Recherche

L’Espagne inquiète après l’annulation de l’accord de pêche Maroc-UE

© Copyright : DR

29 septembre 2021 - 19h00 - Monde - Par: A.P

Le tribunal de l’Union européenne (TUE) a rendu ce mercredi son arrêt qui annule l’accord de pêche entre l’UE et le Maroc. L’Espagne, dont les pêcheurs sont les plus nombreux à pratiquer les eaux marocaines, sera la plus affectée par cette décision.

La décision du tribunal européenne d’annuler l’accord de pêche entre le Maroc et l’Union européenne, ne sera pas sans conséquences sur l’Espagne dont 93 pêcheurs ressortissants de l’Andalousie, de Galice et des Canaries, pratiquent les eaux marocaines. Le ministre espagnol de l’Agriculture, de la pêche et de l’alimentation, Luis Planas, qui se veut rassurant, a déclaré que « le gouvernement travaillera à préserver les intérêts des pêcheurs espagnols » après cette décision.

À lire : Accords de pêche : le tribunal européen pourrait rendre des décisions contre le Maroc

« Nous pensons que les jugements rendus ne remettent pas en cause les relations avec le Maroc », a ajouté le ministre, précisant qu’il est encore « trop ​​tôt » pour se prononcer sur cette décision du tribunal européen qui a été annoncée dans un « bref communiqué », lequel précise qu’en dépit de la décision rendue, les deux accords « restent en vigueur » au moins pendant une période déterminée.

À lire : L’Espagne redoute la suspension de l’accord de pêche avec le Maroc

Pour le ministre de la Pêche, le Maroc est un « partenaire stratégique » pour l’Espagne, car sur les 132 navires qui pêchent dans les eaux marocaines, 93 proviennent de la flotte andalouse, galicienne et canarienne. « Nous sommes intéressés par la continuité de l’accord, mais dans le respect du droit international et dans le cadre des relations de coopération et d’amitié que nous entretenons avec le Maroc », a-t-il souligné.

Mots clés: Espagne , Union européenne , Droits et Justice , Pêche

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - - A Propos - Contact