Crise de l’huile d’olive au Maroc : comment faire baisser les prix ?

16 octobre 2023 - 21h00 - Maroc - Ecrit par : A.P

Le gouvernement marocain a pris des mesures préventives pour limiter l’exportation de l’huile d’olive, ce qui devrait contribuer à freiner la hausse des prix de ce produit très prisé par les consommateurs.

Le prix du litre de l’huile d’olive n’a cessé de grimper, atteignant un record de 100 dirhams. Pour contenir cette inflation, et faire face à la forte demande des Marocains, les autorités ont pris des mesures pour limiter l’exportation de ce produit. Ces mesures resteront en vigueur jusqu’à la fin de l’année 2024, a annoncé la Direction des douanes et des impôts indirects.

« Nous avons demandé à limiter l’export de l’huile d’olive, car les prix ont beaucoup augmenté et risquent d’augmenter encore en raison de la sécheresse. La situation est catastrophique non seulement au Maroc, mais dans tout le pourtour méditerranéen occidental », confie au journal Le Monde Rachid Benali, le président de la Fédération interprofessionnelle marocaine de l’olive.

À lire : Bientôt l’interdiction au Maroc de l’exportation de l’huile d’olive ?

Le Maroc, l’un des dix plus gros producteurs d’huile d’olive au monde, est frappé par une sécheresse sévère, avec des températures dépassant les 35 °C dans la région de Meknès, zone principale de production du royaume. Une situation qui affecte les récoltes. « La pluviométrie est en baisse, les étés sont plus chauds et les hivers pas assez froids, ce qui ralentit la croissance des pousses et diminue les rendements », explique une exploitante.

Désormais, l’exportation d’huile d’olive pure ou chimiquement non modifiée, ainsi que d’autres huiles et composants à base d’olives, est limitée. Ces restrictions concernent notamment les régions de Marrakech-Safi, l’Oriental et Beni Mellal-Khenifra, avec des baisses de 42%, 17% et 10% respectivement. Reste à espérer que ces mesures contribuent à la baisse des prix.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Prix - Consommation - Douane marocaine - Huile d’olive

Aller plus loin

Chute historique des exportations d’olives marocaines

Les exportations d’olive marocaine sont en net recul alors que les importations sont en hausse. Le déficit commercial s’est creusé.

Maroc : l’huile d’olive devient un luxe

Au Maroc, le prix de l’huile d’olive augmente fortement. En cause, la sécheresse et les vagues de grande chaleur qui ont touché la production de ce petit fruit indispensable aux...

Maroc : très très chère huile d’olive

En hausse depuis plusieurs mois, le prix du litre de l’huile d’olive devrait atteindre 100 dirhams cette saison. En cause, la sécheresse qui sévit dans le royaume et affecte les...

Au Maroc, l’huile d’olive se fait rare et chère

Au Maroc, la sécheresse et les vagues de grande chaleur continuent de toucher la production de l’huile d’olive qui connait une baisse considérable cette année. En conséquence,...

Ces articles devraient vous intéresser :

Les prix de la viande au Maroc résisteront-ils à la sécheresse ?

Les prix de la viande connaîtra-t-il une augmentation au Maroc à cause de la sécheresse qui touche le Maroc depuis quelques années ? Voici la réponse d’un expert du secteur.

MRE retraités : voici les conditions de dédouanement des véhicules

L’allégement fiscal pour les Marocains résidant à l’étranger (MRE) âgé de 60 ans et plus, ayant résidé plus de 10 ans hors du Maroc est toujours d’actualité. Ils bénéficient d’un abattement de 90 % lors du dédouanement d’un véhicule de tourisme, à...

Bonne nouvelle pour les MRE : Importations de meubles usagés désormais libres

Le ministère marocain de l’Industrie et du commerce vient de lever les restrictions à l’importation par les Marcains résidant à l’étranger des meubles en bois, des tapis et autres articles électroménagers usagés.

La douane marocaine durcit les contrôles dans les aéroports

La douane marocaine va désormais taxer les objets, marchandises et cadeaux d’une valeur supérieure à 2 000 dirhams à l’entrée et à la sortie des aéroports dans le cadre de nouvelles mesures restrictives.

Maroc : les cigarettes vont coûter plus cher

Les prix des paquets de cigarettes connaîtront une hausse dès le 1ᵉʳ janvier au Maroc, conformément aux dispositions relatives au relèvement de la taxe intérieure de consommation (TIC) sur le tabac.

Maroc : la quête d’autosuffisance en dattes face aux défis climatiques

Le Maroc est le septième producteur mondial de dattes, avec un volume de 170 000 tonnes par an. Toutefois, des défis restent à relever pour le développement de la filière et satisfaire la demande nationale.

Un MRE peut-il prêter sa voiture au Maroc ?

Très souvent quand ils sont le Maroc, des proches ou des amis sollicitent les MRE pour le prêt de leur voiture immatriculée à l’étranger. La douane marocaine est assez stricte là-dessus.

Retraités MRE : les conditions d’octroi de l’abattement de 90% (douane)

Depuis plusieurs années maintenant, la douane marocaine a mis en place un abattement de 90 % pour les MRE retraités souhaitant dédouaner leur véhicule au Maroc. Pour ce faire, plusieurs conditions sont requises comme expliqué dans le dernier guide...

MRE : voici ce qui est interdit d’importer au Maroc

Chaque année, des millions de MRE rentrent au Maroc, notamment durant les vacances d’été. Par tradition, ils apportent des cadeaux pour la famille. Mais attention : la douane veille sur certains produits interdits ou d’autres qui nécessitent une...

MRE : la détaxe au Maroc, comment ça marche ?

Si vous êtes un Marocain résidant à l’étranger (MRE) en visite au Maroc, vous pouvez prétendre à un remboursement de certains de vos achats. Le dernier guide de la douane marocaine apporte des détails sur ce sujet.