Tanger Med : deux géants chinois pour l’industrie automobile

15 mai 2024 - 23h30 - Economie - Ecrit par : S.A

Des géants chinois de l’industrie de batteries automobiles vont mettre en œuvre deux projets industriels d’envergure à la Cité Mohammed VI Tanger Tech. Des accords ont été signés dans ce sens au siège de Bank Of Africa à Casablanca.

Le groupe HAILIANG, leader industriel mondial, notamment dans la production de pièces automobiles en cuivre, telles que les tuyaux, les barres et les raccords de tuyaux, basé à Zhuji, dans la province du Zhejiang en Chine, et le troisième producteur chinois d’anodes, la société SHINZOOM, basée à Changshan, province du Hunan, veulent investir 910 millions de dollars au Maroc. Mardi, des accords pour l’installation de deux projets industriels d’envergure à la Cité Mohammed VI Tanger Tech ont été signés au siège de Bank Of Africa à Casablanca. Dans un communiqué, la Société d’aménagement de Tanger Tech (SATT) précise que ces accords ont été paraphés par son président Othman Benjelloun, en présence du président du Groupe Tanger Med, Fouad Brini, et du président du Conseil de la région Tanger-Tétouan-Al Hoceima, Omar Moro, ainsi que du président de HAILIANG, Cao Jiangu, du président de SHINZOOM, Pi Tao, et de leur top management respectif.

À lire :Un géant chinois du cuivre s’installe au Maroc

« Ces accords représentent un tournant majeur dans l’écosystème automobile marocain, avec l’accueil dans le Royaume d’un 1ᵉʳ opérateur industriel de cuivre, à travers le Groupe HAILIANG, et d’un 1ᵉʳ opérateur d’anodes, la société SHINZOOM », note la SATT. Selon la SATT, « ces nouveaux projets ambitieux confirment le positionnement de la Cité Mohammed VI Tanger Tech en tant que pôle d’excellence et d’opportunités pour les entreprises industrielles internationales opérant dans des secteurs compétitifs et globalisés, conformément à la vision clairvoyante de SM le Roi Mohammed VI ».

À lire :Un géant chinois de l’automobile à la conquête du marché marocain

Le projet de HAILIANG au Maroc s’étend sur une superficie de terrain de 30 hectares dans la Cité Mohammed VI Tanger Tech. Le groupe HAILIANG compte investir 450 millions de dollars US dès 2024 et créer 1 800 emplois. Le projet de SHINZOOM couvre, lui, une superficie de 20 hectares. Son investissement s’élève à 460 millions de dollars US. Ce projet va générer 2 000 emplois.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Chine - Industrie - Casablanca - Cité Mohammed VI Tanger Tech - Automobile

Aller plus loin

Le Maroc attire un nouveau géant chinois de la batterie électrique

Le géant chinois Gotion High-Tech construira finalement son usine marocaine de fabrication de batteries pour véhicules électriques à Atlantic Free Zone, la zone franche de la...

Le chinois Temu à la conquête du marché marocain

Temu, le géant chinois du commerce en ligne, s’est installé au Maroc depuis le 2 avril dernier. Le groupe propose des prix doux afin de s’imposer sur le marché marocain déjà...

Un géant chinois du cuivre s’installe au Maroc

En raison des tensions géopolitiques entre les États-Unis et la Chine, Zhejiang Hailiang Co., un grand producteur chinois de tubes et tiges de cuivre, se tourne vers le Maroc...

Un géant chinois de l’automobile à la conquête du marché marocain

La marque automobile chinoise Lynk & Co part à la conquête du marché marocain. À Marrakech, elle a noué un partenariat avec LK Automotive Maroc, la nouvelle entité affiliée...

Ces articles devraient vous intéresser :

Un gisement de manganèse de bonne qualité découvert au Maroc

Les tests de laboratoire effectués au niveau des gisements de manganèse au Maroc sont excellents, affirme la société canadienne Elcora, qui a prévu le démarrage de la production avant la fin de cette année.

Du nouveau pour l’usine géante de batteries au Maroc

Le gouvernement marocain vient de signer un mémorandum d’entente avec le groupe sino-européen Gotion High-Tech pour la réalisation d’un projet de mise en place d’un écosystème industriel de production de batteries pour véhicules électriques et de...

Zones industrielles militaires : les grands projets du Maroc

Le Maroc s’active pour la mise en place d’une industrie de défense robuste. Il dévoile sa stratégie axée sur la création de zones industrielles.

Maroc : hausse des exportations automobiles à fin février 2023

Les exportations automobiles du Maroc ont atteint 21,6 milliards de dirhams (1,9 milliard d’euros) à fin février, soit une hausse de près de 50 % (40,5 %) par rapport à la même période de 2022.

Maroc : voici les voitures les plus vendues

Le marché automobile marocain connait un léger tassement en ce début d’année 2024. D’après les chiffres de l’Association des importateurs de véhicules automobiles au Maroc (AIVAM), 48 948 unités neuves ont été immatriculées durant les quatre premiers...

Nouveau carton de ventes pour la Citroën « My Ami Buggy »

Le succès ne se dément pas pour la petite voiture Citroën « Ami ». Fabriquée au Maroc, la voiture électrique sans permis a été encore une fois un succès dans de nombreux pays européens.

La première voiture 100 % marocaine présentée au public

Le roi Mohammed VI a présidé lundi au Palais royal de Rabat la cérémonie de présentation du premier véhicule d’un constructeur automobile marocain, ainsi que le prototype d’un véhicule à hydrogène développé par un Marocain résidant à l’étranger.

La production de voitures électriques «  assèche  » le Maroc

La production des métaux nécessaires à la fabrication des batteries ou moteurs des voitures électriques exige beaucoup d’eau. Une ressource qui se raréfie de jour en jour dans des pays comme le Maroc, déjà frappé par une sécheresse sévère.

BMW, Renault et Managem au cœur d’un scandale écologique au Maroc ?

Une enquête dévoile la pollution importante de certains villages marocains où sont déchargés des résidus miniers. BMW, Renault et la Managem, grande entreprise minière marocaine, sont pointés du doigt.

Au Maroc, Porsche ne connaît pas la crise

Selon les récentes statistiques de l’Association des importateurs de véhicules au Maroc (AIVAM), les ventes de voitures neuves au Maroc ont connu un recul de 2,83 %, s’établissant à 130 214 unités durant les dix premiers mois de 2023. Toutefois, les...