Industrie automobile : Le Maroc se positionne parmi les grands constructeurs mondiaux

25 mai 2024 - 15h30 - Economie - Ecrit par : Bladi.net

L’industrie marocaine, en particulier le secteur automobile, a connu ces dernières années une croissance fulgurante, propulsant le Royaume au rang des concurrents sérieux sur la scène internationale. C’est ce qu’a affirmé Ryad Mezzour, ministre de l’Industrie et du Commerce, lors d’une rencontre organisée par la Fondation Lafqui Titouani à Salé.

Le Maroc s’impose désormais comme l’un des principaux fabricants de voitures, avec une production annuelle de 700 000 véhicules, et vise un objectif ambitieux d’atteindre un million de voitures dès l’année prochaine. Ce succès se traduit par l’exportation des véhicules marocains vers 70 pays, principalement en Europe, témoignant du développement considérable du Royaume dans ce domaine et de sa capacité à rivaliser avec des acteurs mondiaux comme la Chine.

A lire : Automobile : l’Algérie veut rivaliser avec le Maroc

M. Mezzour a tenu à mettre en avant la qualité exceptionnelle des voitures fabriquées dans l’usine de Kénitra, fruit, dit-il, du travail et du dévouement d’une main-d’œuvre qualifiée qui veille à la fois à l’augmentation de la productivité et au maintien de standards de qualité irréprochables.

Par ailleurs, le ministre a également insisté sur la lutte contre la spéculation dans le secteur automobile. Les voitures produites au Maroc sont ainsi vendues à tous les distributeurs, qu’ils soient nationaux ou internationaux, au même prix fixé par l’usine, garantissant ainsi un accès équitable à tous les consommateurs.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Automobile - Ryad Mezzour - Exportations

Aller plus loin

Tanger Med : deux géants chinois pour l’industrie automobile

Des géants chinois de l’industrie de batteries automobiles vont mettre en œuvre deux projets industriels d’envergure à la Cité Mohammed VI Tanger Tech. Des accords ont été...

Stellantis mise sur le Maroc face à la concurrence chinoise

Carlos Tavares, PDG de Stellantis, a déclaré que le manque d’aide « intérieure » en Espagne et la rude concurrence de la Chine obligent à investir hors de l’Europe et notamment...

Maroc : bond spectaculaire des exportations automobiles

Au Maroc, les exportations du secteur automobile ont atteint plus de 141,76 milliards de dirhams à fin décembre 2023, soit une augmentation de 27,4 % par rapport à l’année...

Un géant chinois de l’automobile à la conquête du marché marocain

La marque automobile chinoise Lynk & Co part à la conquête du marché marocain. À Marrakech, elle a noué un partenariat avec LK Automotive Maroc, la nouvelle entité affiliée...

Ces articles devraient vous intéresser :

La marque Lacoste présente ses excuses au Maroc

L’affaire des polos Lacostearborant une carte tronquée du Maroc, excluant ses provinces du sud, connaît un nouvel épisode. Le ministre de l’Industrie et du Commerce, Ryad Mezzour, a confirmé que les responsables de la célèbre marque française de...

Maroc : le secteur de la location de voitures en péril

Le secteur de la location de voitures au Maroc est en crise. Les professionnels du secteur se plaignent de l’introduction d’un nouveau cahier de charges et de l’offre largement supérieure à la demande. La reprise n’est pas près de s’amorcer.

La production de voitures électriques «  assèche  » le Maroc

La production des métaux nécessaires à la fabrication des batteries ou moteurs des voitures électriques exige beaucoup d’eau. Une ressource qui se raréfie de jour en jour dans des pays comme le Maroc, déjà frappé par une sécheresse sévère.

Le Maroc peut-il résoudre la crise énergétique de l’Europe ?

Le Maroc ambitionne de produire 52 % de son énergie à partir de sources renouvelables d’ici à 2030 pour en exporter une grande partie vers l’Europe par le biais de câbles sous-marins. Va-t-il prioriser l’exportation au détriment de la satisfaction de...

Le prix du phosphate à l’international profite aux exportations marocaines

La hausse des exportations marocaines de phosphates et dérivés, observées depuis le début de l’année, se poursuit. À fin septembre dernier, les recettes ont fortement progressé de 66,6%, au lieu de 45,4% un an auparavant, indique la Direction des...

C’est la fin des auto-écoles sauvages au Maroc

Le ministre du Transport et de la logistique, Mohamed Abdeljalil, a annoncé une série de réformes concernant les auto-écoles, tant au niveau des conditions d’octroi, de suspension et de retrait des licences que de la formation des instructeurs.

Le Maroc veut exporter de l’hydrogène vert vers l’UE d’ici 2050

Le Maroc veut continuer à produire davantage de l’hydrogène vert pour poursuivre sa transition énergétique et devenir à terme un grand exportateur du combustible vers l’UE.

Maroc : des GPS pour traquer les voitures des fonctionnaires

Au Maroc, une ONG appelle à l’installation d’antennes GPS sur les véhicules de service affectés à certains fonctionnaires afin d’éviter leur utilisation à des fins privées.

Au Maroc, Porsche ne connaît pas la crise

Selon les récentes statistiques de l’Association des importateurs de véhicules au Maroc (AIVAM), les ventes de voitures neuves au Maroc ont connu un recul de 2,83 %, s’établissant à 130 214 unités durant les dix premiers mois de 2023. Toutefois, les...

Nouvelle baisse du marché automobile marocain

Après trois mois successifs de croissance, le marché automobile marocain a renoué avec la baisse des ventes au cours du mois de novembre 2022.