Visas : réaction des Français du Maroc suite à la décision française

29 septembre 2021 - 17h40 - Ecrit par : S.A

La décision de la France de réduire à 50 % l’octroi des visas pour les Marocains et les Algériens et de 30 % pour les Tunisiens suscite une réaction de la part de l’antenne marocaine du bureau national des Français du Monde. Elle dénonce ce projet et appelle à son retrait pur et simple.

L’association « Français du Monde-Adfe Maroc » s’est fendue d’un communiqué pour faire part de son ressenti suite à la décision française. « Nous, élus, conseillers des Français à l’étranger et membres du comité directeur de l’Association ‘Français du Monde-Adfe Maroc’ objectons qu’il s’agit d’une atteinte grave à la mobilité internationale de personnes. Nous dénonçons ce projet qui revient à porter de la confusion entre politique de circulation des personnes et politique migratoire dans le contexte pré-électoral que nous connaissons », a-t-elle écrit.

À lire : Visas : la France affiche sa fermeté face au Maroc

Aux yeux de l’association, cette décision est contraire aux intérêts de Français établis dans le royaume « parce qu’elle est présentée comme une “sanction” envers le Maroc, un pays qui accueille sur son sol plusieurs dizaines de milliers de ressortissants français ainsi que des intérêts économiques et des investissements français importants ».

« La nature et le contexte de cette annonce revient à admettre qu’en cas d’échec de discussions diplomatiques, il est légitime de faire porter des sanctions sur les populations établies dans l’un ou l’autre pays », analyse l’association, appelant au « retrait de ce projet qui, présenté comme tel, se traduirait inévitablement par une atteinte aux droits de circulation des citoyens marocains, par une délivrance arbitraire et injuste des visas et par une baisse d’intérêt pour la France de ses partenaires économiques marocains ».

À lire : Visas : réaction du Maroc suite à la décision française

L’association « Français du Monde-Adfe Maroc » se dit par ailleurs attentive « aux conséquences de cette annonce qui porte un coup aux familles, à la coopération entre la France et le Maroc […] dans un contexte qui a rendu les échanges plus difficiles et des situations familiales ou professionnelles beaucoup plus compliquées ».

Tags : France - Algérie - Tunisie - Visa - Visa Schengen

Aller plus loin

Visas : des Franco-marocains réagissent à la décision française

La décision de la France de réduire à 50 % l’octroi des visas pour les Marocains et les Algériens et de 30 % pour les Tunisiens continue de susciter des réactions. Des...

Visas : réaction du Maroc suite à la décision française

Le ministre des Affaires étrangères et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita, a réagi à la décision de la France de durcir l’octroi des visas pour les Marocains. Il...

Maroc : appels au boycott des produits français

Des appels au boycott des produits français ont été lancés au Maroc suite à la décision de la France de réduire à 50 %l’octroi des visas pour les Marocains et à celle de la justice...

Election présidentielle en France : les attentes des français du Maroc

Alors que les candidats à l’élection présidentielle française comptent sur les voix des Français de l’étranger, notamment au Maroc, ces derniers se plaignent de cette attitude qui...

Nous vous recommandons

Le gazoduc Maghreb-Europe pourrait être réactivé

Des médias algériens ont évoqué la possibilité d’une réouverture du gazoduc Maghreb-Europe (GME) pour acheminer du gaz vers l’Europe dans le cadre du projet de construction du gazoduc MidCat.

Royal Air Maroc prévient les voyageurs arrivant au Maroc

La compagnie aérienne Royal Air Maroc (RAM) informe ses clients des conditions d’accès au Maroc à partir du 7 février, date officielle de la réouverture de l’espace aérien marocain.

Maroc : le gouvernement réfléchit à la supression des tests PCR pour les voyageurs

Le Maroc pourrait lever sous peu les tests PCR aux frontières pour les voyageurs arrivant par voie aérienne. Les autorités examinent très sérieusement la question, selon le porte-parole du gouvernement.

Maroc : des vacances offertes à 150 000 enfants

Ouvert le 14 juillet, le programme national « Été 2021 » a pris fin le 21 août. Au total, 150 000 enfants et adolescents ont pris part à ces activités d’animation de proximité initiées par le Département de la Jeunesse et des Sports du ministère de la Culture,...

Les averses persistent au Maroc

La Direction générale de la météorologie (DGM) prévoit de fortes averses orageuses avec des rafales de vent et des chutes de grêle dans plusieurs provinces du royaume.

Brussels Airlines : trois villes marocaines dans les offres pour l’été 2022

La compagnie aérienne Brussels Airlines a ajouté les destinations Tanger, Marrakech et Nador à son large éventail de choix pour les voyageurs en quête de vacances ensoleillées.

La douane accorde une faveur aux MRE

L’administration des Douanes et impôts indirects (ADII) a décidé de reporter le délai d’admission temporaire (AT) des véhicules des Marocains résidant à l’étranger (MRE) et des touristes étrangers immatriculés à l’étranger jusqu’au 30 juin 2022, sans suites...

L’Algérie cherche à s’approprier le caftan marocain

Bon nombre d’internautes algériens affirment avec force que le caftan et de la djellaba sont algériens, créant ainsi une vaine polémique. Un journaliste algérien tente d’y couper court.

Espagne : des Marocains risquent 160 ans de prison et 300 millions d’euros d’amende

Quinze membres d’un réseau de trafic de drogue arrêtés en octobre 2019, lors d’une opération menée à Algésiras, Huelva, Séville, Malaga, Grenade et Ceuta, seront fixés sur leur sort le 27 octobre prochain au tribunal provincial de Huelva. Le parquet a requis...

La photo d’un Marocain parmi les meilleures de l’année

L’agence Reuters a sélectionné la photo d’Achraf parmi les meilleures photos de cette année 2021. Le mineur marocain arrivé en mai à Ceuta sur une planche de fortune fabriquée avec des bouteilles en plastique, a fondu en larmes lorsqu’il a été décidé de le...