Vers la fin de la crise des visas pour les routiers marocains ?

7 décembre 2021 - 17h20 - France - Ecrit par : S.A

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

Les autorités françaises et marocaines ont échangé sur la mesure de restrictions de visas imposées par la France, laquelle pénalise notamment les conducteurs marocains du transport international routier (TIR). Une solution a été trouvée pour mettre fin à la crise des visas.

Les routiers marocains peuvent se frotter les mains. Après la rencontre du 22 novembre dernier entre le président de la CGEM, Chakib Alj, et Franck Reister, ministre français chargé du Commerce, qui effectuait une visite au Maroc, une réunion de travail a eu lieu jeudi 2 décembre à Rabat, au cours de laquelle la mesure de restrictions de visas imposées par la France a été abordée. Étaient présents à cette rencontre, la fédération du transport et de la logistique (FTL), affiliée à la CGEM, Hélène Le Gal, ambassadrice de France au Maroc, les consuls généraux de France à Rabat et à Casablanca, la conseillère économique de l’ambassade, ainsi qu’une délégation de la CGEM, comprenant notamment Abdelilah Hifdi, Badr Alioua, Samia Terhzaz et Driss Bernoussi.

À lire : La France cherche à affaiblir les transporteurs marocains

« Lors de cette réunion de travail qui s’est déroulée dans un esprit de compréhension et de coopération constructive, la partie marocaine a exposé en détail les difficultés et les entraves rencontrées par la communauté TIR en matière d’obtention de visas Schengen, plus particulièrement en ce qui concerne les délais d’attente assez longs », indique la fédération du transport et de la logistique (FTL), affiliée à la CGEM dans un communiqué. « Le nombre annuel de visas délivré par les consulats généraux de Rabat et Casablanca durant les années 2018, 2019, 2020 et 2021 a enregistré une progression continue. Par contre, concernant les délais, la partie française a fait état de dossiers opaques, comportant diverses irrégularités », a souligné la partie française.

À l’issue des discussions, les parties françaises et marocaines ont convenu de mettre en place « une procédure claire et spécifique, sur la base d’un cahier des charges, permettant à la fois de faciliter le dépôt des demandes de visas et de leur obtention et de faire face aux différentes pratiques contraires à l’éthique que la FTL-CGEM dénonce constamment et condamne fermement », précise la même source.

À lire : Visas : vers un accord entre le Maroc et la France ?

La FTL fait par ailleurs savoir que les dispositions du cahier des charges seront examinées et arrêtées lors d’une prochaine rencontre, prévue cette semaine avec la partie française. Ces dispositions permettront à l’avenir, « à tout opérateur marocain du TIR remplissant les conditions fixées de disposer de visas, dans des délais réduits et de façon claire et transparente », ajoute-t-elle.

Sujets associés : Visa - France - Transports

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

La France cherche à affaiblir les transporteurs marocains

La mesure de restrictions de visa imposées par la France produit un impact négatif sur les exportations de la tomate et des primeurs marocains dont le transport est assuré par...

Visas : vers un accord entre le Maroc et la France ?

Les autorités françaises et marocaines multiplient ces derniers jours les échanges sur la mesure de restrictions de visa imposées par la France. On s’achemine vers un accord entre...

Visas français : les transporteurs marocains en colère

La France refuse toujours d’accorder des visas aux transporteurs internationaux marocains prenant ainsi en otage les exportations marocaines. L’Association marocaine des...

Visas pour la France : enfin une solution pour les routiers marocains

Les professionnels du transport (TIR) peuvent enfin pousser un ouf de soulagement. Le lobbying des exportateurs marocains auprès des autorités françaises après leur décision de...

Nous vous recommandons

Visa

La France prolonge les titres de séjour des Marocains

L’ambassadrice de France au Maroc Hélène Le Gal a annoncé, le vendredi 27 mars, que la durée de validité des titres de séjour des Marocains se trouvant actuellement en France, ainsi que les Français au Maroc sont prolongés de trois...

