Des pêcheurs espagnols veulent forcer les bateaux marocains à respecter la loi

6 mai 2023 - 19h00 - Espagne - Ecrit par : P. A

Face à la «  passivité  » des autorités, l’association des pêcheurs de Carboneras (Almería), plus connue sous le nom de Carbopesca, entend prendre des mesures radicales contre les bateaux marocains qui continuent de pêcher illégalement dans les eaux espagnoles.

Réunie en assemblée générale ce samedi, l’association va soumettre au vote une mesure visant les bateaux de pêche marocains qui utilisent encore des filets dérivants, une pratique de pêche illégale, dans les eaux espagnoles. « Ce que nous allons décider, c’est de sortir en mer, d’identifier ces bateaux marocains, de les amener au port espagnol et de les mettre à la disposition des autorités compétentes afin qu’elles puissent prendre des mesures une fois pour toutes », a déclaré Pedro Hernandez, le président de Carbopesca.

À lire : La présence de bateaux de pêche marocains dans les eaux espagnoles dénoncée

Carbopesca assure qu’elle continuera, en collaboration avec l’organisation Alnitak-Todos por la Mar, de dénoncer cette situation, comme elle le fait depuis de nombreuses années. « Ceux qui doivent agir ne le font pas et les pêcheurs de Carboneras en ont marre de protester contre les pratiques de pêche illégales, notamment l’utilisation des filets dérivants », ont indiqué ces pêcheurs, dénonçant à nouveau l’entrée des navires de pêche marocains dans les eaux espagnoles, malgré la présence permanente d’un patrouilleur espagnol dans la zone et d’un hélicoptère de surveillance.

À lire : Pêche illégale en Espagne : le Maroc annonce des sanctions contre les contrevenants (vidéo)

Cette pratique est interdite depuis les années 1980, mais la flotte marocaine continue de l’exercer de manière régulière, déplorent-ils, ajoutant qu’ils doivent « tout mettre en œuvre pour assurer le respect des textes en vigueur ». Les pêcheurs espagnols de la zone disent en avoir marre de dénoncer cette pratique illégale encore menée par plusieurs pays de l’UE et hors UE, provoquant la capture accidentelle et la mort de nombreuses espèces marines (cétacés, tortues, requins et raies) ainsi qu’«  une concurrence déloyale envers le reste des pêcheurs qui ont cessé d’utiliser cet engin de pêche ».

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Espagne - Pêche - Almeria

Aller plus loin

Pêche illégale en Espagne : le Maroc annonce des sanctions contre les contrevenants (vidéo)

Le Maroc prendra toutes les « mesures légales » à l’encontre de tout pêcheur marocain qui pratiquerait des méthodes de pêche illégales dans les eaux espagnoles, a indiqué ce...

Accord de pêche Maroc - UE : inquiétude en Andalousie

Alors que l’accord de pêche entre l’Union européenne et le Maroc, essentiel pour la province andalouse de Cadix, approche de son terme le 17 juillet, l’angoisse grandit au sein...

Pêche : l’Espagne va plaider pour le renouvellement de l’accord UE-Maroc

Le ministre espagnol de l’Agriculture, de la pêche et de l’alimentation, Luis Planas, a annoncé lundi que l’Espagne demandera l’aide de l’Union européenne en cas d’expiration de...

Sebta : un bateau de pêche marocain expulsé des eaux espagnoles

Un bateau de pêche marocain a été invité samedi à quitter les eaux espagnoles près de Sebta, par le Service maritime de la Garde civile qui a été alerté de sa présence par un...

Ces articles devraient vous intéresser :

Accord de pêche : le Maroc et l’UE font le point

La quatrième Commission mixte de l’Accord de partenariat dans le domaine de la pêche durable entre l’Union européenne et le Maroc s’est réunie les 9 et 10 novembre à Rabat.

Accord de pêche Maroc - UE : inquiétude en Andalousie

Alors que l’accord de pêche entre l’Union européenne et le Maroc, essentiel pour la province andalouse de Cadix, approche de son terme le 17 juillet, l’angoisse grandit au sein des équipages de pêche andalous. Ces derniers, qui dépendent des eaux...

Le Polisario s’oppose à tout à accord de pêche entre le Maroc et l’Europe

Faisant référence à l’accord de pêche qui expire ce lundi 17 juillet, le Front Polisario a déclaré dimanche qu’il rejettera tout accord entre l’Union européenne et le Maroc qui affecte « le sol, la mer territoriale ou l’espace aérien » du Sahara...

Le Maroc déterminé à renouveler l’accord de pêche avec l’UE

Réagissant au sujet de l’accord de pêche avec l’Union européenne qui expire le 17 juillet, le ministre marocain de l’Agriculture et de la pêche, Mohamed Sadiki, a assuré mercredi que le Maroc « est prêt à tout scénario » et utilisera « une autre règle...