Recherche

France : un parti musulman dans la course à la présidentielle

© Copyright : DR

20 novembre 2021 - 12h00 - Monde - Par: G.A

À quelques mois de l’élection présidentielle en France, le fondateur de l’Union des démocrates musulmans français (UDMF) annonce sa candidature. Nagib Azergui justifie cette décision par le « déferlement de haine incessant envers une partie des citoyens Français de confession musulmane ».

« La campagne électorale d’Éric Zemmour menée sous le signe de la division et de la haine participe d’autant plus à ce climat délétère pour le vivre ensemble de notre pays », indique l’UDMF, pour qui la « seule solution » passe par la candidature de Nagib Azergui.

À lire : France : Eric Zemmour échange avec Emmanuel Macron sur l’immigration

Cette candidature est une façon pour le parti de « porter haut la voix des opprimés, des Français Musulmans et de tous les citoyens déçus par ce système politique corrompu » dans un contexte où « nous vivons dans une République malade qui sombre inexorablement dans un délabrement généralisé ». Nagib Azergui cite en exemple l’explosion de la pauvreté ou encore « les libertés fondamentales des citoyens français mises à mal » à travers des dissolutions en série.

À lire : Les propos d’Eric Zemmour sur l’islam font réagir le CFCM

Pour tenter de séduire, Nagib Azergui a publié une vidéo dans laquelle il déclare être la solution pour mettre fin à toutes les oppressions subies par les musulmans. « À l’heure où des pyromanes couvent le feu d’une nouvelle guerre de religion désignant un ennemi intérieur sous les traits du musulman, je suis là pour mettre fin à l’islamo-diversion pour s’attaquer aux réelles problématiques de l’ensemble du peuple de France ».

À lire : Pays-Bas : un Marocain à la tête du district de police du Flevoland

Près de dix ans après sa création, l’UDMF se fixe aussi comme objectif de « présenter 100 candidats aux prochaines élections législatives », annonçant d’ores et déjà avoir investi « plus d’une soixantaine de candidats ».

Pour Nagib Azergui, le chemin pour la course à la présidentielle paraît encore long, puisqu’il lui faudra recueillir au moins 500 parrainages d’élus répartis sur 30 départements pour se présenter.

Mots clés: France , Elections

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - - A Propos - Contact