Bonne nouvelle pour les conjoints étrangers de Français

La France compte exonérer les conjoints étrangers de Français de toute taxe liée à la délivrance et au renouvellement du titre de séjour en France. Cette recommandation a été proposée par un sénateur LREM des Français établis hors de...

Les Marocains parmi les premiers demandeurs de visa d’étude en Belgique

Les Marocains figurent parmi les premiers demandeurs de visa d’étude en Belgique. En 2021, le pays a reçu 13 957 dossiers, dont 12 % proviennent du royaume.

Espagne : Vox veut durcir l’obtention de la nationalité pour les Marocains

Vox a présenté récemment à la session plénière du Congrès, deux propositions de loi sur l’immigration, l’une demandant au gouvernement de suspendre l’octroi de visas aux Marocains et l’autre portant restriction de l’accès à la nationalité...

La France prolonge de six mois la validité des titres de séjour

Face au contexte sanitaire lié au covid-19, le parlement français a adopté la prolongation de la validité des titres de séjour (6 mois) et des attestations de demande d’asile (3 mois).

France

La France organise des « États généraux de la laïcité »

La France va lancer des « États généraux de la laïcité » mardi 20 avril 2021, qui aboutiront à une « grande consultation auprès de 50 000 jeunes ». Cette annonce a été faite par Marlène Schiappa, ministre déléguée à la...

Le véhicule trop chargé d’un MRE surprend les gendarmes français

En Occitanie, les gendarmes de l’Hérault ont intercepté sur l’autoroute A9 une voiture avec un impressionnant chargement en surcharge en partance pour le Maroc. L’automobiliste, un Marocain résidant à l’étranger, a été...

Hassan Iquioussen sera expulsé au Maroc

Le ministre français de l’Intérieur, Gérald Darmanin, a annoncé ce mardi que le Conseil d’État a entériné l’expulsion de l’imam marocain Hassan Iquioussen, réputé proche des Frères musulmans.

Victime de racisme, un couple marocain ferme son restaurant en France

Après des menaces et insultes racistes répétées, Audrey et Brahim ont été contraints de fermer leur restaurant à Fouvent-Saint-Andoche (Haut-Saône). Des habitants et élus de la ville tentent de leur faire changer...

Le désespoir de Wassila, une Marocaine bloquée en France

Pour cause de covid-19, le retour de milliers de Marocains dans leur pays d’origine pour retrouver leurs proches, est menacé cette année.

Transports

La CTM fait une promesse à ses clients

Ceux qui ont acheté des billets valables entre le lundi 27 juillet et le vendredi 31 juillet, peuvent être remboursés s’ils le désirent ou se faire changer les billets pour une date pouvant aller jusqu’au 31 décembre. L’annonce a été faite par la Compagnie...

Maroc : du nouveau pour les cartes grises et les permis de conduire

Les cartes grises et permis ayant expiré entre le 17 mars et le 15 juin 2020 restent valables jusqu’au 15 juillet, selon l’Agence nationale de la sécurité routière (NARSA).

Transporteurs marocains : le Maroc fait pression sur l’Espagne

La mise en application par l’Espagne de la franchise de carburant qui pénalise lourdement les transporteurs marocains, a fait réagir le Royaume. Celui-ci vient de mettre en place des mesures de réciprocité...

L’Espagne rapatrie à nouveau des MRE et des Européens

L’Espagne va rapatrier ce vendredi 9 octobre du Maroc ses ressortissants et résidents par ferry. Parmi eux se trouvent de nombreux MRE.

Des jeunes Bruxellois vers le Maroc à vélo (vidéo)

En Belgique, 12 jeunes ont entamé à partir de Bruxelles un voyage vers le Maroc à vélo. Un périple préparé depuis deux ans, qui va durer un mois.