Et pour cause, bon nombre d’entre eux se désistent. Mohamed Semlali, président de la Fédération nationale des agences de voyages du Maroc explique les raisons qui expliquent ce...