Accords de pêche : le tribunal européen pourrait rendre des décisions contre le Maroc

27 septembre 2021 - 21h40 - Ecrit par : A.P

Le tribunal de l’Union européenne (TGUE) rendra mercredi deux arrêts importants sur l’applicabilité des accords de pêche et d’association (commerciale) conclus en 2019 entre Bruxelles et le Maroc au Sahara. Ces décisions pourraient être en défaveur du Maroc et mettre à mal la dynamique en cours de reprise des relations avec l’Espagne.

Le Maroc attend de prendre connaissance des deux arrêts du tribunal de l’Union européenne sur l’applicabilité des accords de pêche et d’association (commerciale) conclus en 2019 entre Bruxelles et le Maroc au Sahara occidental, accords que le Front Polisario, assisté par l’avocat Gilles Devers, tente de faire remettre en cause. La Cour de justice de l’Union européenne, une juridiction supérieure à la TGUE, avait déjà jugé en décembre 2016, puis en 2018 et 2019, que ces accords n’étaient pas applicables au Sahara occidental parce que l’ancienne colonie avait un statut particulier, rappelle EFE.

La Commission européenne a tenté de contourner ces décisions en négociant de nouveaux accords avec Rabat en 2019 dans lesquels le Sahara n’était plus considéré comme faisant partie du Maroc. Ces nouveaux accords prévoyaient une extension à ce territoire et exigeaient le consentement de la population sahraouie avant leur mise en œuvre. 

À lire : L’accord de pêche maroco-européen sera-t-il réexaminé en faveur du Polisario ?

Le tribunal risque fort d’invalider ces nouveaux accords conclus entre la Commission de l’UE et le Maroc. « Les dirigeants européens ont tenté de contourner cette peine [de 2016] pour plaire au Maroc. Mais nous avons vraiment des raisons d’espérer », a déclaré Gilles Devers, dans une récente interview accordée au journal numérique algérien TSA. L’avocat du Front Polisario est confiant que le tribunal européen « invalidera ces nouveaux accords » et prendra une décision en faveur du Sahara occidental qui, souligne-t-il, « ne fait pas partie du Maroc et le consentement de sa population autochtone n’a pas été demandé. Ce qui signifie par exemple que les produits exportés par le Maroc du Sahara vers l’UE, d’une valeur d’environ 500 millions d’euros par an, devront être étiquetés comme non marocains et paieront des droits de douane de 20 % ».

À lire : Le Maroc menacerait de rompre les accords de pêche avec l’Europe

Le cabinet d’avocats Devers entend déposer un recours contre l’UE, au cas où les décisions du tribunal lui seraient favorables, pour demander le paiement au Front Polisario, représentant le peuple sahraoui, d’environ un milliard d’euros pour les tarifs et droits de pêche perçus par le Maroc. Il étudie également les mécanismes juridiques par lesquels ils peuvent contraindre Rabat à restituer dans les caisses européennes l’argent indûment collecté pendant toutes ces années.

Comment réagira le Maroc face à ces décisions qui pourraient aller en sa défaveur ? Les prochains jours nous le diront. La question du Sahara a toujours été au cœur de la crise entre le Maroc et l’Espagne. Le Maroc était déjà en froid avec l’Espagne qui a maintenu sa position sur le Sahara au moment où le royaume appelait à une reconnaissance de sa souveraineté sur le Sahara, comme l’ont fait les États-Unis sous Trump courant décembre 2020. Dans son discours prononcé la semaine dernière devant l’Assemblée générale des Nations Unies, Pedro Sanchez a réitéré la position de l’Espagne sur le Sahara, prônant une solution « mutuellement acceptable » par les deux parties.

Tags : Espagne - Union européenne - Droits et Justice - Polisario - Sahara Occidental

Aller plus loin

L’Espagne va défendre le Maroc au sein de l’Europe

L’Espagne envisage de faire appel des arrêts du tribunal de l’Union européenne (TGUE) qui ont annulé les accords de pêche entre l’UE et le Maroc. C’est du moins l’assurance donnée...

