Sebta : un bateau de pêche marocain expulsé des eaux espagnoles

9 mai 2022 - 14h00 - Espagne - Ecrit par : A.P

Un bateau de pêche marocain a été invité samedi à quitter les eaux espagnoles près de Sebta, par le Service maritime de la Garde civile qui a été alerté de sa présence par un patrouilleur de la Marine espagnole.

L’intervention a eu lieu samedi, après qu’un patrouilleur côtier espagnol, qui naviguait dans les environs de la ville autonome, a informé le Service maritime de la Garde civile de la présence du bateau de pêche marocain dans les eaux espagnoles, fait savoir El Faro de Ceuta.

À lire : Le Maroc intercepte des bateaux de pêche espagnols dans ses eaux territoriales

Dans ses réponses aux questions parlementaires, le gouvernement espagnol a toujours soutenu qu’il « défend constamment les intérêts et les droits des Espagnols, y compris ceux des pêcheurs » et « veille au développement et à la prospérité de Sebta et Melilla ».

« L’une des missions du Service maritime de la Garde civile de Ceuta est d’empêcher la réalisation d’activités de pêche illégales dans les eaux juridictionnelles espagnoles à Ceuta… », a expliqué l’Exécutif espagnol.

Sujets associés : Espagne - Ceuta (Sebta) - Pêche

Aller plus loin

Pêche illégale en Espagne : le Maroc annonce des sanctions contre les contrevenants (vidéo)

Le Maroc prendra toutes les « mesures légales » à l’encontre de tout pêcheur marocain qui pratiquerait des méthodes de pêche illégales dans les eaux espagnoles, a indiqué ce...

L’accord de pêche Maroc-UE ne sera pas prorogé

L’accord de pêche entre le Maroc et l’Union européenne (UE) qui prendra fin en février 2012, ne sera pas renouvelé. La décision adoptée aujourd’hui par le Parlement européen...

La Marine espagnole envoie un patrouilleur dans les eaux proches de Melilla

La marine espagnole a envoyé mercredi dernier le patrouilleur Furor (P-46) dans les eaux de Melilla, après « l’intrusion » d’un patrouilleur marocain dans la zone. Une action...

Les bateaux espagnols délaissent les eaux marocaines

La pêche au Maroc n’est plus rentable pour les pêcheurs espagnols, notamment ceux de Cadix. Sur les 92 bateaux espagnols autorisés à exercer des activités de pêche dans les eaux...

Ces articles devraient vous intéresser :

Accord de pêche : le Maroc et l’UE font le point

La quatrième Commission mixte de l’Accord de partenariat dans le domaine de la pêche durable entre l’Union européenne et le Maroc s’est réunie les 9 et 10 novembre à Rabat.

Le Polisario s’oppose à tout à accord de pêche entre le Maroc et l’Europe

Faisant référence à l’accord de pêche qui expire ce lundi 17 juillet, le Front Polisario a déclaré dimanche qu’il rejettera tout accord entre l’Union européenne et le Maroc qui affecte « le sol, la mer territoriale ou l’espace aérien » du Sahara...

80 000 truites arc-en-ciel lâchées dans le fleuve d’Oum Er-Rbia

Dans le cadre de la valorisation et à la sauvegarde du patrimoine naturel du Maroc, quelque 80 000 truites arc-en-ciel ont été déversées dans des sources du fleuve d’Oum Er-Rbia.

Le Maroc déterminé à renouveler l’accord de pêche avec l’UE

Réagissant au sujet de l’accord de pêche avec l’Union européenne qui expire le 17 juillet, le ministre marocain de l’Agriculture et de la pêche, Mohamed Sadiki, a assuré mercredi que le Maroc « est prêt à tout scénario » et utilisera « une autre règle...

Accord de pêche Maroc - UE : inquiétude en Andalousie

Alors que l’accord de pêche entre l’Union européenne et le Maroc, essentiel pour la province andalouse de Cadix, approche de son terme le 17 juillet, l’angoisse grandit au sein des équipages de pêche andalous. Ces derniers, qui dépendent des eaux...