Chute historique des exportations d’olives marocaines

28 janvier 2024 - 07h00 - Economie - Ecrit par : S.A

Les exportations d’olive marocaine sont en net recul alors que les importations sont en hausse. Le déficit commercial s’est creusé.

Durement touché par la crise de l’olive méditerranéenne et la sécheresse, le Maroc a limité l’exportation de son huile d’olive. Cette mesure, qui vise à enrayer la hausse des prix, à « stabiliser les prix à la consommation » et qui « demeure valable jusqu’au 31 décembre 2024 » n’est pas sans conséquence sur les exportations. Les exportateurs marocains n’ont vendu que 82 000 tonnes d’olives en conserve pendant la saison 2022/2023, soit environ un tiers de moins que les exportations de la saison précédente, fait savoir EastFruit.

À lire :Huile d’olive au Maroc : le prix à plus de 120 dirhams ?

Ce volume représente le niveau le plus bas depuis 10 ans. Pour rappel, le volume des exportations n’avait chuté qu’à 76 000 tonnes au cours de la campagne 2014-2015. En revanche, le volume des importations d’olives en conserve au Maroc a grimpé à 3 000 tonnes au cours de la campagne 2022-2023, soit près de 11 fois de plus en une année, précise le site spécialisé sur les marchés des fruits et légumes. La plupart des importations d’olives en conserve au Maroc proviennent de l’Espagne. Mais la péninsule ibérique a été détrônée par l’Égypte lors de la campagne précédente.

À lire :Olive : le Maroc serre la vis sur l’export

Selon les statistiques de la FAO, le Maroc est l’un des principaux producteurs d’olives au monde. Classé cinquième en 2021, le royaume a gagné une place l’année suivante. Les principaux marchés des olives marocaines en conserve sont l’UE et l’Amérique du Nord, qui représentent ensemble environ 90 % de ses exportations totales. Les cinq principaux pays importateurs sont la France, les États-Unis, la Belgique, l’Espagne et l’Italie. L’Arabie saoudite, les Pays-Bas, le Canada, le Royaume-Uni et la Libye figurent, eux, parmi les autres petits acheteurs.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Importations - Exportations - Agriculture

Aller plus loin

Crise de l’huile d’olive au Maroc : comment faire baisser les prix ?

Le gouvernement marocain a pris des mesures préventives pour limiter l’exportation de l’huile d’olive, ce qui devrait contribuer à freiner la hausse des prix de ce produit très...

Au Maroc, l’huile d’olive se fait rare et chère

Au Maroc, la sécheresse et les vagues de grande chaleur continuent de toucher la production de l’huile d’olive qui connait une baisse considérable cette année. En conséquence,...

Huile d’olive au Maroc : le prix à plus de 120 dirhams ?

Au Maroc, les consommateurs d’huile d’olive n’ont pas fini de voir les prix flamber. Ils devraient continuer d’augmenter au point de dépasser les 120 dirhams le litre.

Olive : le Maroc serre la vis sur l’export

Pour assurer un approvisionnement régulier du marché intérieur, le Maroc vient de trancher en imposant des restrictions strictes à l’exportation des olives.

Ces articles devraient vous intéresser :

Aïd Al Adha au Maroc : les éleveurs redoutent les importations de moutons

À moins de deux mois de l’Aïd Al Adha, de grosses incertitudes subsistent quant à la disponibilité et au prix du mouton, bête la plus prisée par les Marocains pour cette fête. Cette année, le Maroc veut importer des moutons, une décision qui ne plaît...

Tomate au Maroc : production en chute, prix en hausse

Les producteurs de tomates rondes au Maroc alertent sur une baisse significative de la production et une inflation des prix. Voici leur explication.

Maroc : 100 milliards de dirhams d’exportations automobiles cette année

Le secteur automobile marocain devrait réaliser cette année un chiffre d’affaires record de 100 milliards de dirhams en termes d’exportation de véhicules, a annoncé mardi Ryad Mezzour, le ministre de l’Industrie et du commerce.

Tomate marocaine : le nouveau cauchemar des producteurs français

Face à l’augmentation des importations de tomates marocaines, les producteurs français expriment leur inquiétude et pointent du doigt une concurrence déloyale.

Maroc : les exportations d’huile d’olive ont augmenté de 47 % à fin août

Le volume des exportations marocaines d’huile d’olive a doublé par rapport à 2021, atteignant 13 200 tonnes en volume à fin août et 456 millions de dirhams en valeur, soit une hausse de 47 %.

L’avocat : l’or vert qui assoiffe le Maroc

La culture de l’avocat nécessite une importante quantité d’eau. Au Maroc, des voix s’élèvent pour appeler à l’interdiction de cette culture, en cette période de sécheresse sévère et de stress hydrique.

Accord de pêche : le Maroc et l’UE font le point

La quatrième Commission mixte de l’Accord de partenariat dans le domaine de la pêche durable entre l’Union européenne et le Maroc s’est réunie les 9 et 10 novembre à Rabat.

Un agriculteur espagnol attaque la famille royale marocaine

Le Tribunal de l’Union européenne a entendu mardi les arguments de l’entreprise Eurosemillas, spécialisée dans la production de semences sélectionnées, qui demande l’annulation de la protection communautaire des obtentions végétales pour la variété...

La salaire minimum augmente de 5% au Maroc

Le Conseil de gouvernement a adopté, jeudi, un décret portant augmentation immédiate du Salaire minimum interprofessionnel garanti (SMIG) et du Salaire minimum agricole garanti (SMAG) en accord avec les négociations menées avec les syndicats.

Maroc : explosion des exportations de produits alimentaires et maritimes

Les exportations des produits alimentaires agricoles et maritimes ont connu un boom en 2022 pour dépasser les 80 milliards de dirhams (MMDH). Un record.