Pêche : l’Espagne appelle à une ratification rapide de l’accord UE-Maroc

Le ministre espagnol de l’Agriculture, de l’alimentation et de l’environnement, Miguel Arias Cañete, participant à la Conférence sur l’agriculture qui se tient à Meknès, a exprimé la...

Accords de pêche avec l’UE : la justice rend une décision défavorable pour le Maroc

Le tribunal de l’Union européenne (UE) a rendu ce mercredi 29 septembre son jugement concernant le recours en annulation des décisions du Conseil européen introduit par les...

L’Espagne inquiète après l’annulation de l’accord de pêche Maroc-UE

Le tribunal de l’Union européenne (TUE) a rendu ce mercredi son arrêt qui annule l’accord de pêche entre l’UE et le Maroc. L’Espagne, dont les pêcheurs sont les plus nombreux à...

Nous vous recommandons

Ryanair lancera quatre nouvelles liaisons vers le Maroc

La compagnie aérienne Ryanair envisage de lancer quatre nouvelles liaisons vers le Maroc au départ de l’aéroport de Lisbonne dans le cadre de son programme hivernal 2021.

Thomas Partey : une Marocaine à l’origine de sa conversion à l’islam

Thomas Partey, international ghanéen et milieu de terrain d’Arsenal, confirme s’être converti à l’islam et révèle ce qui l’a motivé à prendre cette décision.

Stéphanie de Monaco donne le top de départ du Rallye Aïcha des Gazelles

C’est depuis la place du palais que Stéphanie de Monaco a donné samedi 19 mars, le coup d’envoi (catégorie électrique) de la 31ᵉ édition du Rallye Aïcha des Gazelles. Une course qui réunit au Maroc des femmes passionnées d’aventures et de sensations...

Les autorités donnent une semaine aux Marocains pour rentrer au pays

Les autorités marocaines ont annoncé la suspension des vols exceptionnels destinés à rapatrier les Marocains bloqués à l’étranger à partir du 23 décembre, suite à l’apparition du premier cas du nouveau variant d’Omicron au...

Ryanair va rapatrier ses voyageurs bloqués au Maroc

À l’instar des autres compagnies aériennes, Ryanair veut effectuer des vols spéciaux pour ses clients bloqués au Maroc. Une demande d’autorisation a été déposée à cet effet.

Rabat : les grands taxis augmentent leur tarif

Malgré l’annonce d’un programme de soutien du gouvernement, certains chauffeurs de grands taxis, ont décidé d’augmenter les tarifs habituels, pour tenter, disent-ils, de suivre le cours de l’inflation. Une décision en désaccord avec les syndicats et les...

Mariage d’Abd El Fattah Grini et de Jamila El Badaouiila

Les chanteurs Abd El Fattah Grini et Jamila El Badaouiila se sont mariés à l’hôtel Palace Layali à Casablanca.

Espagne : des Marocains risquent 160 ans de prison et 300 millions d’euros d’amende

Quinze membres d’un réseau de trafic de drogue arrêtés en octobre 2019, lors d’une opération menée à Algésiras, Huelva, Séville, Malaga, Grenade et Ceuta, seront fixés sur leur sort le 27 octobre prochain au tribunal provincial de Huelva. Le parquet a requis...

Réaction d’un haut responsable algérien sur la visite de Sanchez au Maroc

Un haut responsable algérien a réagi à la visite du président du gouvernement espagnol Pedro Sánchez au Maroc faisant suite au changement de position de l’Espagne sur la question du Sahara.

Le dirham devrait baisser face à l’euro dans les prochains mois

Sur les trois mois à venir, le dirham se maintiendra en hausse face au dollar tandis qu’il baissera vis-à-vis de l’euro, au cours de la même période. C’est ce que révèlent les données prévisionnelles d’Attijari Global Research...