Maroc : appels au boycott des produits français

3 octobre 2021 - 14h40 - Ecrit par : S.A

Des appels au boycott des produits français ont été lancés au Maroc suite à la décision de la France de réduire à 50 %l’octroi des visas pour les Marocains et à celle de la justice européenne relative à l’annulation de deux accords de libre-échange portant sur les produits agricoles et la pêche entre le royaume et l’UE.

« À tous les Marocains, il faut impérativement boycotter tous les produits français. Nous n’en sortirons que par la force de notre union ». « Tant que ce n’est pas le visa pour Mekka, je boycotte la France ainsi que tous ses produits »… Ce sont entre autres les messages inscrits sur les affiches publiées sur les réseaux sociaux pour appeler les Marocains au boycott des produits français. Cette campagne de boycott fait suite à la prise de deux décisions qui fâchent : l’annonce de la réduction de 50 % l’octroi des visas français pour les Marocains et l’annulation de deux accords de libre-échange portant sur les produits agricoles et la pêche entre le royaume et l’UE.

À lire : Visas : des Franco-marocains réagissent à la décision française

Mercredi, la France a décidé de durcir l’octroi des visas pour les Marocains, les Algériens et les Tunisiens au motif que ces trois pays refusent de délivrer des laissez-passer consulaires nécessaires au retour de leurs ressortissants refoulés de France. Réagissant à cette décision, Nasser Bourita, ministre marocain des Affaires étrangères, de la coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger a démonté cet argument. Il a fait savoir que les consulats du Maroc en France ont délivré ces derniers mois près de 400 laissez-passer.

À lire : Accords de pêche avec l’UE : la justice rend une décision défavorable pour le Maroc

S’agissant de la décision rendue par le tribunal de l’Union européenne (TUE), les représentants des collectivités territoriales de la province d’Assa-Zag, ont exprimé leur étonnement. Dans une déclaration commune, le chef de la diplomatie européenne, Josep Borrell, et son homologue marocain, Nasser Bourita, disent être mobilisés pour continuer la coopération entre l’Union européenne et le royaume du Maroc, dans un climat de sérénité et d’engagement, afin de consolider le Partenariat euro-marocain de Prospérité Partagée, lancé en juin 2019.

Tags : France - Union européenne - Pêche - Agriculture - Visa - Visa Schengen

Aller plus loin

La France va durcir l’octroi des visas aux Marocains

La France a décidé de durcir l’octroi des visas pour les Marocains, les Algériens et les Tunisiens, mettant ainsi sa menace à exécution. Elle avait averti qu’elle réduirait...

Visas : réaction du Maroc suite à la décision française

Le ministre des Affaires étrangères et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita, a réagi à la décision de la France de durcir l’octroi des visas pour les Marocains. Il...

Accords de pêche avec l’UE : la justice rend une décision défavorable pour le Maroc

Le tribunal de l’Union européenne (UE) a rendu ce mercredi 29 septembre son jugement concernant le recours en annulation des décisions du Conseil européen introduit par les...

Visas : des Franco-marocains réagissent à la décision française

La décision de la France de réduire à 50 % l’octroi des visas pour les Marocains et les Algériens et de 30 % pour les Tunisiens continue de susciter des réactions. Des...

Nous vous recommandons

« L’Espagne mérite un plus grand respect de la part du Maroc »

Le porte-parole de Vox au Congrès, Iván Espinosa de los Monteros, a souligné mardi la nécessité de rétablir les relations avec le Maroc, à condition que ce dernier respecte l’Espagne et ne la menace...

Un Marocain arrêté avec une forte somme d’argent à Tunis

Les éléments de la douane opérant à l’aéroport Tunis-Carthage ont saisi cette semaine près de 1,5 million d’euros chez un Marocain. Ce dernier a été aussitôt arrêté.

Oriental : les MRE invités à contribuer à la relance économique

La région de l’Oriental veut compter sur les Marocains du monde pour amorcer la relance économique, fortement touché par la crise du Covid-19. Elle se dit prête à accompagner la dynamique.

Athlétisme : le Maroc rafle 20 médailles aux championnats arabes des jeunes

Le Maroc a fini 2ᵉ aux championnats arabes d’athlétisme U20, organisés du 23 au 27 mai au stade d’athlétisme de Radès en Tunisie.

Qui est Golan Avitan, l’Israélien extradé par le Maroc ?

Le Maroc a extradé Golan Avitan, 54 ans, membre présumé de la célèbre famille criminelle Abergil qui a fui Israël il y a quatre ans. Il serait impliqué dans un attentat à la bombe de 2003 qui a fait trois...

Imane rencontre ceux qui lui ont sauvé la vie dix-sept ans plus tôt

Imane, une jeune Marocaine qui souffrait de la tétralogie de Fallot, avait été opérée en 2006 dans un hôpital de Valence grâce à l’ONG ADRA. Elle n’avait que deux ans et demi. Aujourd’hui, dix-sept ans plus tard, elle rencontre ceux qui lui ont sauvé la...

Un homme et ses deux petits-enfants tués dans un accident à Rabat

Terrible accident à Rabat, qui a emporté mardi soir la vie d’un homme et ses deux petits-enfants. Trois autres personnes ont également été blessées.

Sahara : une experte de l’ONU s’en prend au Maroc

Mary Lawlor, rapporteuse spéciale de l’ONU sur la situation des défenseurs des droits humains, a appelé le Maroc à cesser de viser les militants et les journalistes qui défendent les questions de droits humains sur le dossier du...

Mondial au Qatar : combien touchera le Maroc en cas de qualification ?

En cas de qualification du Maroc à la coupe du monde au Qatar, la fédération royale marocaine de football (FRMF) aura droit à une grosse dotation de la part de la FIFA dans le cadre de sa préparation.

Manuel Valls mise sur Aziz Akhannouch

L’ancien Premier ministre français, Manuel Valls a fait part de son souhait de voir le ministre de l’Agriculture, Aziz Akhannouch, candidat aux élections du 8 septembre, devenir le prochain chef du gouvernement...