Maroc : les prix des fruits et légumes atteignent des sommets

28 novembre 2023 - 13h00 - Economie - Ecrit par : S.A

Au Maroc, les prix des fruits et légumes continuent d’augmenter et de peser sur le budget mensuel des Marocains en raison notamment des exportations.

Depuis plusieurs semaines, le prix des légumes essentiels, comme les pommes de terre ou les tomates, atteint un record. Le kilogramme est fixé à 9DH. Selon les responsables et les professionnels, cette flambée des prix des fruits et légumes s’explique par plusieurs facteurs liés aux changements climatiques, rapporte le quotidien arabophone Assabah. Mais cette hausse des prix pourrait se justifier également par l’augmentation des exportations marocaines. Plusieurs grands agriculteurs ont acheté les tomates chez des petits agriculteurs avant de les revendre à l’export.

À lire : Produits agricoles : record d’exportations marocaines vers les Etats-Unis

Ainsi, les recettes de l’exportation des tomates de janvier à septembre 2023 ont dépassé 8,14 milliards de dirhams contre plus de 7 milliards, au cours de la même période l’année dernière, soit une hausse de 17,91 %. Au kilogramme, les recettes ont logiquement augmenté de la même manière. Elles sont passées de 14,84 dirhams lors des neufs premiers mois de l’année 2022 à 18,61 dirhams, soit une hausse de 3,77 dirhams le kilogramme.

À lire :Le Maroc contraint de restreindre ses exportations de tomates

En 2022, l’Espagne a importé pour 1,8 milliard de dirhams de légumes du Maroc. Le Royaume-Uni a triplé ses importations de tomates depuis 2018. Les Pays-Bas ont quintuplé leurs importations de légumes au cours des cinq dernières années pour atteindre 1,5 milliard de dirhams en 2022. L’Allemagne a importé pour 530 millions de dirhams de légumes du Maroc en 2022.

À lire :Le Maroc capable d’établir un record en matière d’exportations d’avocats

Face à la flambée des prix des fruits et légumes, le gouvernement marocain a annoncé un certain nombre de mesures, notamment la limitation de l’exportation de certains produits, tels que les tomates et les légumineuses, afin de préserver l’équilibre de l’offre nationale et d’assurer la sécurité alimentaire des citoyens.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Exportations - Agriculture - Alimentation

Aller plus loin

Produits agricoles : record d’exportations marocaines vers les Etats-Unis

Un record d’exportations de produits agricoles marocains a été enregistré aux États-Unis, avec quelque 439 millions de dollars l’année dernière.

Maroc : explosion des exportations de produits alimentaires et maritimes

Les exportations des produits alimentaires agricoles et maritimes ont connu un boom en 2022 pour dépasser les 80 milliards de dirhams (MMDH). Un record.

Tomate marocaine : vers une hausse des exportations en Europe ?

La tomate marocaine pourrait profiter de la crise agricole qu’entrevoit l’Europe cette année. Un rapport de la commission prévoit une baisse de la production et de la...

Chute des exportations marocaines de fruits et légumes vers la Russie

Les exportations marocaines de fruits et légumes vers la Russie ont enregistré une baisse plutôt inquiétante. Le Maroc n’est plus son premier fournisseur.

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc arrête de subventionner la pastèque et l’avocat

Afin de faire face au déficit hydrique, le gouvernement marocain a décidé de suspendre les subventions des cultures qui consomment le plus d’eau comme la pastèque, l’avocat et les nouvelles plantations d’agrumes.

Maroc : l’huile d’olive devient un luxe

Au Maroc, le prix de l’huile d’olive augmente fortement. En cause, la sécheresse et les vagues de grande chaleur qui ont touché la production de ce petit fruit indispensable aux saveurs des mets des Marocains.

Le Maroc capable d’établir un record en matière d’exportations d’avocats

Le Maroc a enregistré une hausse record de ses exportations d’avocats en volume au cours de la saison et pourrait rééditer l’exploit au cours de la saison 2022/23 (juillet-juin).

Pastèque et sécheresse : le casse-tête marocain

Faut-il continuer à produire de la pastèque rouge qui nécessite une importante quantité d’eau et épuise les sols, alors que le Maroc connaît la pire sécheresse depuis quatre décennies ? La question divise les producteurs, exportateurs et...

L’automobile, pilier des exportations marocaines

Le secteur automobile continue de booster les exportations marocaines, avec des ventes atteignant déjà 57 milliards de dirhams lors des cinq premiers mois de cette année.

Les objectifs ambitieux du Maroc pour la culture de dattes

Le Maroc a des objectifs ambitieux pour la culture des dattes. Il entend notamment atteindre une production annuelle de 300 mille tonnes d’ici 2030 et se donne les moyens pour sa concrétisation.

Artisanat marocain : record des exportations en 2022

La bonne dynamique des exportations de l’artisanat marocain constatée depuis le début de l’année se confirme. À fin 2022, les recettes du secteur devront atteindre un milliard de dirhams, soit une croissance de 15% par rapport à 2021. Un record.

Les agriculteurs bretons dénoncent « l’invasion » de la tomate marocaine

Une action d’étiquetage a été lancée le vendredi 2 juin 2023 par les producteurs de tomates d’Ille-et-Vilaine et la FDSEA 35, pour dénoncer les tomates importées du Maroc.

Industrie marocaine : l’automobile tire les exportations vers le haut

Les exportations du secteur automobile ont augmenté de 37,4 % à fin juillet 2023 par rapport à la même période de 2022, atteignant près de 82,02 milliards de dirhams (MMDH), selon l’Office des changes.

Maroc : 3,7 milliards de dirhams de subventions au secteur agricole

Le gouvernement maintient son soutien au secteur agricole. Cette année, 3,7 milliards de dirhams de subventions seront affectés au secteur, pour un investissement global de 7,4 milliards de dirhams.