L’Espagne inflige des amendes « injustes » à des camionneurs marocains

25 novembre 2021 - 20h20 - Espagne - Ecrit par : A.P

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

Les routiers marocains, très affectés par la mesure de restrictions de visas imposée par la France, appellent les autorités marocaines au secours.

Les professionnels du Transport international routier (TIR) n’en peuvent plus de la mesure de restrictions de visas imposée par la France. La situation est de plus en plus intenable pour eux. « Bientôt 70 % des véhicules du TIR seront à l’arrêt, surtout les transporteurs de véhicules frigorifiques », prévient Saïd Chérif, président de l’Association marocaine du transport national, international et de logistique (AMTNIL), ajoutant que « certaines entreprises se retrouvent obligées de vendre leurs camions afin de pouvoir faire face à leurs charges de fonctionnement ».

À lire : La France refuse d’accorder des visas à des transporteurs marocains

Mais la restriction des visas n’est pas le seul problème que rencontrent les routiers marocains. Les autorités des ports espagnols viennent de limiter la contenance des camions marocains accédant sur leur sol à 200 litres de carburant. « Tout camionneur qui entre par exemple sur le port d’Algésiras avec plus de 200 litres se voit automatiquement infliger une amende de 472 euros. Certains d’entre nous ont même payé 800 euros d’amende la semaine dernière », indique Saïd Chérif.

Pour protester contre ces différentes mesures, les routiers marocains avaient menacé d’entamer une grève de 72 heures dès le 21 novembre. Mais ils y ont renoncé provisoirement, après la promesse faite par l’Association marocaine des exportateurs (ASMEX) et la Fédération interprofessionnelle marocaine de production et d’exportation des fruits et légumes (FIFEL) de plaider leur cause auprès des autorités compétentes.

À lire : Visas français : les transporteurs marocains en colère

« Pour nous, démonter le TIR, c’est démonter l’export marocain, surtout que nous sommes en pleine saison d’exportation des agrumes. Nous avons attiré l’attention de l’ambassadeur de France au Maroc sur la question. Nous engageons également des discussions avec les ministères concernés, afin de débloquer cette situation », explique Hassan Sentissi, le président de l’ASMEX. Pour lui, un retour à la normale est urgent ; à défaut, le Maroc devrait appliquer la réciprocité.

Dans tous les cas, les routiers marocains maintiennent leur menace de grève et entendent la mettre à exécution en cas d’échec de la médiation menée par l’ASMEX et la FIFEL. Après les sit-in organisés le 28 octobre dernier devant les consulats généraux de France et d’Espagne à Agadir, ils prévoient d’aller en grève de 3 jours dès le 21 décembre.

Sujets associés : France - Espagne - Exportations - Visa - Transports

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

La France va durcir l’octroi des visas aux Marocains

La France a décidé de durcir l’octroi des visas pour les Marocains, les Algériens et les Tunisiens, mettant ainsi sa menace à exécution. Elle avait averti qu’elle réduirait...

La France refuse d’accorder des visas à des transporteurs marocains

L’ambassade de France au Maroc “refuse” d’octroyer des visas aux transporteurs internationaux marocains. De quoi en rajouter aux difficultés actuelles des professionnels dont le...

La France va réduire le nombre de visas attribués au Maroc

Face à la réticence de certains pays, dont le Maroc, à accueillir leurs ressortissants clandestins ou radicalisés dans l’hexagone, les autorités françaises se préparent à réduire le...

Maroc-Espagne : les attentes des transporteurs marocains

Après la réconciliation entre le Maroc et l’Espagne, les transporteurs marocains s’attendent à ce que les autorités des deux pays trouvent des solutions aux problèmes auxquels ils...

Nous vous recommandons

France

Maroc : les écoles françaises pourront-elles ouvrir le 11 mai ?

Les cours reprennent en France le 11 mai, alors que le Maroc a décidé de maintenir le confinement jusqu’au 20 mai. Quelle sera la marche à suivre par les missions françaises au Maroc, quand on sait qu’elles sont installées dans des villes ayant enregistré...

Elections législatives : les Français du Maroc peuvent commencer à voter par internet

Deux semaines avant le début du scrutin en métropole, les Français de l’étranger, dont ceux du Maroc peuvent, dès ce vendredi, voter par Internet dans le cadre des élections législatives. Près de 150 candidats se présentent dans onze...

Besançon : menacé d’expulsion, un Marocain hospitalisé après une grève de la faim

Après de multiples refus de demande de régularisation, Ahmed, un Marocain menacé d’expulsion, s’est retrouvé hospitalisé au CHU de Besançon, jeudi 30 septembre, après un malaise. À l’origine, une grève de la faim que lui et son épouse observent depuis quelques...

Plus de 112 000 étrangers naturalisés français en 2019

Le nombre d’étrangers naturalisés en France a augmenté en 2019. Plus de 112 000 étrangers sont devenus Français, dont 27 000 naturalisés suite à un mariage avec un ressortissant français.

Les Marocains bloqués en France seront rapatriés

Les Marocains bloqués en France, en Espagne, en Turquie et en Mauritanie, après la décision du gouvernement de fermer son espace aérien, seront rapatriés le 7 décembre.

Espagne

Maroc-Espagne : déjà cent jours de crise sans issue évidente

Les tensions entre le Maroc et l’Espagne, ouvertes avec l’accueil en avril de Brahim Ghali, le leader du Front Polisario, dans un hôpital de Logroño, durent depuis maintenant cent jours. L’Espagne travaille activement à une reprise des...

