Refus de visas aux Marocains : la France reconnaît la difficulté de la mesure

11 novembre 2021 - 18h00 - Ecrit par : A.S

Près de deux mois après sa décision de durcir les conditions d’obtention des visas pour les ressortissants marocains, algériens et tunisiens, l’Exécutif français constate que la mesure rencontre des « difficultés » dans la mise en œuvre.

La France a pris cette mesure face au refus du Maroc, de l’Algérie et de la Tunisie de délivrer les laissez-passer nécessaires pour le rapatriement de leurs ressortissants expulsés de France. Aujourd’hui, elle reconnaît que la mesure présente des « difficultés », mais assure qu’elle continuera d’« assurer tant qu’il n’y aura pas une coopération plus importante ».

À lire : La France va durcir l’octroi des visas aux Marocains

« Cette mesure a permis la reprise de discussions diplomatiques à très haut niveau entre la France et les pays du Maghreb », a indiqué sur Franceinfo, le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal. « On a commencé à avoir des résultats avec la Tunisie, on a des laissez-passer consulaires qui ont été délivrés, plusieurs dizaines, voire plusieurs centaines depuis cette annonce », a-t-il ajouté, précisant que la situation reste toutefois « compliquée » avec l’Algérie et le Maroc et qu’il y a un « travail diplomatique qui se poursuit ».

À lire : Visa : la France et le Maroc échangent pour trouver un accord

« Notre objectif […] est simplement de faire respecter nos règles migratoires. Cela veut dire que des personnes qui ont vocation à être accueillies en France, parce qu’elles sont persécutées dans leur pays, parce qu’elles bénéficient de l’asile, soient pleinement intégrées, mais pour des personnes qui n’ont pas vocation à rester en France, il faut qu’elles soient expulsées et reconduites dans leur pays d’origine », a insisté Gabriel Attal.

Au nombre de 43 000 personnes, les Marocains constituent la plus grande communauté d’étudiants étrangers en France, devant les Chinois. En 2020, ils étaient 11 300. Par ailleurs, les Marocains ont obtenu plus de 98 000 visas d’entrée en France en 2020, contre 346 000 en 2019, selon les données du ministère français de l’Intérieur.

Tags : France - Visa

Aller plus loin

Visa : la France et le Maroc échangent pour trouver un accord

Un mois après la décision de la France de durcir les conditions d’octroi de visas aux Marocains, les deux pays multiplient les discussions pour trouver une solution à cette...

Il sera plus facile pour les Marocains de voyager en Arménie

L’Arménie a décidé à nouveau d’octroyer de visas à certains voyageurs dont les Marocains souhaitant entrer sur son territoire.

Restrictions de visas : Emmanuel Macron dévoile les véritables raisons

Lors d’une réception organisée à l’Élysée jeudi 30 septembre, le président français Emmanuel Macron a dévoilé les véritables raisons du durcissement de l’octroi des visas pour les...

La France cherche à affaiblir les transporteurs marocains

La mesure de restrictions de visa imposées par la France produit un impact négatif sur les exportations de la tomate et des primeurs marocains dont le transport est assuré par...

Nous vous recommandons

Le Polisario veut attaquer Laâyoune et Dakhla

Le Polisario va étendre le conflit avec le Maroc aux « villes sahraouies occupées » de Laâyoune, Smara, Dakhla et Boujdour, « sans toucher les civils », a annoncé Mohamed Luali Akeik, le chef d’état-major général de l’armée de libération...

L’Espagne multiplie les opérations de charme envers le Maroc

L’Espagne multiplie les gestes de bonne volonté envers le Maroc. Le chef du gouvernement, Pedro Sanchez, a déclaré sur une chaîne locale que « le Maroc est un pays ami et un partenaire prioritaire de l’Espagne...

L’hôtel de Cristiano Ronaldo à Marrakech accueille ses premiers clients

L’hôtel « Pestana CR7 Marrakech » de l’international portugais, Cristiano Ronaldo, a commencé par accueillir ses premiers clients depuis le 1ᵉʳ mars.

L’Algérie craint de perdre la guerre contre le Maroc

Les tensions se sont intensifiées entre le Maroc et l’Algérie, et ont atteint un point de non-retour avec notamment la rupture des relations diplomatiques entre les deux pays, la fermeture de l’espace algérien à tous les avions marocains. À l’étape...

Sahara : la Chine ne s’aligne pas derrière l’Algérie

Alors que l’Algérie s’attendait à ce que la Chine s’aligne sur sa position sur le Sahara, le pays de Xi Jiping esquive. Un nouveau revers pour la diplomatie algérienne secouée par la nouvelle position de l’Espagne sur le...

Maroc : le responsable d’un ministère viré pour avoir « promu » l’homosexualité

Au Maroc, un responsable du ministère des Habous et des Affaires islamiques a été licencié pour avoir utilisé le terme « orientation sexuelle » dans les documents utilisés pour enseigner l’alphabétisation dans les mosquées. Le mouvement citoyen et social,...

L’Allemagne classe le Maroc en «   zone à haut risque »

L’Allemagne a classé le Maroc et une grande partie du Sud de la France comme «   zone à haut risque », à partir de ce dimanche 8 août, en raison de l’augmentation des chiffres d’infection au coronavirus.

Elections législatives : Abdelilah Benkirane crée la surprise

Abdelilah Benkirane, ancien chef du gouvernement et ex-secrétaire général du Parti justice et développement (PJD), renonce à sa candidature proposée aux élections législatives prévues le 8 septembre.

Comment relancer le tourisme au Maroc ?

Le tourisme est l’un des secteurs durement touchés par la crise sanitaire liée au Covid-19. Le Conseil économique, social et environnemental (CESE) propose une stratégie de relance nationale.

L’Europe préoccupée par le risque de guerre entre le Maroc et l’Algérie

Les tensions entre le Maroc et l’Algérie préoccupent l’Union européenne. Cette dernière se dit d’ailleurs prête à aider l’ONU dans le règlement du conflit au Sahara, un des points de friction entre les deux...