L’Andalousie veut le maintien de l’accord de pêche Maroc-Europe

30 septembre 2021 - 12h40 - Espagne - Ecrit par : A.P

Le président du Conseil de l’Andalousie, Juanma Moreno, a demandé mercredi aux autorités espagnoles de « veiller aux intérêts de la flotte de pêche espagnole au Maroc », suite à la décision du tribunal de l’Union européenne (TUE) d’annuler les accords de pêche et d’agriculture entre l’UE le Maroc.

L’annulation de cet accord de pêche et d’agriculture « est très préoccupante, car une grande partie de nos pêcheurs exercent leurs activités dans les zones de pêche marocaines », a déclaré Juanma Moreno lors de la conférence de presse conjointe qu’il a animée avec le président de la région de Murcie, Fernando Lopez Miras, après une rencontre tenue entre les deux responsables.

À lire : L’Espagne inquiète après l’annulation de l’accord de pêche Maroc-UE

Le chef de l’exécutif andalou espère que « les intérêts des pêcheurs de l’Andalousie seront pris en compte dans toutes les décisions qui seront prises par le gouvernement espagnol au sein de l’Union européenne ». Et d’ajouter : « Je pense que nos pêcheurs ne peuvent pas être abandonnés. C’est pourquoi je demande aux autorités espagnoles de veiller, puisque nous n’avons pas d’interlocuteur, aux intérêts de notre flotte de pêche au Maroc », a conclu Moreno.

Sujets associés : Espagne - Union européenne - Droits et Justice - Pêche

Aller plus loin

Maroc : appels au boycott des produits français

Des appels au boycott des produits français ont été lancés au Maroc suite à la décision de la France de réduire à 50 %l’octroi des visas pour les Marocains et à celle de la...

L’Espagne inquiète après l’annulation de l’accord de pêche Maroc-UE

Le tribunal de l’Union européenne (TUE) a rendu ce mercredi son arrêt qui annule l’accord de pêche entre l’UE et le Maroc. L’Espagne, dont les pêcheurs sont les plus nombreux à...

Des bateaux espagnols autorisés à pêcher dans les eaux marocaines

Quatre bateaux de pêche espagnols, basés dans le port de Barbate, ont été autorisés à reprendre leurs activités de pêche dans les eaux marocaines, après avoir rempli les...

Sebta se plaint des bateaux de pêche marocains

Des bateaux de pêche marocains naviguant sans autorisation ont été aperçus dans les eaux espagnoles près de Ceuta. Aucune réaction officielle pour l’instant, mais des habitants...

Ces articles devraient vous intéresser :

Corruption : Rachid M’barki reconnaît les faits

Après avoir juré, sous serment, en mars dernier devant la commission d’enquête parlementaire sur les ingérences étrangères, n’avoir jamais perçu de rémunération occulte en contrepartie de la diffusion d’informations erronées ou très orientées pour...

Maroc : un ancien diplomate accusé de prostitution de mineures risque gros

L’association Matkich Waldi (Touche pas à mon enfant) demande à la justice de condamner à des « peines maximales » un ancien ambassadeur marocain, poursuivi pour prostitution de mineures.

Maroc : Vague d’enquêtes sur des parlementaires pour des crimes financiers

Une vingtaine de parlementaires marocains sont dans le collimateur de la justice. Ils sont poursuivis pour faux et usage de faux, abus de pouvoir, dilapidation et détournement de fonds publics.

Le Polisario s’oppose à tout à accord de pêche entre le Maroc et l’Europe

Faisant référence à l’accord de pêche qui expire ce lundi 17 juillet, le Front Polisario a déclaré dimanche qu’il rejettera tout accord entre l’Union européenne et le Maroc qui affecte « le sol, la mer territoriale ou l’espace aérien » du Sahara...

Énergie verte : partenariat entre le Maroc et l’UE

Le Maroc et l’Union européenne s’apprêtent à signer une alliance verte, qui permettra de renforcer les efforts du royaume dans la lutte contre le changement climatique.

Une famille marocaine au tribunal de Beauvais pour un mariage blanc

Une famille marocaine est jugée devant le tribunal de Beauvais pour association de malfaiteurs dans le but d’organiser un mariage blanc. Le verdict est attendu le 12 janvier 2023.

Enfants hors mariage : « la fête d’une nuit est à payer pendant 21 ans »

Comme pour les couples mariés, les enfants nés hors mariage au Maroc seront pris en charge par les parents. Une disposition est prévue dans le nouveau Code pénal pour reconnaitre leur droit, a annoncé le ministre de la Justice Abdellatif Ouhabi.

Le Maroc veut exporter de l’hydrogène vert vers l’UE d’ici 2050

Le Maroc veut continuer à produire davantage de l’hydrogène vert pour poursuivre sa transition énergétique et devenir à terme un grand exportateur du combustible vers l’UE.

Grosse amende pour Maroc Telecom

L’Agence nationale de règlementation des télécommunications (ANRT) a récemment notifié à Maroc Telecom une nouvelle sanction en lien avec l’affaire de dégroupage dans laquelle elle a été condamnée en 2020. Elle va devoir payer 2,45 milliards de...

Josep Borrell « indésirable » à Rabat

Le ministre marocain des Affaires étrangères, Nasser Bourita, a annulé une réunion prévue en septembre à Rabat avec le haut représentant de l’Union européenne (UE) pour la politique étrangère, Josep Borrell, la jugeant « inappropriée » après la récente...