Recherche

L’Espagne mène la vie dure aux routiers marocains

© Copyright : DR

21 octobre 2020 - 14h00 - Monde

Les chauffeurs de poids lourds marocains ont l’obligation de faire le plein de carburant que dans les stations de services espagnoles, au risque de s’exposer à des amendes. La décision n’est pas du goût des chauffeurs ni de leurs représentants.

La loi que viennent de réactiver les autorités espagnoles date de 1992. Le fait qu’elle soit remise sur le tapis pénalise plusieurs chauffeurs, surtout, avec la crise sanitaire que traverse le monde et qui a déstabilisé bien de secteurs.

Le président de l’Association marocaine des exportateurs (ASMEX) Hassan Sentissi El Idrissi, a saisi les ministres Moulay Hafid El Alami, chargé de l’industrie et du commerce, et Abdelakder Amara, de l’équipement, du transport, de la logistique et de l’eau, pour expliquer son étonnement de constater qu’une loi jamais appliquée soit activée sans informer au préalable les personnes concernées. « L’application de cette loi risque de pénaliser une grande partie de nos exportations à destination de l’Union Européenne qui utilisent le transport terrestre qui se verra impacté directement », rapporte Hespress.

Selon la même source, l’ASMEX invite les deux ministres à intervenir auprès des autorités espagnoles pour arrêter cette loi et préserver la compétitivité des exportations ».

Mots clés: Espagne , Exportations , Lois , Ministère de l’Equipement et du Transport , Ministère de l’industrie, du Commerce et des Nouvelles technologies

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact