France : un parti musulman dans la course à la présidentielle

20 novembre 2021 - 12h00 - Ecrit par : G.A

À quelques mois de l’élection présidentielle en France, le fondateur de l’Union des démocrates musulmans français (UDMF) annonce sa candidature. Nagib Azergui justifie cette décision par le « déferlement de haine incessant envers une partie des citoyens Français de confession musulmane ».

« La campagne électorale d’Éric Zemmour menée sous le signe de la division et de la haine participe d’autant plus à ce climat délétère pour le vivre ensemble de notre pays », indique l’UDMF, pour qui la « seule solution » passe par la candidature de Nagib Azergui.

À lire : France : Eric Zemmour échange avec Emmanuel Macron sur l’immigration

Cette candidature est une façon pour le parti de « porter haut la voix des opprimés, des Français Musulmans et de tous les citoyens déçus par ce système politique corrompu » dans un contexte où « nous vivons dans une République malade qui sombre inexorablement dans un délabrement généralisé ». Nagib Azergui cite en exemple l’explosion de la pauvreté ou encore « les libertés fondamentales des citoyens français mises à mal » à travers des dissolutions en série.

À lire : Les propos d’Eric Zemmour sur l’islam font réagir le CFCM

Pour tenter de séduire, Nagib Azergui a publié une vidéo dans laquelle il déclare être la solution pour mettre fin à toutes les oppressions subies par les musulmans. « À l’heure où des pyromanes couvent le feu d’une nouvelle guerre de religion désignant un ennemi intérieur sous les traits du musulman, je suis là pour mettre fin à l’islamo-diversion pour s’attaquer aux réelles problématiques de l’ensemble du peuple de France ».

À lire : Pays-Bas : un Marocain à la tête du district de police du Flevoland

Près de dix ans après sa création, l’UDMF se fixe aussi comme objectif de « présenter 100 candidats aux prochaines élections législatives », annonçant d’ores et déjà avoir investi « plus d’une soixantaine de candidats ».

Pour Nagib Azergui, le chemin pour la course à la présidentielle paraît encore long, puisqu’il lui faudra recueillir au moins 500 parrainages d’élus répartis sur 30 départements pour se présenter.

Tags : France - Elections

Aller plus loin

France : l’abattage rituel s’immisce dans la campagne présidentielle

Le potentiel candidat écologiste à la présidentielle 2022, Yannick Jadot, prône l’étourdissement avant l’abattage rituel des animaux, lequel sert notamment à la production des...

La France s’oppose à une campagne qui promeut le port du hijab

La France a fait retirer une campagne européenne célébrant la « liberté dans le hijab », dénonçant une atteinte aux convictions de l’union européenne.

Pays-Bas : un Marocain à la tête du district de police du Flevoland

Depuis le 1ᵉʳ novembre dernier, Ben Nassir Bouayad, un Marocain d’Amsterdam, est officiellement le nouveau chef du district de police de Flevoland.

France : Eric Zemmour échange avec Emmanuel Macron sur l’immigration

Dans son livre à paraître ce mois de septembre, Eric Zemmour a révélé un échange téléphonique avec Emmanuel Macron, survenu en mai 2020. Entre autres sujets évoqués :...

Nous vous recommandons

Que reproche-t-on au Français arrêté au Maroc ?

Un Franco-Tunisien recherché pour son implication présumée dans une série de vols à main armée dans le Var en 2017, a été arrêté vendredi 11 février dernier au Maroc. Il a été placé en détention en attendant son...

Air Nostrum lance de nouvelles liaisons vers le Maroc

Air Nostrum annonce le lancement de nouvelles liaisons vers le Maroc. La compagnie aérienne du groupe Iberia assurera des vols de Malaga à Casablanca, Tétouan, Tanger et Nador à partir du 1ᵉʳ juin et ce jusqu’au 29...

Un sénateur algérien appelle à l’imposition du visa pour les Marocains

Alors que la rupture par l’Algérie des relations diplomatiques avec le Maroc ne concerne pas le volet consulaire, un sénateur algérien a appelé Alger à imposer le visa aux Marocains.

Les faux tests Covid-19, un trafic lucratif à Marrakech

De faux certificats de tests négatifs au Covid-19 circulent à Marrakech. Un trafic lucratif qui rapporte gros à des laboratoires véreux.

Après 13 ans de prison, Hassan Iasir, meurtrier d’une policière, est libre

Le tribunal d’application des peines de Bruxelles a accordé la liberté complète à Hassan Iasir, l’un des trois hommes condamnés en 2011 pour home-jacking avec circonstance aggravante de meurtre sur la jeune policière, Kitty Van...

Le fisc marocain examine de près les comptes bancaires

Au Maroc, la Direction générale des Impôts (DGI) continue de traquer les « mauvais contribuables ». Elle a récemment lancé une vaste opération de contrôle et de vérification des comptes bancaires.

Des eurodéputés empêchés d’entrer au Maroc

Le Maroc a refusé l’entrée sur son territoire à deux eurodéputés à la frontière de Melilla. Les deux parlementaires tentaient d’entrer dans le royaume pour « enquêter » sur l’assaut de migrants du 24 juin dans lequel au moins 23 migrants ont été...

Quels sont les touristes les plus dépensiers au Maroc ?

Depuis quelques mois, les recettes touristiques sont en nette progression au Maroc, en grande partie grâce aux dépenses des touristes étrangers. Les clientèles, chinoise, israélienne (d’origine marocaine) et américaine sont les plus dépensières, selon les...

Maroc : des records de températures qui doivent inquiéter

Une vague de chaleur d’un niveau de vigilance rouge et orange sévit dans plusieurs provinces du Royaume. De très fortes températures ont été enregistrées dans plusieurs villes ces derniers jours.

Voici les voitures les plus vendues au Maroc depuis le début de l’année

Le marché automobile continue sur sa bonne dynamique cette année. À fin novembre dernier, les ventes de voitures neuves au Maroc ont atteint 156 920 unités soit une hausse de 8,97 % par rapport à la même période de 2019. Les marques Dacia et Dongfeng Sokon...