Recherche

Maroc : appels au boycott des produits français

© Copyright : DR

3 octobre 2021 - 14h40 - Société - Par: S.A

Des appels au boycott des produits français ont été lancés au Maroc suite à la décision de la France de réduire à 50 %l’octroi des visas pour les Marocains et à celle de la justice européenne relative à l’annulation de deux accords de libre-échange portant sur les produits agricoles et la pêche entre le royaume et l’UE.

« À tous les Marocains, il faut impérativement boycotter tous les produits français. Nous n’en sortirons que par la force de notre union ». « Tant que ce n’est pas le visa pour Mekka, je boycotte la France ainsi que tous ses produits »… Ce sont entre autres les messages inscrits sur les affiches publiées sur les réseaux sociaux pour appeler les Marocains au boycott des produits français. Cette campagne de boycott fait suite à la prise de deux décisions qui fâchent : l’annonce de la réduction de 50 % l’octroi des visas français pour les Marocains et l’annulation de deux accords de libre-échange portant sur les produits agricoles et la pêche entre le royaume et l’UE.

À lire : Visas : des Franco-marocains réagissent à la décision française

Mercredi, la France a décidé de durcir l’octroi des visas pour les Marocains, les Algériens et les Tunisiens au motif que ces trois pays refusent de délivrer des laissez-passer consulaires nécessaires au retour de leurs ressortissants refoulés de France. Réagissant à cette décision, Nasser Bourita, ministre marocain des Affaires étrangères, de la coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger a démonté cet argument. Il a fait savoir que les consulats du Maroc en France ont délivré ces derniers mois près de 400 laissez-passer.

À lire : Accords de pêche avec l’UE : la justice rend une décision défavorable pour le Maroc

S’agissant de la décision rendue par le tribunal de l’Union européenne (TUE), les représentants des collectivités territoriales de la province d’Assa-Zag, ont exprimé leur étonnement. Dans une déclaration commune, le chef de la diplomatie européenne, Josep Borrell, et son homologue marocain, Nasser Bourita, disent être mobilisés pour continuer la coopération entre l’Union européenne et le royaume du Maroc, dans un climat de sérénité et d’engagement, afin de consolider le Partenariat euro-marocain de Prospérité Partagée, lancé en juin 2019.

Mots clés: France , Union européenne , Pêche , Agriculture , Visa , Visa Schengen

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - - A Propos - Contact