La présence de bateaux de pêche marocains dans les eaux espagnoles dénoncée

27 avril 2023 - 12h50 - Espagne - Ecrit par : A.P

Une douzaine de bateaux marocains mèneraient des activités de pêche illégale dans les eaux près de Motril. Leur présence est dénoncée par une organisation de pêcheurs espagnols qui appelle les autorités à sévir.

L’organisation Productores Pesqueros Pescadores de Carboneras SCA [connue sous le nom de Carbopesca] a dénoncé l’activité de ces bateaux de pêche marocains dans les « eaux espagnoles », assurant avoir détecté la présence d’au moins une douzaine de ces bateaux au cours des dernières 24 heures. Selon cette organisation, les pêcheurs marocains utilisent une technique de pêche illégale connue sous le nom de « filets dérivants », rapporte Vozpopuli.

« Au regard de la liberté avec laquelle les navires marocains continuent d’exercer des activités de pêche dans les eaux espagnoles », l’organisation demande à nouveau la prise de « mesures contre cette illégalité », précisant avoir déjà alerté à plusieurs reprises les autorités sur cette pratique illégale des filets dérivants menée par la flotte marocaine. « Les filets dérivants sont parmi les méthodes de pêche les plus simples et les plus anciennes, […] un mécanisme qui maintient la verticalité du filet à tout moment », explique-t-elle.

À lire : Sebta : un bateau de pêche marocain expulsé des eaux espagnoles

Selon Carbopesca, cette activité illégale affecte les zones de Cabriar (situés à l’est d’Alborán) et au sud d’Alborán. L’organisation dénonce par ailleurs l’inaction des deux patrouilleurs espagnols dans la zone, face à l’activité illégale présumée des bateaux de pêche marocains, dénoncée depuis de nombreuses années par plusieurs associations comme Oceana ou Greenpeace.

Le Plan annuel de contrôle global des activités de pêche 2022, « comprend les axes de coordination dans la surveillance et l’inspection de la pêche maritime dans les eaux sous souveraineté espagnole et le contrôle de la commercialisation des produits de la pêche dès leur première vente. Entre autres objectifs, il est prévu d’éviter la présence en mer de ces navires illégaux ou non autorisés, de détecter les engins de pêche non identifiés, non réglementés ou interdits, tout en décourageant les pêcheurs de pêcher dans des zones interdites ».

Sujets associés : Espagne - Pêche - Cadix

Aller plus loin

L’Espagne ne profite que d’un quart de son quota de pêche au Maroc

Les bateaux de pêche espagnols autorisés à naviguer dans les eaux marocaines et du Sahara, dans le cadre de l’accord UE-Maroc, profitent très peu de cette opportunité. En 2020...

Sebta : un bateau de pêche marocain expulsé des eaux espagnoles

Un bateau de pêche marocain a été invité samedi à quitter les eaux espagnoles près de Sebta, par le Service maritime de la Garde civile qui a été alerté de sa présence par un...

La Garde civile intercepte des bateaux de pêche marocains à Sebta

Des agents de la Garde Civile du Service maritime de Sebta ont intercepté trois bateaux de pêche marocains utilisant des filets dérivants, une pratique illégale. Plusieurs...

Pêche : l’Espagne va plaider pour le renouvellement de l’accord UE-Maroc

Le ministre espagnol de l’Agriculture, de la pêche et de l’alimentation, Luis Planas, a annoncé lundi que l’Espagne demandera l’aide de l’Union européenne en cas d’expiration de...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Polisario s’oppose à tout à accord de pêche entre le Maroc et l’Europe

Faisant référence à l’accord de pêche qui expire ce lundi 17 juillet, le Front Polisario a déclaré dimanche qu’il rejettera tout accord entre l’Union européenne et le Maroc qui affecte « le sol, la mer territoriale ou l’espace aérien » du Sahara...

Le Maroc déterminé à renouveler l’accord de pêche avec l’UE

Réagissant au sujet de l’accord de pêche avec l’Union européenne qui expire le 17 juillet, le ministre marocain de l’Agriculture et de la pêche, Mohamed Sadiki, a assuré mercredi que le Maroc « est prêt à tout scénario » et utilisera « une autre règle...

Accord de pêche Maroc - UE : inquiétude en Andalousie

Alors que l’accord de pêche entre l’Union européenne et le Maroc, essentiel pour la province andalouse de Cadix, approche de son terme le 17 juillet, l’angoisse grandit au sein des équipages de pêche andalous. Ces derniers, qui dépendent des eaux...

Accord de pêche : le Maroc et l’UE font le point

La quatrième Commission mixte de l’Accord de partenariat dans le domaine de la pêche durable entre l’Union européenne et le Maroc s’est réunie les 9 et 10 novembre à Rabat.

80 000 truites arc-en-ciel lâchées dans le fleuve d’Oum Er-Rbia

Dans le cadre de la valorisation et à la sauvegarde du patrimoine naturel du Maroc, quelque 80 000 truites arc-en-ciel ont été déversées dans des sources du fleuve d’Oum Er-Rbia.