Ventes de voitures au Maroc : Les marques de luxe cartonnent, les autres s’effondrent

7 mars 2024 - 14h00 - Economie - Ecrit par : Bladi.net

Malgré une conjoncture morose et une baisse globale des ventes de voitures au Maroc en février, les marques de luxe semblent tirer leur épingle du jeu.

Les statistiques publiées par l’Association des Importateurs de Voitures au Maroc (AIVAM) révèlent une performance étonnante des marques haut de gamme. En effet, Audi, BMW, Lexus et Porsche affichent toutes une croissance significative de leurs ventes depuis le début de l’année.

Audi a connu une hausse spectaculaire de 29,08 %, passant de 588 à 759 unités vendues. BMW n’est pas en reste, avec une augmentation de 28,74 %, vendant 533 voitures contre 414. Lexus a réalisé un bond de 116,67 %, passant de 12 à 26 unités vendues. Porsche affiche également une croissance de 56,67 %, avec 94 unités vendues contre 60.

A lire : Dacia, leader du marché automobile marocain, Renault et Hyundai en embuscade

Si les marques de luxe brillent de mille feux, d’autres constructeurs moins prestigieux ne parviennent pas à échapper aux turbulences qui secouent le marché automobile marocain.

Mercedes a enregistré une légère baisse de 3,97 %, avec 484 voitures vendues contre 504. Land Rover a connu une baisse plus prononcée de 8,72 %, passant de 149 à 136 unités vendues. Jeep a subi la chute la plus sévère, avec une dégringolade de 39,82 % de ses ventes. Jaguar s’en sort relativement mieux, avec une seule unité de moins vendue (18 contre 19).

L’AIVAM a annoncé que le total des ventes de voitures neuves au Maroc a atteint 10 765 unités en février 2024, soit une baisse de 9,26 % par rapport à l’année dernière.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Automobile

Aller plus loin

Automobile : l’Algérie veut rivaliser avec le Maroc

L’Algérie veut rivaliser avec le Maroc en accroissant ses investissements dans le secteur de l’automobile. Elle tente ainsi de regagner le terrain qu’elle a perdu ces dernières...

Automobile : « Le miracle marocain »

Le secteur automobile marocain s’est développé de manière fulgurante, passant d’une production d’environ 30 000 véhicules montés dans les années 2000 à plus de 600 000...

Dacia, leader du marché automobile marocain, Renault et Hyundai en embuscade

Le marché automobile marocain a connu un début d’année 2024 en demi-teinte, avec une croissance encourageante en janvier suivie d’une baisse inattendue en février.

Les Marocains paieront plus cher les voitures de luxe

Désormais, les importateurs et acheteurs de véhicules de luxe au Maroc devront payer la taxe de luxe qui sera calculée avec la TVA imposable, a confirmé la direction générale...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : des GPS pour traquer les voitures des fonctionnaires

Au Maroc, une ONG appelle à l’installation d’antennes GPS sur les véhicules de service affectés à certains fonctionnaires afin d’éviter leur utilisation à des fins privées.

Neo Motors dévoilée : à quel prix sera-t-elle vendue ?

Après plusieurs mois de suspens et de promesses de lancement, la nouvelle voiture « 100 % marocaine » a finalement a été dévoilée devant le roi Mohammed VI au palais royal de Rabat. Destinée d’abord aux Marocains avant d’envisager son exportation, «...

Maroc : la chute des ventes de voitures neuves continue

Les ventes de voitures neuves au Maroc sont toujours dans le rouge. À fin septembre, 120 905 unités ont été vendues, soit une baisse de 8,15 %, comparativement à la même période de l’année dernière.

Nouveau carton de ventes pour la Citroën « My Ami Buggy »

Le succès ne se dément pas pour la petite voiture Citroën « Ami ». Fabriquée au Maroc, la voiture électrique sans permis a été encore une fois un succès dans de nombreux pays européens.

Dacia, leader du marché automobile marocain, Renault et Hyundai en embuscade

Le marché automobile marocain a connu un début d’année 2024 en demi-teinte, avec une croissance encourageante en janvier suivie d’une baisse inattendue en février.

Saint-Gobain : l’Espagne délaissée au profit du Maroc

Saint-Gobain a annoncé le lancement de négociations en vue de la cessation d’activité de son usine de pare-brise à Avilés (Espagne), ce qui pourrait entraîner la suppression de 280 emplois et un départ vers le Maroc.

Le Maroc accueille le premier centre d’essais de voitures en Afrique

Le groupe allemand FEV vient d’inaugurer au Maroc le premier centre d’essais des prototypes de voitures neuves en Afrique. Un centre à la pointe de la technologie et à l’abri des regards indiscrets.

La première voiture 100 % marocaine présentée au public

Le roi Mohammed VI a présidé lundi au Palais royal de Rabat la cérémonie de présentation du premier véhicule d’un constructeur automobile marocain, ainsi que le prototype d’un véhicule à hydrogène développé par un Marocain résidant à l’étranger.

Du nouveau pour la NamX, la voiture à hydrogène créé par un Marocain

Le constructeur franco-marocain NamX dirigé par le Marocain Faouzi Annajah, en collaboration avec le carrossier italien Pininfarina, a dévoilé la technologie qu’il utilisera pour son NamX Huv, un nouveau véhicule à hydrogène révolutionnaire.

Boom de l’automobile, chute du phosphate : les deux visages de l’économie marocaine

Le secteur automobile marocain a connu une forte croissance de ses exportations, atteignant près de 116,38 milliards de dirhams (MMDH) à fin octobre 2023, selon les dernières données de l’Office des changes.