Visas français : les transporteurs marocains en colère

6 octobre 2021 - 20h30 - Ecrit par : S.A

La France refuse toujours d’accorder des visas aux transporteurs internationaux marocains prenant ainsi en otage les exportations marocaines. L’Association marocaine des Exportateurs (ASMEX) tire la sonnette d’alarme et appelle les autorités marocaines au déblocage en urgence de la situation.

« L’Ambassade de France a décidé de durcir les procédures d’obtention des visas pour les chauffeurs marocains de camions de TIR qui assurent le transport sur l’Europe, prenant ainsi en otage les exportations marocaines, notamment pour les denrées périssables », indique l’ASMEX dans un communiqué. Selon elle, la situation est d’autant plus inquiétante étant donné le début imminent de la campagne d’exportation des agrumes et primeurs et au vu de la conjoncture mondiale actuelle de surchauffe du fret maritime, qui s’est traduite cette année par la rareté des navires, des espaces et des conteneurs réfrigérés utilisés pour l’exportation de ce type de produits.

À lire : La France refuse d’accorder des visas à des transporteurs marocains

Face à la situation, l’Asmex dit avoir saisi par courrier plusieurs parties prenantes à savoir le ministère des Affaires étrangères de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, le ministère de l’Équipement, du Transport, de la Logistique et de l’Eau, le ministère de l’Industrie, du Commerce, de l’Économie verte et numérique et l’ambassade de France au Maroc. Elle les appelle à un déblocage en urgence de la situation. Aussi propose-t-elle quelques solutions dont celle de prévoir un Fast-Track dédié aux chauffeurs de camions TIR afin d’obtenir ou renouveler leurs visas dans les plus brefs délais.

À lire : Visas : la France affiche sa fermeté face au Maroc

« Le Maroc doit agir vite et de manière efficace. Toutes les instances concernées doivent intervenir en urgence pour débloquer la situation », plaide Abdelaziz Mantrach, vice-président de l’ASMEX, également président de la Commission Logistique, faisant savoir que les transporteurs marocains souffrent déjà du problème de rareté des bateaux et de disponibilité des containers, et que si en plus on les prive des visas nécessaires pour l’acheminement des produits vers l’Europe, cela va handicaper les exportations.

Tags : France - Visa - Transport en commun - Visa Schengen

Aller plus loin

La France va durcir l’octroi des visas aux Marocains

La France a décidé de durcir l’octroi des visas pour les Marocains, les Algériens et les Tunisiens, mettant ainsi sa menace à exécution. Elle avait averti qu’elle réduirait...

Refus de visas aux Marocains : la France reconnaît la difficulté de la mesure

Près de deux mois après sa décision de durcir les conditions d’obtention des visas pour les ressortissants marocains, algériens et tunisiens, l’Exécutif français constate que la...

L’Espagne inflige des amendes « injustes » à des camionneurs marocains

Les routiers marocains, très affectés par la mesure de restrictions de visas imposée par la France, appellent les autorités marocaines au...

Vers la fin de la crise des visas pour les routiers marocains ?

Les autorités françaises et marocaines ont échangé sur la mesure de restrictions de visas imposées par la France, laquelle pénalise notamment les conducteurs marocains du transport...

Nous vous recommandons

Malaga : des homosexuels marocains agressés parce qu’ils faisaient « honte »

Trois jeunes d’origine marocaine (deux de 19 ans et un de 20 ans), ont violemment agressé en août et en septembre derniers à Malaga, deux couples d’homosexuels marocains. Ils ont été placés en détention en tant qu’auteurs présumés de crimes...

Le dirham en hausse face à l’euro

Le dirham s’est apprécié de 1,42 % face à l’euro et s’est déprécié de 0,78 % vis-à-vis du dollar américain durant le troisième trimestre de cette année. C’est ce que précisent les indicateurs publiés par Bank Al-Maghrib...

La présence de chars à Melilla inquiète le Maroc

Des chars de combat de l’armée espagnole ont parcouru les rues de la ville de Melilla mardi dernier. La manœuvre n’est pas passée inaperçue du côté marocain.

Le Maroc aura une meilleure connectivité avec le câble sous-marin « Medusa »

La câble sous-marin « Medusa », qui reliera l’Europe du Sud depuis le Portugal à l’Afrique du Nord, passera par le Maroc avant d’atteindre l’Égypte.

Vahid Halilhodzic évoque son avenir à la tête de l’équipe du Maroc

Éliminés de la CAN 2021 en quarts de finale, les Lions de l’Atlas sont rentrés ce mardi matin au Maroc. Ils n’ont fait aucune déclaration à la presse, mais Vahid Halilhodzic tiendra une conférence de presse, jeudi, au complexe Mohammed VI, pour revenir...

L’Orchestre Philharmonique du Maroc en live sur France 2

France 2 diffuse samedi prochain l’émission « La fête de la chanson à l’orientale » animée par l’Orchestre Philharmonique du Maroc. L’émission a connu la présence de nombreux artistes.

L’Espagne maintient fermées les frontières avec le Maroc jusqu’au 15 mai

Le gouvernement espagnol a décidé de maintenir fermées pour quinze jours encore les frontières de Sebta et Melilla avec le Maroc, afin de réunir toutes les conditions de la réouverture ordonnée et progressive des postes frontières de Tarajal et Beni...

En l’absence de saisonniers marocains, des agriculteurs français s’inquiètent pour leur production

N’ayant pas obtenu de visa, les 400 saisonniers marocains attendus en France depuis le 20 avril ne sont pas encore arrivés sur le territoire français. Une situation qui risque de mettre en péril la récolte des agriculteurs français, qui expriment déjà de...

Nouveau rebondissement dans la crise entre le Mouloudia d’Oujda et Abdeslam Ouaddou

L’ancien entraîneur du Mouloudia d’Oujda, Abdeslam Ouaddou n’a pas fini de faire parler de lui. Il menace de porter plainte contre le club pour résiliation unilatérale de son contrat et exige 10 millions de dirhams, qu’il compte, dit-il, investir dans sa...

Gazoduc : l’Algérie ferme le robinet au Maroc

L’Algérie vient de mettre fin au suspense. Elle a décidé de ne pas renouveler le gazoduc Maghreb-Europe traversant le Maroc dont le contrat vient à expiration le 31 octobre, fermant ainsi le robinet à son voisin de...