Maroc : à peine arrivé, Ryanair fait déjà polémique

6 avril 2024 - 21h30 - Maroc - Ecrit par : P. A

Le ministère du Tourisme et celui du Transport et de la logistique ont tenu à faire une mise au point concernant le supposé soutien financier octroyé à Ryanair pour opérer des vols intérieurs au Maroc, la concurrence déloyale à Royal Air Maroc et le paiement en euros des vols domestiques.

« Aucune subvention ou contribution financière n’a été octroyée à Ryanair pour opérer des vols domestiques au Maroc. Cela a été établi dès le début et restera inchangé », a clarifié d’entrée le ministère du Tourisme, soulignant en outre que le partenariat avec Ryanair, plutôt que de créer une « concurrence directe » pour Royal Air Maroc (RAM), vise « la complémentarité » et à contribuer à l’interconnexion entre les régions marocaines.

Les liaisons Tanger-Essaouira, Oujda-Marrakech ou Fès-Agadir assurées par la low-cost irlandaise contribuent à la promotion du tourisme intérieur et offrent l’occasion aux touristes étrangers de passer des séjours plus longs dans ces régions pour découvrir leurs potentialités touristiques. Le ministère du Tourisme se réjouit du record de 14,5 millions de touristes arrivés dans le royaume en 2023, soulignant l’impérieuse nécessité pour le Maroc de maximiser ses capacités aériennes dans la perspective de la coupe d’Afrique des nations 2025 et la coupe du monde 2030.

À lire : Le Maroc pose un ultimatum à Ryanair

En ce qui concerne le paiement en euros des vols domestiques, le ministère a fait savoir que « Ryanair et ses équipes travaillent activement pour résoudre la question des transactions ponctionnées sur la dotation touristique ». Dans un communiqué publié vendredi, le ministère du Transport et de la logistique a affirmé avoir autorisé Ryanair à opérer des vols intérieurs au Maroc « exceptionnellement pour une durée d’un mois ».

La low-cost irlandaise devait assurer, dans le cadre de la saison IATA ETE 2024 (mars à avril inclus), 11 liaisons domestiques entre 9 aéroports marocains, rappelle le ministère du Transport, ajoutant qu’obligation avait été faite à Ryanair de vendre des billets en dirhams au cours de la période. Mais ayant constaté que la compagnie vendait les billets en devises étrangères, le ministère l’a « rappelé à ses engagements le 29 mars 2024 et l’a enjoint de s’y conformer dans les meilleurs délais », explique le ministère dans sa note, indiquant que Ryanair a été autorisé pour opérer ses vols domestiques « exceptionnellement pour une durée d’un mois (à compter du dimanche 31 mars) » pour ne pas pénaliser ceux qui avaient déjà acheté leurs billets.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Tourisme - Ryanair - Ministère de l’Equipement et du Transport - Ministère du Tourisme

Aller plus loin

Prix des billets Ryanair : les Marocains en colère

Les tarifs élevés de la low cost irlandaise Ryanair poussent de nombreux internautes marocains à s’interroger sur le soutien de l’Office national marocain du Tourisme (ONMT) aux...

Ryanair : Des prix qui dérapent sur les vols au Maroc

Malgré les critiques de bon nombre de Marocains, la low cost irlandaise Ryanair continue de pratiquer des prix élevés pour les vols domestiques.

Ryanair : voici les prix des vols intérieurs

La compagnie aérienne irlandaise Ryanair assurera 1100 vols hebdomadaires sur 175 itinéraires dans le cadre de son programme record de l’été 2024 vers le Maroc. Elle a également...

Maroc : Ryanair sous le feu des critiques

L’obligation faite par Ryanair aux voyageurs marocains de payer les billets des vols domestiques en devise et non en dirham comme l’a exigé le ministère du Transport et de la...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc vend ses navires aux enchères

Quelque 18 bateaux appartenant à la société de dragage Drapor qui s’est retrouvée en situation de liquidation judiciaire, sont actuellement mis en vente aux enchères dans les ports marocains, a annoncé Nizar Baraka, le ministre de l’Équipement et de...

Réseau ferroviaire : le Maroc n’a pas les moyens de ses ambitions

Le ministère du Transport et de la Logistique n’est pas en mesure de financer l’extension du réseau de ligne ferroviaire reliant 43 villes marocaines. Vers l’abandon d’un projet devant promouvoir l’équité territoriale en ce qui concerne les chemins de...

Les couples non-mariés pourraient partager une chambre d’hôtel au Maroc

Au Maroc, le ministère du Tourisme, de l’artisanat et de l’économie sociale et solidaire a engagé des concertations avec les ministères de l’Intérieur et de la Justice, en vue de la levée de l’interdiction pour les couples non-mariés de partager la...

Ôvoyages revoie ses ambitions à la hausse au Maroc

Le tour opérateur français Ôvoyages annonce l’ouverture de quatre nouveaux Ôclubs l’été prochain au Maroc, une destination qu’il entend développer dans sa globalité.

Le Maroc, 3ᵉ meilleure destination dans le monde arabe

Le Maroc figure à la 3ᵉ place des pays arabes ayant enregistré le plus grand nombre d’arrivées de touristes en 2022, selon l’office Mondial du Tourisme (OMT).

Un mois après le séisme, le tourisme marocain se redresse

Le Maroc conjugue désormais au passé l’impact négatif du puissant et dévastateur tremblement de terre du 8 septembre qui a endeuillé le peuple marocain et causé d’énormes dégâts matériels sur son tourisme. L’industrie se porte mieux que jamais.

Maroc : voici les plages les plus propres cette année (classement 2023)

Le Pavillon Bleu, label international dédié à qualité des plages et des ports de plaisance, flottera sur 27 plages marocaines et trois marinas lors de la saison estivale 2023. Les voici

400 milliards pour TGV et trains au Maroc : Un vaste chantier pour relier 43 villes

Le Maroc va mobiliser 400 milliards de dirhams pour l’extension et la modernisation de son réseau ferroviaire. Un projet ambitieux qui connectera 43 villes du royaume.

Maroc : à peine arrivé, Ryanair fait déjà polémique

Le ministère du Tourisme et celui du Transport et de la logistique ont tenu à faire une mise au point concernant le supposé soutien financier octroyé à Ryanair pour opérer des vols intérieurs au Maroc, la concurrence déloyale à Royal Air Maroc et le...

La construction du port Nador West Med avance à grands pas

Les travaux de construction du port Nador West Med avancent à grands pas. La digue principale de l’infrastructure a été installée vendredi, a annoncé le ministère de l’Équipement et de l’Eau.