La France refuse d’accorder des visas à des transporteurs marocains

31 août 2021 - 14h40 - France - Ecrit par : S.A

L’ambassade de France au Maroc “refuse” d’octroyer des visas aux transporteurs internationaux marocains. De quoi en rajouter aux difficultés actuelles des professionnels dont le secteur a été touché de plein fouet par la crise sanitaire liée au coronavirus.

Lors d’une conférence de presse, l’Association marocaine du transport routier international des véhicules utilitaires (AMRTIVU) a fait part des difficultés des transporteurs à obtenir des visas pour la France. « Un grand nombre d’entreprises travaillent normalement et se déplacent entre les deux pays mais quelques-unes sont à l’arrêt. Le consulat refuse de leur accorder des visas pour des raisons inconnues. Et nous voulons ouvrir un dialogue à ce sujet », a déclaré au site Al Oâmk, Hafid Harouri, président de l’AMRTIVU.

À lire : L’Espagne mène la vie dure aux routiers marocains

Les professionnels se demandent si la pandémie de Covid-19 serait à l’origine de ce refus. L’association a fait savoir que ce sont environ 1300 entreprises qui travaillent dans le secteur du transport routier international dont 80 % actives en France où réside une grande partie des MRE. « Ce problème de visas aggrave les difficultés de ces entreprises dont beaucoup croulent sous les crédits à cause de la pandémie de Covid-19 », déplore l’AMRTIVU.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : France - Transport en commun

Aller plus loin

Lettre incendiaire d’un Marocain à Emmanuel Macron

Dans une lettre adressée à Emmanuel Macron, Younes Maamar, ancien directeur de l’ONE (Office national de l’électricité au Maroc), a fait part de sa colère en raison des mauvais...

Vers la fin de la crise des visas pour les routiers marocains ?

Les autorités françaises et marocaines ont échangé sur la mesure de restrictions de visas imposées par la France, laquelle pénalise notamment les conducteurs marocains du...

Visa français : le gouvernement minimise-t-il le problème des routiers marocains ?

Devant le parlement, le ministre du Transport et de la Logistique, Mohamed Abdeljalil a affirmé que la délivrance de visas français aux conducteurs marocains du transport...

La France va durcir l’octroi des visas aux Marocains

La France a décidé de durcir l’octroi des visas pour les Marocains, les Algériens et les Tunisiens, mettant ainsi sa menace à exécution. Elle avait averti qu’elle réduirait...

Ces articles devraient vous intéresser :

Taxis contre Indrive : quand la rue marocaine devient un ring

La Coordination nationale et le Bureau régional de l’Organisation nationale pour les droits humains et la défense des libertés au Maroc appellent les autorités responsables du secteur des transports à trouver des solutions efficaces pour résoudre le...

Le Maroc face à l’urgence de réglementer les VTC

La bagarre entre un chauffeur de taxi et un autre sans licence (VTC), révélée par une vidéo devenue virale sur les réseaux, a fini par dégénérer. Les deux protagonistes ont causé des dommages réciproques à leurs véhicules. De tels incidents deviennent,...

Bus électriques : Pari raté du Maroc ?

Alors que la mise en place d’un écosystème de production locale de bus électriques présente de nombreux avantages dont profitent certains pays, le Maroc est encore à la traîne.

Du nouveau pour le TGV Agadir-Marrakech

L’Office national des chemins de fer (ONCF) a confié au bureau d’études LPEE les travaux de reconnaissance géologique, hydrogéologique et géotechnique nécessaires aux études d’avant-projet sommaire (APS) de la liaison ferroviaire grande vitesse...