L’Espagne ne profite que d’un quart de son quota de pêche au Maroc

20 janvier 2022 - 11h00 - Espagne - Ecrit par : A.P

Les bateaux de pêche espagnols autorisés à naviguer dans les eaux marocaines et du Sahara, dans le cadre de l’accord UE-Maroc, profitent très peu de cette opportunité. En 2020 et 2021, seulement un quart des 92 bateaux espagnols ont exercé leurs activités de pêche au Maroc.

Selon l’accord de pêche entre le Maroc et l’Union européenne ratifié en 2019 pour une durée de quatre ans, 128 navires dont 92 appartenant à la flotte espagnole, ont été autorisés à exercer leurs activités de pêche dans les eaux marocaines et du Sahara. L’Union européenne a versé au Maroc 52 millions d’euros par an pour cet accord, contre 40 millions d’euros par an pour 126 navires en 2013, fait savoir El Pais.

Mais en réalité, l’Espagne n’a utilisé en 2020 et 2021 qu’un quart de son quota de pêche au Maroc, indiquent des sources proches du dossier. En cause, entre autres, l’annulation de l’accord UE-Maroc déclaré illégal par la Cour de justice de l’UE.

À lire : Des bateaux espagnols autorisés à pêcher dans les eaux marocaines

Au cours du premier et du deuxième trimestre 2021, 27 des 92 bateaux espagnols sous licence ont pêché dans les eaux marocaines contre respectivement 24 et 17 pour les troisième et quatrième trimestres. Au Sahara, 25 sur les 92 navires espagnols autorisés, ont pu exercer leurs activités de pêche.

D’après les statistiques, 91 % des activités de pêche des 128 navires de l’Union européenne, sont réalisées dans les eaux sahraouies. Cette zone est favorable à la pêche pélagique industrielle, explique un expert qui a requis l’anonymat. « Il n’y a que 18 bateaux dédiés à cette pêche au Sahara. La plupart d’entre eux viennent d’Allemagne et des Pays-Bas. Ils attrapent plus de tonnes de poissons que le reste des 128 qui pêchent au Maroc », développe-t-il.

Sujets associés : Espagne - Union européenne - Pêche

Aller plus loin

Sebta : un bateau de pêche marocain expulsé des eaux espagnoles

Un bateau de pêche marocain a été invité samedi à quitter les eaux espagnoles près de Sebta, par le Service maritime de la Garde civile qui a été alerté de sa présence par un...

Les bateaux espagnols délaissent les eaux marocaines

La pêche au Maroc n’est plus rentable pour les pêcheurs espagnols, notamment ceux de Cadix. Sur les 92 bateaux espagnols autorisés à exercer des activités de pêche dans les eaux...

La présence de bateaux de pêche marocains dans les eaux espagnoles dénoncée

Une douzaine de bateaux marocains mèneraient des activités de pêche illégale dans les eaux près de Motril. Leur présence est dénoncée par une organisation de pêcheurs espagnols...

L’Espagne va repêcher dans les eaux marocaines

À partir du lundi 22 juillet, la flotte espagnole pourra retourner dans les eaux marocaines, a fait savoir Luis Planas, Ministre espagnol de l’Agriculture, de la pêche et de...

Ces articles devraient vous intéresser :

L’Espagne mène la vie dure aux MRE

Les Marocains résidant à l’étranger (MRE) qui prévoient de retourner dans leurs pays de résidence après avoir passé les vacances d’été au Maroc se voient interdits de transporter certains produits.

Youssef Amrani officiellement ambassadeur du Maroc auprès de l’UE

Nommé en octobre 2021 par le roi Mohammed VI au poste d’ambassadeur du Maroc auprès de l’Union européenne, Youssef Amrani aurait reçu en cette fin d’année, l’accord des instances européennes pour démarrer sa mission.

Les engrais du Maroc, à teneur élevée en cadmium, interdits dans l’UE

Les engrais phosphatés du Maroc et d’autres pays contenant plus de 60 milligrammes de cadmium par kilo ne sont plus autorisés sur le marché de l’Union européenne, selon une décision communautaire récemment entrée en vigueur.

Énergie verte : partenariat entre le Maroc et l’UE

Le Maroc et l’Union européenne s’apprêtent à signer une alliance verte, qui permettra de renforcer les efforts du royaume dans la lutte contre le changement climatique.

80 000 truites arc-en-ciel lâchées dans le fleuve d’Oum Er-Rbia

Dans le cadre de la valorisation et à la sauvegarde du patrimoine naturel du Maroc, quelque 80 000 truites arc-en-ciel ont été déversées dans des sources du fleuve d’Oum Er-Rbia.

Éric Ciotti met en avant les liens « très puissants » entre le Maroc et la France

Le président du parti Les Républicains, Éric Ciotti, a plaidé pour la réparation des erreurs passées et critiqué le manque de considération envers le Maroc. Dans une déclaration à la presse, M. Ciotti a souligné l’importance des liens « très puissants...

Le Maroc déterminé à renouveler l’accord de pêche avec l’UE

Réagissant au sujet de l’accord de pêche avec l’Union européenne qui expire le 17 juillet, le ministre marocain de l’Agriculture et de la pêche, Mohamed Sadiki, a assuré mercredi que le Maroc « est prêt à tout scénario » et utilisera « une autre règle...

Norme « Euro 6 » : le patronat marocain demande un moratoire à l’Europe

Dans une demande formulée depuis juillet, la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) demande du temps avant la mise en application de la norme antipollution dénommée « Euro 6 » déjà en vigueur en Europe et qui sera appliquée à partir de...

Engrais : l’Europe mise sur le Maroc

Face à la flambée des prix des matières premières liée à la crise à la guerre en Ukraine, l’Europe envisage d’augmenter ses importations d’engrais au Maroc. 40 % des importations européennes de phosphate provenaient du royaume.

Accord de pêche Maroc - UE : inquiétude en Andalousie

Alors que l’accord de pêche entre l’Union européenne et le Maroc, essentiel pour la province andalouse de Cadix, approche de son terme le 17 juillet, l’angoisse grandit au sein des équipages de pêche andalous. Ces derniers, qui dépendent des eaux...