Visas français : les transporteurs marocains en colère

6 octobre 2021 - 20h30 - Ecrit par : S.A

La France refuse toujours d’accorder des visas aux transporteurs internationaux marocains prenant ainsi en otage les exportations marocaines. L’Association marocaine des Exportateurs (ASMEX) tire la sonnette d’alarme et appelle les autorités marocaines au déblocage en urgence de la situation.

« L’Ambassade de France a décidé de durcir les procédures d’obtention des visas pour les chauffeurs marocains de camions de TIR qui assurent le transport sur l’Europe, prenant ainsi en otage les exportations marocaines, notamment pour les denrées périssables », indique l’ASMEX dans un communiqué. Selon elle, la situation est d’autant plus inquiétante étant donné le début imminent de la campagne d’exportation des agrumes et primeurs et au vu de la conjoncture mondiale actuelle de surchauffe du fret maritime, qui s’est traduite cette année par la rareté des navires, des espaces et des conteneurs réfrigérés utilisés pour l’exportation de ce type de produits.

À lire : La France refuse d’accorder des visas à des transporteurs marocains

Face à la situation, l’Asmex dit avoir saisi par courrier plusieurs parties prenantes à savoir le ministère des Affaires étrangères de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, le ministère de l’Équipement, du Transport, de la Logistique et de l’Eau, le ministère de l’Industrie, du Commerce, de l’Économie verte et numérique et l’ambassade de France au Maroc. Elle les appelle à un déblocage en urgence de la situation. Aussi propose-t-elle quelques solutions dont celle de prévoir un Fast-Track dédié aux chauffeurs de camions TIR afin d’obtenir ou renouveler leurs visas dans les plus brefs délais.

À lire : Visas : la France affiche sa fermeté face au Maroc

« Le Maroc doit agir vite et de manière efficace. Toutes les instances concernées doivent intervenir en urgence pour débloquer la situation », plaide Abdelaziz Mantrach, vice-président de l’ASMEX, également président de la Commission Logistique, faisant savoir que les transporteurs marocains souffrent déjà du problème de rareté des bateaux et de disponibilité des containers, et que si en plus on les prive des visas nécessaires pour l’acheminement des produits vers l’Europe, cela va handicaper les exportations.

Tags : France - Visa - Transport en commun - Visa Schengen

Aller plus loin

Flambée des prix du carburant : des syndicats de transporteurs en grève

Conformément à ce qui avait été annoncé, certains syndicats de transporteurs routiers sont en grève, pour protester contre la crise suffocante que traverse leur secteur. D’autres...

Visas : la France « fait une grave faute à l’égard du Maroc »

L’ancien député socialiste, Julien Dray déplore la décision de la France de réduire à 50 % l’octroi des visas pour les Marocains et les Algériens et de 30 % pour les Tunisiens et le...

France : la restriction de visas bloque les exportations de fruits et légumes marocains

Les restrictions de visas imposées par les autorités françaises aux transporteurs marocains, affectent aussi la plateforme multimodale de Saint-Charles...

Visa : la France et le Maroc échangent pour trouver un accord

Un mois après la décision de la France de durcir les conditions d’octroi de visas aux Marocains, les deux pays multiplient les discussions pour trouver une solution à cette...

Nous vous recommandons

Appel à l’allègement des conditions d’entrée au Maroc

Farida Khniti, députée du Parti du progrès et du socialisme (PPS), appelle le conseil de gouvernement à alléger les conditions d’entrée au Maroc, le vaccin et le test PCR étant toujours obligatoires pour les voyages par voie...

L’Algérie délimite ses frontières avec la "RASD"

L’Algérie, protectrice du Polisario et « rivale historique » du Maroc, annonce avoir récemment délimité ses frontières avec la « République arabe sahraouie démocratique (RASD)  ». Le voisin du l’Est appelle, à travers son ministre des Affaires étrangères et de la...

Maroc : les contrôleurs aériens renoncent à la grève

Le ministre de l’Emploi a réussi à désamorcer la menace de paralysie d’une quinzaine de jours brandie par les contrôleurs aériens, suite à une réunion avec leurs représentants syndicaux.

Badr Hari fait son retour le 4 septembre

L’événement Glory 78 prévu pour le 17 juillet aura finalement lieu le 4 septembre à Rotterdam. Le Champion marocain du Kickboxing Badr Hari remonte sur le ring, après avoir essuyé une défaite en décembre dernier face à Benjamin...

France : un amendement pour interdire les drapeaux (maghrébins) lors des mariages

La députée Les Républicains, Annie Genevard a défendu mercredi un amendement prévoyant d’interdire de déployer des drapeaux étrangers lors les mariages civils. De quoi provoquer la colère du garde des Sceaux, Éric...

Nordin El Hajjioui, dans le top 50 Interpol, risque 12 ans de prison

Une peine ferme de 12 ans de prison a été requise lundi à l’encontre du Belge d’origine marocaine Nordin El Hajjioui alias « Dikke Nordin van den Dam », l’un des hommes les plus recherchés en Belgique qui figure dans le top 50...

Italie : une Marocaine retrouvée morte coincée dans une machine

Le corps d’une ouvrière marocaine de 41 ans a été découvert à Camposanto, une commune de la province de Modène dans la région d’Émilie-Romagne, en Italie. Elle était coincée dans une machine à découpe sur son lieu de...

Un premier ferry d’Intershipping à destination du Maroc a pris la mer

Victoria I, un des ferries de la société marocaine Intershipping, a effectué samedi 10 juillet la première liaison vers le Maroc au départ du port de Sète. Une troisième ligne qui rencontre déjà beaucoup de...

Message de Royal Air Maroc à ses clients en Turquie

Suite à la prolongation de la suspension des liaisons aériennes par les autorités marocaines jusqu’au 31 décembre, la compagnie aérienne Royal Air Maroc (RAM) programme un vol spécial au départ de la Turquie et à destination du Maroc jeudi 16 décembre...

Maroc : des compagnies d’assurance arnaquées

Des experts sont accusés d’être trempés dans la falsification de dossiers d’indemnisation d’accidents de la circulation suite à une enquête menée par plusieurs compagnies d’assurance.