Aéroports marocains : un parking hors de prix pour les voyageurs

14 juin 2024 - 11h30 - Maroc - Ecrit par : Bladi.net

Marre de payer une fortune pour garer sa voiture à l’aéroport ? C’est le ras-le-bol des usagers des aéroports marocains, qui dénoncent des prix exorbitants et une qualité de service médiocre.

Le conseiller parlementaire Kamal Sabri (RNI) vient d’interpeller le ministre des Transports et de la Logistique, Mohamed Abdeljalil, sur cette question.

Sabri pointe du doigt le coût exorbitant du stationnement dans les aéroports marocains, le qualifiant de « plus cher du Royaume ». Pour un vol intérieur et un stationnement de deux jours, les usagers doivent débourser la somme de 300 dirhams, un tarif jugé “inacceptable” par le conseiller parlementaire.

A lire : Les parkings d’Agadir deviennent gratuits

Selon lui, la raison de ces prix exorbitants réside dans le mode de gestion des parkings. En effet, une enchère est organisée pour attribuer la gestion des infrastructures aéroportuaires aux entreprises les plus offrantes. Ces dernières, soucieuses de rentabiliser leur investissement, n’ont d’autre choix que de répercuter ces coûts sur les tarifs des services, pénalisant ainsi lourdement les usagers.

Face à cette situation, le responsable appelle à une refonte du système de gestion des parkings aéroportuaires. Il préconise une implication plus forte des pouvoirs publics dans la régulation des prix et la mise en place de mesures garantissant une qualité de service acceptable pour les usagers.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Office national des aéroports (ONDA) - Automobile - Mohamed Abdeljalil - Ministère de l’Equipement et du Transport

Aller plus loin

Marrakech : ras-le-bol des gardiens de parking

Excédés, les propriétaires d’hôtels, de restaurants et de magasins à Marrakech s’associent à la campagne de lutte contre les gardiens de voitures.

Casablanca : scandale au parking de la place Mohammed V

Des élus et fonctionnaires de la commune urbaine de Casablanca stationneraient gratuitement leurs véhicules dans le parking souterrain de la place Mohammed V d’une capacité de...

Tanger veut mettre fin aux faux gardiens de parking

La décision des autorités de Casablanca de mettre fin au diktat des gardiens de parking, fait des émules. Les habitants de plusieurs autres villes comme Tanger appellent leurs...

Du changement dans les aéroports marocains

L’Office national des Aéroports (ONDA) poursuit sa politique de modernisation aéroportuaire. Il procédera bientôt à l’installation de portiques électroniques dans cinq aéroports.

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : boom des exportations automobiles à fin novembre 2023

Les exportations de voitures ont augmenté de 30,2 % à fin novembre 2023 par rapport à la même période de l’année précédente, atteignant plus de 130,64 milliards de dirhams (MMDH).

Le Maroc se prépare à un boum aéroportuaire d’ici 2040

Habiba Laklalech, directrice générale de l’Office national des aéroports (ONDA) dévoile les ambitions du Maroc pour booster sa capacité d’accueil aéroportuaire d’ici 2030 voire 2040.

La future Dacia C-Néo fabriquée au Maroc ?

Dacia élargira sa gamme en 2026 avec une voiture familiale hybride 4x4 baptisée C-Néo qui disposera également d’une version berline. Le véhicule sera probablement fabriqué au Maroc.

Industrie marocaine : l’automobile tire les exportations vers le haut

Les exportations du secteur automobile ont augmenté de 37,4 % à fin juillet 2023 par rapport à la même période de 2022, atteignant près de 82,02 milliards de dirhams (MMDH), selon l’Office des changes.

Le Maroc lance un renouvellement généralisé des bus

Le ministère du Transport et de la Logistique annonce la création de deux programmes de renouvellement du parc de transport routier au cours des exercices 2024, 2025 et 2026.

Maroc : à peine arrivé, Ryanair fait déjà polémique

Le ministère du Tourisme et celui du Transport et de la logistique ont tenu à faire une mise au point concernant le supposé soutien financier octroyé à Ryanair pour opérer des vols intérieurs au Maroc, la concurrence déloyale à Royal Air Maroc et le...

Une voiture 100 % marocaine pour concurrencer Tesla Model Y et Mercedes EQA

La start-up marocaine Atlas E-Mobility a récemment annoncé ses plans pour le futur : la création d’une voiture électrique, dont le nom reste encore mystérieux. Ce véhicule, promettant simplicité et fonctionnalité, va s’inspirer de l’esthétique...

Tanger Med, un port hub pour l’Afrique d’ici 2030

Le Maroc poursuit sa stratégie portuaire à l’horizon 2030 avec Tanger Med comme référence. Le royaume a engagé une politique de développement de ports modernes et compétitifs.

Les voitures de luxe séduisent de plus en plus les Marocains

Les voitures de luxe cartonnent comme jamais au Maroc. En témoignent les résultats des ventes d’automobiles aux six premiers mois de cette année.

Voici les marques de voiture les plus vendues au Maroc

Le marché automobile marocain se reprend après quelques mois d’accalmie avec une augmentation de 22,01 % par rapport à l’année précédente, selon les données de l’Association des importateurs de véhicules au Maroc (AIVAM).