Présidentielle 2022 : le conseil des mosquées du Rhône appelle les musulmans à voter

7 avril 2022 - 07h40 - France - Ecrit par : G.A

Les musulmans de France sont invités à se rendre massivement aux urnes les 10 et 24 avril pour choisir le prochain président de la république afin de « faire obstacle à ceux qui veulent bouter hors de France les musulmans ». Cet appel à la mobilisation générale a été lancé par le Conseil des mosquées du Rhône.

Les élections présidentielles en France interviennent en plein mois de ramadan, et surtout avec la menace d’une forte abstention venant du côté des électeurs musulmans. C’est la raison qui a poussé Kamel Kabtane, le président du Conseil des mosquées du Rhône (CMR), a appelé mercredi, les musulmans de France « à affirmer sans complexe leur citoyenneté et à se rendre nombreux dans les bureaux de vote » aux deux tours « pour répondre à leurs obligations citoyennes et faire obstacle à ceux qui, sans retenue, veulent « bouter hors de France » des citoyens français par le seul fait qu’ils sont musulmans ».

À lire : Le recteur de la Grande Mosquée de Paris appelle les musulmans au vote sanction

Le recteur de la Grande Mosquée de Lyon déplore les menaces à peine voilées lancées avant même la campagne électorale. « Depuis des mois, nous assistons à une frénésie et à un harcèlement médiatique alimentés par certains commentateurs ou certains hommes ou femmes politiques qui ont fait des musulmans et de l’islam leur cheval de bataille en leur promettant, s’ils venaient à être élu, « les flammes de l’enfer ».

À lire : France : un parti musulman dans la course à la présidentielle

Au cours de son intervention, Kamel Kabtane a également rappelé le rôle que les musulmans ont joué dans l’histoire de la France. « Oui, les musulmans étaient venus partager avec leurs compatriotes ces moments sombres de l’histoire que la France a connue ». Il a cité la bataille de Verdun et du Chemin des Dames pendant la Grande Guerre ou encore la libération de la France du joug du nazisme. « Les musulmans ont versé leur sang pour sauver la France et, plus tard, ils verseront leur sueur pour la reconstruire », ajoute-t-il. « Non ! Les musulmans de France ne sont pas des citoyens de seconde zone. Non ! Les musulmans ne sont pas là par le fait du hasard mais par le fait de cette histoire commune qui s’est construite depuis plus d’un siècle. »

Sujets associés : France - Elections - Islam

Aller plus loin

Election présidentielle en France : les attentes des français du Maroc

Alors que les candidats à l’élection présidentielle française comptent sur les voix des Français de l’étranger, notamment au Maroc, ces derniers se plaignent de cette attitude...

France : Anasse Kazib, candidat à la présidentielle, victime d’une discrimination manifeste

Alors que ses potentiels adversaires sont connus du grand public, invités sur les plateaux en cette période de campagne électorale, Anasse Kazib, militant syndicaliste, cheminot...

France : un parti musulman dans la course à la présidentielle

À quelques mois de l’élection présidentielle en France, le fondateur de l’Union des démocrates musulmans français (UDMF) annonce sa candidature. Nagib Azergui justifie cette...

Le recteur de la Grande Mosquée de Paris appelle les musulmans au vote sanction

Chems-Eddine Hafiz, recteur de la Grande Mosquée de Paris appelle l’ensemble des musulmans à voter massivement lors de l’élection présidentielle d’avril prochain, afin de...

Ces articles devraient vous intéresser :

Université Paris-Dauphine : propos racistes envers une étudiante voilée

Une étudiante voilée a été victime de propos racistes de la part d’une intervenante du jury lors d’une soutenance de fin d’année à l’Université Paris-Dauphine.

Le stade de Chelsea accueille un « Open Iftar »

Après l’équipe de Blackburn, un club de D2 anglaise, qui avait ouvert ses portes en 2022, pour accueillir la prière de l’Aid Al Fitr pendant le ramadan, c’est au tour de Chelsea, le club de l’international marocain Hakim Ziyech, d’offrir une...

Ramadan 2023 : le Maroc va envoyer 400 prédicateurs à l’étranger, surtout en Europe

Interpelé sur « l’encadrement religieux des MRE », le ministre des Habous et des Affaires islamiques, Ahmed Toufiq, a déclaré que le gouvernement a pris ses dispositions pour que durant le mois de ramadan, cette opération ait finalement lieu après...

16 deputés marocains perdent leurs sièges

La Cour constitutionnelle vient d’annuler l’élection de 16 membres de la Chambre des représentants, suite aux recours relatifs au scrutin du 8 septembre 2021.

Zakat Al Fitr : voici le montant à payer en France

Le Conseil Français du culte Musulman (CFCM) vient d’annoncer la date du début du ramadan en France, qui commence le 10 mars 2024. Il vient également de donner le montant de la Zakat Al Fitr que devront payer les musulmans en France.

Maroc : voici la date de l’Aid Al Mawlid Annabaoui

Le mois de Rabie-I 1445 de l’hégire débutera le dimanche 17 septembre 2023 et Aïd Al Mawlid Annabaoui célébré le jeudi 28 septembre, a annoncé le ministère des Habous et des affaires islamiques.

Cimetières au Maroc : entre abandon et insécurité

La gestion des cimetières pose problème au Maroc. Selon un rapport du ministère de l’Intérieur, les sites existants sont saturés ou en état de dégradation et les collectivités territoriales peinent à les réhabiliter et à identifier des terrains viables...

Les chrétiens marocains contraints de vivre leur foi en secret

Les chrétiens marocains sont rejetés par leurs familles et la société. Bien que la Constitution de 2011 garantisse la liberté de conscience, la pratique d’une religion autre que l’islam sunnite est passible d’une peine pouvant aller jusqu’à trois ans...

Hijab et football féminin : Le Conseil d’État maintient l’interdiction

L’interdiction du port du hijab lors des compétitions de football féminin, qui est en vigueur depuis 2016, a été confirmée par le Conseil d’État jeudi.

Le ramadan est « clairement un sujet sensible dans les clubs » de football

Alors que les joueurs musulmans tiennent à leur foi et préfèrent jeûner, les clubs se soucient bien souvent de leurs performances pendant le ramadan. Un ancien préparateur physique assure que cette période est « clairement un sujet sensible dans les...