Recherche

Visas : réaction des Français du Maroc suite à la décision française

© Copyright : DR

29 septembre 2021 - 17h40 - Société - Par: S.A

La décision de la France de réduire à 50 % l’octroi des visas pour les Marocains et les Algériens et de 30 % pour les Tunisiens suscite une réaction de la part de l’antenne marocaine du bureau national des Français du Monde. Elle dénonce ce projet et appelle à son retrait pur et simple.

L’association « Français du Monde-Adfe Maroc » s’est fendue d’un communiqué pour faire part de son ressenti suite à la décision française. « Nous, élus, conseillers des Français à l’étranger et membres du comité directeur de l’Association ‘Français du Monde-Adfe Maroc’ objectons qu’il s’agit d’une atteinte grave à la mobilité internationale de personnes. Nous dénonçons ce projet qui revient à porter de la confusion entre politique de circulation des personnes et politique migratoire dans le contexte pré-électoral que nous connaissons », a-t-elle écrit.

À lire : Visas : la France affiche sa fermeté face au Maroc

Aux yeux de l’association, cette décision est contraire aux intérêts de Français établis dans le royaume « parce qu’elle est présentée comme une “sanction” envers le Maroc, un pays qui accueille sur son sol plusieurs dizaines de milliers de ressortissants français ainsi que des intérêts économiques et des investissements français importants ».

« La nature et le contexte de cette annonce revient à admettre qu’en cas d’échec de discussions diplomatiques, il est légitime de faire porter des sanctions sur les populations établies dans l’un ou l’autre pays », analyse l’association, appelant au « retrait de ce projet qui, présenté comme tel, se traduirait inévitablement par une atteinte aux droits de circulation des citoyens marocains, par une délivrance arbitraire et injuste des visas et par une baisse d’intérêt pour la France de ses partenaires économiques marocains ».

À lire : Visas : réaction du Maroc suite à la décision française

L’association « Français du Monde-Adfe Maroc » se dit par ailleurs attentive « aux conséquences de cette annonce qui porte un coup aux familles, à la coopération entre la France et le Maroc […] dans un contexte qui a rendu les échanges plus difficiles et des situations familiales ou professionnelles beaucoup plus compliquées ».

Mots clés: France , Algérie , Tunisie , Visa , Visa Schengen

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - - A Propos - Contact