Visas : des Franco-marocains réagissent à la décision française

1er octobre 2021 - 14h10 - Ecrit par : S.A

La décision de la France de réduire à 50 % l’octroi des visas pour les Marocains et les Algériens et de 30 % pour les Tunisiens continue de susciter des réactions. Des Franco-Marocains fustigent une décision prise à « l’emporte-pièce ».

Aux yeux de bon nombre de franco-marocains, la France a pris cette décision « à l’emporte-pièce ». Elle « sonne comme une surenchère à certains propos populistes et xénophobes tenus par des pompiers pyromanes et ne peut être le reflet de la France que nous connaissons, que nous aimons et que le peuple de France incarne dans son immense majorité », commentent-ils dans un texte intitulé “VISAVIE”. Aussi, dénoncent-ils « l’injustice, la vacuité et les risques d’atteinte aux liens qui unissent la France et le Maroc ».

À lire : Visas : réaction des Français du Maroc suite à la décision française

Selon les signataires du texte, l’écrasante majorité des Marocains qui obtiennent un visa pour la France en respectent les conditions et reviennent. « Comment comprendre ce qui sonne comme un désamour envers le Maroc — par ailleurs amalgamé aux autres pays du Maghreb, ce qui est un non-sens, le Maroc a-t-il par exemple confondu la France avec l’Allemagne ou l’Espagne lors des récents conflits qui l’ont opposé à eux ?, s’interrogent-ils.

À lire : La France va durcir l’octroi des visas aux Marocains

Alors que « d’aucuns évoqueront avec raison les intérêts économiques, diplomatiques, stratégiques entre la France et le Maroc », ces franco-marocains se disent préoccupés par « les relations humaines ». « Les Marocains demandant un visa ne peuvent être inclus de façon indue dans une politique migratoire, ils sont étudiants, touristes, membres de familles installées des deux côtés de la Méditerranée, personnes en traitement médical… etc », précisent-ils.

À lire : Visas pour les Marocains : la France dément tout chantage

Affirmant qu’ils sont « les fruits communs de ces deux peuples, de ces deux cultures, de ces nations », « élevés dans l’amour et le respect de ces pays, des franco-marocains qui « contribuent chaque jour au renforcement de cette union », ils appellent la France à revenir sur sa décision. Une décision qui ne peut que diviser « alors que le contexte veut absolument que l’on additionne les femmes et les hommes épris d’échanges, de rapprochement, de destin commun ».

Tags : Algérie - Tunisie - Visa - Visa Schengen

Aller plus loin

Visas : la France cautionne-t-elle les propos xénophobes ?

En réponse à la réduction drastique de visas par la France au Maroc et à d’autres pays, un collectif d’associations a qualifié cette décision d’ « électoraliste » et de « surenchère...

Visas pour les Marocains : la France dément tout chantage

Marlène Schiappa, ministre française déléguée à la citoyenneté à tenter de justifier la décision prise par le gouvernement français de réduire de moitié l’octroi des visas délivrés pour...

Visas : le Maroc, victime collatérale des tensions France-Algérie ?

La décision de la France de réduire à 50 % l’octroi des visas pour les Marocains et les Algériens et de 30 % pour les Tunisiens s’explique par les tensions entre Paris et...

Visas : réaction des Français du Maroc suite à la décision française

La décision de la France de réduire à 50 % l’octroi des visas pour les Marocains et les Algériens et de 30 % pour les Tunisiens suscite une réaction de la part de l’antenne...

Nous vous recommandons

La reine Rania de Jordanie sublime dans un caftan marocain (vidéo)

Vêtue d’un caftan marocain, la reine de Jordanie Rania al-Abdallah a posé au côté de son époux, le roi Abdallah II lors d’un ftour qui a réuni plusieurs personnalités et princes jordaniens.

Maroc : voici la date de l’Aid Al Mawlid Annabaoui

Le ministère des Habous et des Affaires islamiques a officiellement annoncé le début du mois de Rabie-I 1443 de l’hégire et la date de l’Aïd Al Mawlid Annabawi.

Crédit Agricole se sépare de sa filiale marocaine

Le français Crédit Agricole S.A est actuellement en discussions très avancées avec le groupe Holmarcom en vue de la cession de la totalité de ses parts au sein de sa filiale au Maroc.

"Tramdena" ou "mramden", phénomène du Ramadan au Maroc

Pendant les heures de jeûne du Ramadan, les bagarres font fureur dans les rues du Maroc. Cette année, cela a même dégénéré en meurtre dans certaines régions du pays. Ce phénomène est connu au Maroc sous le nom de "Tramdena". Quelqu’un de "mramden", est...

La présence de Riyad Mahrez et d’Islam Slimani au festival de Marrakech fait polémique

Certains supporters de l’équipe de l’Algérie voient d’un mauvais œil la présence du buteur historique des Verts, Islam Slimani et du capitaine des Fennecs Ryad Mahrez au festival de Marrakech.

« French Montana Concept », la Rolex Daytona aux couleurs marocaines

Skeleton Concept, atelier français de haute horlogerie spécialisé dans la haute horlogerie et la personnalisation de garde-temps d’exception, a lancé son nouveau concept réalisé pour le rappeur américain d’origine marocaine French...

Le consulat du Maroc mobilisé au port de Sète

Dans le cadre de l’opération Marhaba 2022, le consulat général du Maroc à Montpellier a instauré un dispositif spécial au port de Sète et l’aéroport de Montpellier, afin de garantir de bonnes conditions de voyage aux MRE, désireux de passer les vacances au...

Des responsables politiques marocains en vacances en Espagne aux frais de barons de drogue

Plusieurs élus et responsables politiques marocains vivent aux frais des barons de la drogue en Espagne pendant leurs vacances dans le Sud de l’Espagne. Ces derniers mettent à leur disposition des villas et des chalets ainsi que d’autres...

Le projet de tunnel dans le détroit de Gibraltar pourrait être relancé

La reprise des relations entre l’Espagne et le Maroc, consacrée par la visite de Pedro Sanchez à Rabat en avril, pourrait relancer le projet de construction d’un tunnel ferroviaire dans le détroit de Gibraltar, sur lequel travaillent les deux pays depuis...

Opération Marhaba : changement au niveau de l’accès aux ports

Pour accéder aux ports au Maroc et en Espagne, les Marocains résidant à l’étranger (MRE) doivent présenter un billet. C’est l’une des nouveautés de l’opération Marhaba 2022.