L’Espagne inquiète après l’annulation de l’accord de pêche Maroc-UE

29 septembre 2021 - 19h00 - Espagne - Ecrit par : A.P

Le tribunal de l’Union européenne (TUE) a rendu ce mercredi son arrêt qui annule l’accord de pêche entre l’UE et le Maroc. L’Espagne, dont les pêcheurs sont les plus nombreux à pratiquer les eaux marocaines, sera la plus affectée par cette décision.

La décision du tribunal européenne d’annuler l’accord de pêche entre le Maroc et l’Union européenne, ne sera pas sans conséquences sur l’Espagne dont 93 pêcheurs ressortissants de l’Andalousie, de Galice et des Canaries, pratiquent les eaux marocaines. Le ministre espagnol de l’Agriculture, de la pêche et de l’alimentation, Luis Planas, qui se veut rassurant, a déclaré que « le gouvernement travaillera à préserver les intérêts des pêcheurs espagnols » après cette décision.

À lire : Accords de pêche : le tribunal européen pourrait rendre des décisions contre le Maroc

« Nous pensons que les jugements rendus ne remettent pas en cause les relations avec le Maroc », a ajouté le ministre, précisant qu’il est encore « trop ​​tôt » pour se prononcer sur cette décision du tribunal européen qui a été annoncée dans un « bref communiqué », lequel précise qu’en dépit de la décision rendue, les deux accords « restent en vigueur » au moins pendant une période déterminée.

À lire : L’Espagne redoute la suspension de l’accord de pêche avec le Maroc

Pour le ministre de la Pêche, le Maroc est un « partenaire stratégique » pour l’Espagne, car sur les 132 navires qui pêchent dans les eaux marocaines, 93 proviennent de la flotte andalouse, galicienne et canarienne. « Nous sommes intéressés par la continuité de l’accord, mais dans le respect du droit international et dans le cadre des relations de coopération et d’amitié que nous entretenons avec le Maroc », a-t-il souligné.

Sujets associés : Espagne - Union européenne - Droits et Justice - Pêche

Aller plus loin

Bilan satisfaisant de la première année de l’accord de pêche entre le Maroc et l’UE

Une rencontre a été organisée, les 8 et 9 décembre dernier entre le Maroc et l’Union européenne pour faire le point de la première année du protocole d’accord de pêche et mieux...

Malgré la décision de la CJUE, l’accord entre le Maroc et l’Europe maintenu

La Cour de justice de l’Union européenne a annulé ce mercredi deux accords commerciaux entre le Maroc et l’UE. Cette décision n’aura aucun impact sur les échanges économiques du...

L’Espagne redoute la suspension de l’accord de pêche avec le Maroc

Les tensions entre l’Espagne et le Maroc restent très tendues. Les pêcheurs espagnols expriment de vives inquiétudes quant à l’accord de pêche entre les deux pays. Luis Planas,...

Le Maroc accusé d’avoir violé l’espace maritime espagnol

La marine espagnole, en charge de la surveillance des espaces maritimes du pays, a alerté « depuis des mois » contre les mesures prises par le Maroc pour l’installation d’une...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : un ancien diplomate accusé de prostitution de mineures risque gros

L’association Matkich Waldi (Touche pas à mon enfant) demande à la justice de condamner à des « peines maximales » un ancien ambassadeur marocain, poursuivi pour prostitution de mineures.

Grosse amende pour Maroc Telecom

L’Agence nationale de règlementation des télécommunications (ANRT) a récemment notifié à Maroc Telecom une nouvelle sanction en lien avec l’affaire de dégroupage dans laquelle elle a été condamnée en 2020. Elle va devoir payer 2,45 milliards de...

Un député marocain poursuivi pour débauche

Le député Yassine Radi, membre du parti de l’Union constitutionnelle (UC), son ami homme d’affaires, deux jeunes femmes et un gardien comparaissent devant la Chambre criminelle du tribunal de Rabat.

Sahara : l’Union européenne réitère sa position après les déclarations de Josep Borrell

L’Union européenne se désolidarise avec les déclarations faites par le chef de la diplomatie européenne Josep Borrell sur le dossier du Sahara. L’institution a réaffirmé jeudi, n’avoir pas changé d’avis sur la nécessité de régler la question du Sahara,...

Le Polisario a-t-il détourné les fonds de l’Europe destinés aux Sahraouis ?

La Commission de l’Union européenne a répondu à une question écrite du député européen Brice Hortefeux portant sur les fonds qu’elle a envoyés aux Saharouis.

Carte du Maroc sans le Sahara : l’ONCF annonce des poursuites judiciaires

L’Office national des chemins de fer (ONCF) aurait publié sur l’une de ses affiches une carte incomplète du Maroc, suscitant la colère des internautes marocains. L’Office vient de démentir l’information et envisage de poursuivre les auteurs de cette...

Corruption au Maroc : des élus et entrepreneurs devant la justice

Au Maroc, plusieurs députés et élus locaux sont poursuivis devant la justice pour les infractions présumées de corruption et d’abus de pouvoir.

Mohamed Ihattaren risque d’aller en prison

L’avocat de Mohamed Ihattaren, Hendriksen, confirme que le joueur d’origine marocaine est poursuivi en justice pour légère violence envers sa fiancée Yasmine Driouech en février dernier. La date de l’audience n’est pas encore connue.

Prison : le Maroc explore les « jour-amendes »

L’introduction du système de jour-amende dans le cadre des peines alternatives pourrait devenir une réalité au Maroc. Une loi devrait être bientôt votée dans ce sens.

Youssef Amrani officiellement ambassadeur du Maroc auprès de l’UE

Nommé en octobre 2021 par le roi Mohammed VI au poste d’ambassadeur du Maroc auprès de l’Union européenne, Youssef Amrani aurait reçu en cette fin d’année, l’accord des instances européennes pour démarrer sa mission.