Zouhair Feddal, en route pour Liverpool ?

L’international marocain, Zouhair Feddal, est dans le viseur de Liverpool. Le champion d’Europe en titre et leader du classement de Premier League, veut l’enrôler dans son effectif.

Un Marocain recherché pour le meurtre de 6 membres de sa famille arrêté en Espagne

Soupçonné d’avoir tué six membres de sa famille, et sous le coup d’un mandat d’arrêt international émis à son encontre par les autorités marocaines, un homme d’origine marocaine a été arrêté en Espagne.

L’évasion des Marocains d’un avion planifiée sur Facebook

Alors qu’il a décollé de Casablanca au Maroc pour Istanbul en Turquie, l’Airbus A320 de la compagnie Air Arabia Maroc, a été dérouté vers Palma de Majorque en Espagne. Depuis, la police espagnole mène des investigations pour savoir si la raison ayant provoqué...

Les Français bloqués au Maroc "pris en otage"

Plusieurs couples de Vosgiens d’un âge avancé, sont bloqués au Maroc en raison du confinement très strict et de l’annulation des liaisons maritimes vers l’Espagne. Hubert Bergé a lancé une pétition afin que le gouvernement français organise rapidement leur...

Exportations

L’Espagne a augmenté ses importations de tomates marocaines entre 2018 et 2021

L’Espagne a augmenté ses importations de tomates marocaines de 32,58 % et réduit ses exportations de tomates de 20,49 % à fin octobre par rapport à la même période en 2018, selon les données d’Estacom.

L’OCP imperturbable sur le marché mondial

L’Office chérifien des phosphates (OCP), n’a pas été perturbé par la crise sanitaire qui secoue la planète. Le groupe qui occupe le tiers du marché mondial, reste le leader.

Maroc : plus de 70 milliards DH d’exportations automobiles

À fin novembre dernier, les exportations marocaines dans l’industrie automobile ont généré un chiffre d’affaires de 75,08 milliards de dirhams, en augmentation de 12,8 % par rapport à la même période de...

Le trafic portuaire au Maroc malmené par la crise sanitaire

Le trafic portuaire global du Maroc se porte bien malgré la crise sanitaire liée à la pandémie du Covid-19. À en croire le ministère de l’Équipement, du Transport, de la Logistique et de l’Eau, il est passé de 153,1 millions de tonnes en 2019, à 172,1...

L’arganier marocain résiste à la concurrence israélienne

L’arganier produit essentiellement dans la région d’Agadir est une merveille marocaine qui fait face à la concurrence israélienne.

Visa

Le Sultanat d’Oman supprime les visas pour les Marocains

Les Marocains seront désormais dispensés de visa d’entrée pour des séjours au Sultanat d’Oman allant jusqu’à 10 jours. Cette dispense concerne également 102 pays et vise à soutenir le tourisme omanais.

Espagne : 681 "Golden Visa" délivrés pour les investissements immobiliers

Un total de 681 visas d’or ont été délivrés par l’Espagne en 2019 à des étrangers. Les bénéficiaires de ce visa exceptionnel ont dépensé plus de 500 000 euros pour l’achat de biens immobiliers.

Voici le nombre de visas délivrés aux Marocains par la France en 2021

Pour l’ensemble de l’année 2021, les consulats français au Maroc ont délivré 69 408 visas aux ressortissants marocains, un chiffre en baisse de 29,6 % par rapport à 2020.

Le Maroc va-t-il durcir l’octroi des visas pour les Égyptiens ?

Le ministre des Affaires étrangères, de la coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita, affirme que le Maroc est sur le point de durcir les conditions d’octroi de visas pour certains Égyptiens. Et pour...

La France prolonge les titres de séjour des Marocains

L’ambassadrice de France au Maroc Hélène Le Gal a annoncé, le vendredi 27 mars, que la durée de validité des titres de séjour des Marocains se trouvant actuellement en France, ainsi que les Français au Maroc sont prolongés de trois...

Transports

La crise Maroc-Espagne a profité aux compagnies maritimes française et italienne

Deux compagnies maritimes, l’une française et l’autre italienne, ont bien tiré profit de la crise diplomatique entre Rabat et Madrid. La compagnie marseillaise La Méridionale a renforcé sa ligne avec Tanger Med, augmentant le flux de passagers et de...

Le CCME salue le grand geste du Roi Mohammed VI en faveur des MRE

La décision du Roi Mohammed VI de s’impliquer dans le retour des MRE cet été, en ordonnant à l’ensemble des intervenants dans le secteur des transports, de pratiquer des prix raisonnables est saluée par le Conseil de la Communauté marocaine à l’Étranger...

Transport maritime : le Maroc a besoin d’une flotte nationale

Ces dernières années, la connectivité portuaire du Maroc a été une vraie réussite, passant de la 81ᵉ place à la 22ᵉ, au bout de 14 ans. Seulement, la souveraineté économique est menacée par le manque de flotte...

Maroc / Covid-19 : reprise progressive des activités dans le transport

Deux cahiers de charges traduisent les principales décisions relatives à la gestion des transports dans la perspective de la fin du confinement et la reprise progressive dans ce secteur.

Photo : ces Marocains n’avaient que 7 tonnes de plus dans leurs fourgonnettes

Les gendarmes de l’Escadron départemental de sécurité routière (EDSR) de Tarn-et-Garonne ont intercepté, vendredi 4 décembre, deux véhicules chargés à bloc en partance pour le Maroc.