La France cherche à affaiblir les transporteurs marocains

4 décembre 2021 - 19h20 - Ecrit par : S.A

La mesure de restrictions de visa imposées par la France produit un impact négatif sur les exportations de la tomate et des primeurs marocains dont le transport est assuré par les sociétés exportatrices et les routiers marocains. Ces derniers voient à travers cette décision une guerre économique visant à briser la concurrence des transporteurs nationaux.

Les transporteurs routiers et les sociétés exportatrices ont du mal à mener leurs activités en cette saison d’exportation des primeurs et particulièrement des tomates. En cause, la réduction de l’octroi des visas Schengen aux Marocains par les autorités françaises et d’autres pays européens. Depuis quelques semaines, les exportations agricoles et toutes les marchandises acheminées vers l’Europe via les camions de transport international (TIR) sont bloquées.

À lire : Visas : vers un accord entre le Maroc et la France ?

Selon les sociétés exportatrices et les routiers marocains, cette décision française qui se justifie par le refus du Maroc de délivrer des laissez-passer consulaires est « une guerre économique déguisée en représailles », rapporte Assabah. Ils font remarquer que la France use de subterfuges pour contraindre les sociétés exportatrices marocaines à avoir recours aux services des transporteurs routiers européens qui n’ont pas besoin de visa pour accéder à l’espace Schengen. Ces transporteurs étaient auparavant chargés de l’acheminement des marchandises en Europe, avant que les entreprises de transport marocaines se lancent dans cette activité.

À lire : Visas français : les transporteurs marocains en colère

Face à la situation, les routiers marocains appellent à une mobilisation générale et à une réaction urgente de la diplomatie marocaine pour trouver une solution à ce problème.

Tags : France - Visa - Exportations

Aller plus loin

Visas français : une procédure accélérée pour les routiers marocains

Le président de la CGEM, Chakib Alj, a échangé lundi à Casablanca avec le ministre français du Commerce extérieur, Franck Riester, en visite de travail de deux jours au Maroc. Au...

Vers la fin de la crise des visas pour les routiers marocains ?

Les autorités françaises et marocaines ont échangé sur la mesure de restrictions de visas imposées par la France, laquelle pénalise notamment les conducteurs marocains du transport...

Visas français : les transporteurs marocains en colère

La France refuse toujours d’accorder des visas aux transporteurs internationaux marocains prenant ainsi en otage les exportations marocaines. L’Association marocaine des...

Refus de visas aux Marocains : la France reconnaît la difficulté de la mesure

Près de deux mois après sa décision de durcir les conditions d’obtention des visas pour les ressortissants marocains, algériens et tunisiens, l’Exécutif français constate que la...

Nous vous recommandons

Décision du tribunal de l’UE : l’Algérie salue une victoire du Polisario

Suite à l’annulation de deux accords de partenariat commerciaux du Maroc par la justice européenne, l’Algérie, par la voix de son ministre des Affaires étrangères Ramtane Lamamra, a salué « une victoire éclatante pour la cause du peuple sahraoui...

25 millions de dirhams de salaire pour Abderrazak Hamdallah

Quelques jours après avoir été viré d’Al Nassr, Abderrazak Hamdallah n’a pas eu de mal à retrouver un nouveau club. Celui qui ne veut plus porter le maillot de l’équipe nationale roule désormais pour Al Ittihad avec un très beau salaire à la...

Engrais : le Maroc pourrait détenir la clé de l’approvisionnement alimentaire mondial

Le Maroc, un des quatre premiers exportateurs d’engrais au monde, avec la Russie, la Chine et le Canada, pourrait devenir la clé de l’approvisionnement alimentaire mondial. Mais pour y arriver, le royaume doit lever certains...

Un Français recherché par Interpol arrêté au Maroc

Un Français sous le coup d’un mandat d’arrêt international délivré par les autorités françaises a été arrêté par la police à Saidia, annonce la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN).

Maroc : les MRE invités à s’approprier le nouveau modèle de développement

Dans le cadre de la journée nationale des migrants, une communication a été organisée au profit des Marocains du monde au siège de la préfecture des arrondissements de Ben M’Sik à Casablanca.

Appel à l’interdiction des produits halal en Inde

En Inde, une requête a été déposée auprès de la Cour suprême réclamant une interdiction des produits halal et de la certification halal dans tout le pays.

L’Espagne recherche de la main d’oeuvre qualifiée au Maroc

L’Espagne envisage d’accorder plus de visas aux travailleurs étrangers, dont les Marocains, pour combler son déficit de profils qualifiés.

Marhaba 2022 : affluence record et embouteillage monstre à la frontière de Sebta

Le flux de MRE vers le Maroc dans le cadre de l’Opération Marhaba a considérablement augmenté à Sebta depuis vendredi. Des milliers de personnes et des centaines de véhicules passent jusqu’à 9 heures dans la zone d’attente aménagée à la frontière pour éviter...

Ce que toucherait l’équipe du Maroc si elle gagnait la CAN 2022

La Confédération africaine de football (CAF) a dévoilé le montant des primes qui seront distribuées aux équipes qui brilleront à la 33ᵉ édition de la Coupe d’Afrique des nations (CAN 2022) qui se déroulera du 9 janvier au 6 février au Cameroun. Le Maroc figure...

Sebta et Melilla se meurent sans les Marocains

La réouverture des frontières ne profite toujours pas aux commerçants de Sebta et Melilla qui dénoncent la décision du Maroc d’interdire le passage des articles achetés dans les deux villes autonomes, déplorant une situation pire que celle d’avant le retour...