Visas français : une procédure accélérée pour les routiers marocains

23 novembre 2021 - 20h40 - France - Ecrit par : A.P

Le président de la CGEM, Chakib Alj, a échangé lundi à Casablanca avec le ministre français du Commerce extérieur, Franck Riester, en visite de travail de deux jours au Maroc. Au menu des discussions, la question des restrictions de visas français imposées aux routiers marocains.

Au cours de la séance à laquelle ont pris part Hélène Le Gal, ambassadrice de France au Maroc et des opérateurs économiques des deux pays, Chakib Alj a fait part au ministre français des difficultés que rencontrent les entreprises marocaines, et notamment les transporteurs, suite à la décision de la France de réduire de moitié le nombre de visas accordés aux particuliers et entreprises marocains. Comme solution à ce problème, le président de la confédération patronale a proposé la mise en place d’une procédure accélérée et plus fluide avec la Chambre française de commerce et d’industrie. Une idée qui a été approuvée par les deux responsables français.

À lire : Refus de visas aux Marocains : la France reconnaît la difficulté de la mesure

« M. Riester et Son Excellence Mme Le Gal ont exprimé leur compréhension de la situation et se sont engagés à analyser cette situation d’un point de vue économique, afin de trouver des solutions adéquates, dans le respect des procédures administratives et sanitaires. Pour sa part, la CGEM est disposée à accompagner et à encadrer la démarche qui sera adoptée, afin de garantir la fluidité des processus et la conformité des dossiers », a indiqué la CGEM dans un communiqué publié lundi.

À lire : Visas français : les transporteurs marocains en colère

Ces derniers mois, des centaines de demandes de visas de routiers marocains ont été rejetées par les consulats de France. Cette situation menace la campagne d’exportation des produits agricoles et impacte négativement le commerce et l’économie marocains. Les routiers ont manifesté devant les consulats de France à Agadir et à Rabat pour protester contre ces rejets massifs de visas. Vendredi dernier, l’Association marocaine du transport national, international et de logistique (AMTNIL) a appelé à une suspension d’activités de 72 heures, du 21 au 23 décembre prochain, pour dénoncer ces restrictions des visas français.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : France - Casablanca - Visa - Transports

Aller plus loin

Visas : des Franco-marocains réagissent à la décision française

La décision de la France de réduire à 50 % l’octroi des visas pour les Marocains et les Algériens et de 30 % pour les Tunisiens continue de susciter des réactions. Des...

L’Espagne inflige des amendes « injustes » à des camionneurs marocains

Les routiers marocains, très affectés par la mesure de restrictions de visas imposée par la France, appellent les autorités marocaines au secours.

France : la restriction de visas bloque les exportations de fruits et légumes marocains

Les restrictions de visas imposées par les autorités françaises aux transporteurs marocains, affectent aussi la plateforme multimodale de Saint-Charles international.

Restrictions de visas : Emmanuel Macron dévoile les véritables raisons

Lors d’une réception organisée à l’Élysée jeudi 30 septembre, le président français Emmanuel Macron a dévoilé les véritables raisons du durcissement de l’octroi des visas pour...

Ces articles devraient vous intéresser :

La CTM rachète Africa Morocco Link

Le groupe d’Othman Benjelloun, O Capital Group, redistribue les cartes dans le secteur du transport maritime marocain. La Compagnie de Transports au Maroc (CTM) s’empare en effet de la participation majoritaire (51 %) d’Africa Morocco Link (AML)...

Le Maroc va acquérir de nouveaux trains

Le Maroc s’apprête à lancer un appel d’offres international pour l’acquisition de trains et le développement d’un réseau ferroviaire local, attirant l’intérêt de géants du secteur tels, notamment français et espagnols. C’est ce qu’a révélé Mohamed...

Le Maroc et Israël consolident leur coopération dans le secteur des transports et de la Logistique

Une délégation marocaine composée d’acteurs clés du secteur des transports et de la logistique a effectué une visite de travail de trois jours à Tel-Aviv, et ce pour consolider la coopération entre le Maroc et Israël dans le secteur de la logistique.

Le Maroc construira 1000 km d’autoroutes d’ici 2030

Le Maroc veut saisir l’occasion de l’organisation de la coupe du monde 2030 pour moderniser le secteur des transports dans son ensemble, notamment les autoroutes.