Des bateaux espagnols autorisés à pêcher dans les eaux marocaines

4 janvier 2022 - 16h20 - Ecrit par : A.P

Quatre bateaux de pêche espagnols, basés dans le port de Barbate, ont été autorisés à reprendre leurs activités de pêche dans les eaux marocaines, après avoir rempli les formalités nécessaires à Tanger.

Ces quatre bateaux ont obtenu leurs licences pour pêcher dans les eaux marocaines pendant un mois, après avoir payé environ 2 000 euros aux autorités marocaines compétentes, fait savoir Diario de Cadiz. Ainsi, ils sont à nouveau autorisés à pêcher des anchois, sardines, chinchards et maquereaux et à les vendre aux enchères sur le marché aux poissons du port de Barbate.

À lire : Pêche : « l’Espagne doit défendre la coopération entre le Maroc et l’UE »

En tout, 840 caisses d’anchois et 67 de sardines ont été déchargées par ces bateaux de pêche dans ce port. Selon Fernando Ardan, responsable des ventes aux enchères au marché aux poissons, ces anchois marocains sont de bonne taille et sont très appréciés par l’industrie hôtelière et les établissements vendant des conserves.

En dehors de ces quatre bateaux, le reste de la flotte pêche habituellement dans la zone de pêche nationale du golfe de Cadix. Après ce mois, ces quatre bateaux ne reviendront pas pêcher dans les eaux marocaines avant le début du mois d’avril, où les conditions météorologiques sont meilleures.

Tags : Pêche - Espagne

Aller plus loin

Le Maroc limite l’accès à son territoire pour les bateaux de Melilla

Le Maroc a interdit l’accès à son territoire à quelque 397 bateaux amarrés dans la marina et à 145 autres dans le port de pêche de la ville. Les autorités de Nador n’accorderont pas...

L’Espagne redoute la suspension de l’accord de pêche avec le Maroc

Les tensions entre l’Espagne et le Maroc restent très tendues. Les pêcheurs espagnols expriment de vives inquiétudes quant à l’accord de pêche entre les deux pays. Luis Planas,...

Pêche maritime : une délégation basque en mission de prospection au Maroc

Le grand potentiel dont regorgent les eaux marocaines attire les investisseurs du Pays basque. Leurs émissaires séjournent au Maroc depuis ce lundi pour étudier les opportunités...

L’Andalousie veut le maintien de l’accord de pêche Maroc-Europe

Le président du Conseil de l’Andalousie, Juanma Moreno, a demandé mercredi aux autorités espagnoles de « veiller aux intérêts de la flotte de pêche espagnole au Maroc », suite à la...

Nous vous recommandons

Quid des conditions d’entrée et de sortie du Maroc ?

Le Maroc va rouvrir ses frontières aériennes à partir de demain lundi 7 février 2022. Quelles sont les conditions d’entrée et de sortie ?

Maroc : quelles sont les régions créant le plus de richesses ?

Les comptes régionaux pour 2019 sont désormais disponibles. Le Grand Casablanca, Rabat-Salé-Kénitra et Tanger-Tétouan-Al Hoceima sont les trois régions qui contribuent à plus de la moitié du PIB marocain.

Vous pouvez prendre l’avion au Maroc ... en y mettant le prix !

Les autorités marocaines maintiennent leur espace aérien fermé aux vols réguliers, mais autorisent l’atterrissage d’avions privés. Toutefois, il faut y mettre le prix.

Marouane Chamakh : « je veux coacher et entraîner »

Même s’il n’a pas connu une carrière professionnelle immense à la taille de son talent, Marouane Chamakh entend mettre son expérience au service des plus jeunes. L’ex-international marocain est revenu sur ce projet lors de son passage au centre...

Séville fixe le prix de Youssef En-Nesyri

Convoité par de nombreux clubs européens dont Arsenal, l’international marocain Youssef En-Nesyri pourrait quitter le FC Séville. Le club andalou s’est finalement décidé à fixer le montant contre lequel il pourrait céder son attaquant...

Vols directs Maroc-Israël : Royal Air Maroc critiquée

Les tour-opérateurs israéliens dénoncent la hausse des tarifs des vols directs Maroc-Israël opérée par les compagnies aériennes Royal Air Maroc et El AL.

La photo d’un Marocain parmi les meilleures de l’année

L’agence Reuters a sélectionné la photo d’Achraf parmi les meilleures photos de cette année 2021. Le mineur marocain arrivé en mai à Ceuta sur une planche de fortune fabriquée avec des bouteilles en plastique, a fondu en larmes lorsqu’il a été décidé de le...

Mostafa Terrab honoré par l’université de Montréal

Le patron de l’OCP, Mostafa Terrab, a été honoré par l’Université de Montréal qui lui a décerné, jeudi dernier, le titre de Docteur « Honoris Causa », pour son parcours.

Une ville espagnole inflige une grosse amende à la ville de Tanger

La ville de Tanger, propriétaire du palais Álava-Esquível, doit à la mairie de Vitoria (nord de l’Espagne) une dette de 174 443 euros pour ne pas avoir entretenu cet immeuble.

Le Maroc refuserait-il l’aide de l’Espagne ?

Le Maroc pourrait ne pas accepter l’aide de l’Espagne d’un montant de 30 millions d’euros destinée à lutter contre l’immigration clandestine.