Accords de pêche avec l’UE : la justice rend une décision défavorable pour le Maroc

29 septembre 2021 - 16h25 - Monde - Ecrit par : S.A

Le tribunal de l’Union européenne (UE) a rendu ce mercredi 29 septembre son jugement concernant le recours en annulation des décisions du Conseil européen introduit par les indépendantistes sahraouis du Front Polisario au sujet des accords sur les produits agricoles et la pêche entre le Maroc et l’UE.

Dans un communiqué, le tribunal de l’UE annonce avoir annulé ces deux accords commerciaux. Ces accords sont toutefois maintenus pendant deux mois « afin de préserver l’action extérieure de l’Union et la sécurité juridique de ses engagements internationaux ».

À lire : Accords de pêche : le tribunal européen pourrait rendre des décisions contre le Maroc

La réaction de Maroc et l’UE ne s’est pas fait attendre. « Nous restons pleinement mobilisés pour continuer la coopération entre l’Union européenne et le royaume du Maroc, dans un climat de sérénité et d’engagement, afin de consolider le Partenariat euro-marocain de Prospérité Partagée, lancé en juin 2019 », ont indiqué le chef de la diplomatie européenne, Josep Borrell, et son homologue marocain, Nasser Bourita, dans une déclaration commune.

À lire : L’accord de pêche maroco-européen sera-t-il réexaminé en faveur du Polisario ?

« Nous prendrons les mesures nécessaires afin d’assurer le cadre juridique qui garantisse la poursuite et la stabilité des relations commerciales entre l’Union européenne et le royaume du Maroc », ont-ils affirmé.

Sujets associés : Union européenne - Pêche - Agriculture

Aller plus loin

L’Espagne va défendre le Maroc au sein de l’Europe

L’Espagne envisage de faire appel des arrêts du tribunal de l’Union européenne (TGUE) qui ont annulé les accords de pêche entre l’UE et le Maroc. C’est du moins l’assurance...

Décision du tribunal de l’UE : l’Algérie salue une victoire du Polisario

Suite à l’annulation de deux accords de partenariat commerciaux du Maroc par la justice européenne, l’Algérie, par la voix de son ministre des Affaires étrangères Ramtane...

L’accord de pêche maroco-européen sera-t-il réexaminé en faveur du Polisario ?

Dans une question écrite, l’eurodéputée Kira Marie Peter-Hansen (Parti socialiste danois) a affirmé que les activités des chalutiers européens dans les eaux du Sahara violent «...

L’Espagne ne profite que d’un quart de son quota de pêche au Maroc

Les bateaux de pêche espagnols autorisés à naviguer dans les eaux marocaines et du Sahara, dans le cadre de l’accord UE-Maroc, profitent très peu de cette opportunité. En 2020...

Ces articles devraient vous intéresser :

Pastèque et sécheresse : le casse-tête marocain

Faut-il continuer à produire de la pastèque rouge qui nécessite une importante quantité d’eau et épuise les sols, alors que le Maroc connaît la pire sécheresse depuis quatre décennies ? La question divise les producteurs, exportateurs et...

Maroc : une croissance paradoxale entre exportations et importations d’avocats

Alors que le Maroc produit de plus en plus d’avocat, devenant l’un des principaux fournisseurs en Europe, la part des importations continuent de croître.

Maroc : record d’exportations d’avocat, mais à quel prix ?

Les agriculteurs marocains continuent de produire de l’avocat destiné à l’exportation, malgré le stress hydrique que connaît le royaume. Le volume des exportations de ce produit a déjà atteint 30 000 tonnes.

Couverture sociale : un prêt de 3,1 MMDH de la BAD au Maroc

Le Maroc et la banque africaine de développement (BAD) ont signé deux accords de prêt pour le financement d’un projet de céréaliculture et la généralisation de la couverture sociale, portant sur un montant de plus de 3,1 milliards de dirhams.

Maroc : vers une baisse de la production d’olive

Selon les prévisions de la Fédération Interprofessionnelle Marocaine de l’Olive, la production d’olives au titre de la prochaine campagne, devrait être en baisse, en raison des effets du changement climatique et de la sécheresse qui sévit cette année...

Maroc : l’huile d’olive devient un luxe

Au Maroc, le prix de l’huile d’olive augmente fortement. En cause, la sécheresse et les vagues de grande chaleur qui ont touché la production de ce petit fruit indispensable aux saveurs des mets des Marocains.

Le Polisario a-t-il détourné les fonds de l’Europe destinés aux Sahraouis ?

La Commission de l’Union européenne a répondu à une question écrite du député européen Brice Hortefeux portant sur les fonds qu’elle a envoyés aux Saharouis.

Les objectifs ambitieux du Maroc pour la culture de dattes

Le Maroc a des objectifs ambitieux pour la culture des dattes. Il entend notamment atteindre une production annuelle de 300 mille tonnes d’ici 2030 et se donne les moyens pour sa concrétisation.

Sahara : l’Union européenne réitère sa position après les déclarations de Josep Borrell

L’Union européenne se désolidarise avec les déclarations faites par le chef de la diplomatie européenne Josep Borrell sur le dossier du Sahara. L’institution a réaffirmé jeudi, n’avoir pas changé d’avis sur la nécessité de régler la question du Sahara,...

Maroc : des stations de dessalement pour sauver l’agriculture

Le ministère marocain de l’Agriculture a adopté le dessalement de l’eau de mer à des fins d’irrigation. Dans cette dynamique, le département de Mohamed Saddiki a prévu la construction de nouvelles stations de dessalement dans certaines zones agricoles.