Recherche

L’Espagne ne profite que d’un quart de son quota de pêche au Maroc

© Copyright : DR

20 janvier 2022 - 11h00 - Monde - Par: A.P

Les bateaux de pêche espagnols autorisés à naviguer dans les eaux marocaines et du Sahara, dans le cadre de l’accord UE-Maroc, profitent très peu de cette opportunité. En 2020 et 2021, seulement un quart des 92 bateaux espagnols ont exercé leurs activités de pêche au Maroc.

Selon l’accord de pêche entre le Maroc et l’Union européenne ratifié en 2019 pour une durée de quatre ans, 128 navires dont 92 appartenant à la flotte espagnole, ont été autorisés à exercer leurs activités de pêche dans les eaux marocaines et du Sahara. L’Union européenne a versé au Maroc 52 millions d’euros par an pour cet accord, contre 40 millions d’euros par an pour 126 navires en 2013, fait savoir El Pais.

Mais en réalité, l’Espagne n’a utilisé en 2020 et 2021 qu’un quart de son quota de pêche au Maroc, indiquent des sources proches du dossier. En cause, entre autres, l’annulation de l’accord UE-Maroc déclaré illégal par la Cour de justice de l’UE.

À lire : Des bateaux espagnols autorisés à pêcher dans les eaux marocaines

Au cours du premier et du deuxième trimestre 2021, 27 des 92 bateaux espagnols sous licence ont pêché dans les eaux marocaines contre respectivement 24 et 17 pour les troisième et quatrième trimestres. Au Sahara, 25 sur les 92 navires espagnols autorisés, ont pu exercer leurs activités de pêche.

D’après les statistiques, 91 % des activités de pêche des 128 navires de l’Union européenne, sont réalisées dans les eaux sahraouies. Cette zone est favorable à la pêche pélagique industrielle, explique un expert qui a requis l’anonymat. « Il n’y a que 18 bateaux dédiés à cette pêche au Sahara. La plupart d’entre eux viennent d’Allemagne et des Pays-Bas. Ils attrapent plus de tonnes de poissons que le reste des 128 qui pêchent au Maroc », développe-t-il.

Mots clés: Espagne , Pêche , Union européenne

Bladi.net

Bladi.net - 2022 - - A Propos - Contact