Visas pour la France : enfin une solution pour les routiers marocains

9 décembre 2021 - 17h20 - France - Ecrit par : A.P

Les professionnels du transport (TIR) peuvent enfin pousser un ouf de soulagement. Le lobbying des exportateurs marocains auprès des autorités françaises après leur décision de restreindre les visas aux routiers en particulier, semble avoir porté ses fruits.

Les routiers marocains sont « agréablement surpris de la tournure des événements », après la rencontre du 22 novembre dernier, entre le ministre français délégué auprès du ministre de l’Europe et des Affaires étrangères, chargé du Commerce extérieur et de l’attractivité, Franck Riester, et le président de la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM), Chakib Alj.

À lire : Visas français : une procédure accélérée pour les routiers marocains

Au cours de cette rencontre, « le patronat marocain avait beaucoup insisté sur les nombreuses difficultés rencontrées en matière de procédures d’obtention de visas par les entreprises marocaines, plus particulièrement les acteurs et opérateurs du Transport international routier (TIR) », fait savoir Les Inspirations Éco, rappelant que le responsable français a assuré à l’occasion qu’il « sera possible d’obtenir le visa chaque fois que le demandeur dispose d’un dossier solide, régulier et pratique ».

À lire : Visas : vers un accord entre le Maroc et la France ?

En retour, il faut que « les entreprises de transport veillent en permanence au respect des règles du jeu comme éviter certaines pratiques non transparentes ». C’est pourquoi les deux parties ont convenu de « la mise en place d’une procédure spécifique et claire, sur la base d’un cahier des charges qui sera élaboré selon une approche participative, permettant de faciliter le dépôt des demandes de visas ainsi que leur obtention et de faire face aux différentes pratiques contraires à l’éthique ».

Sujets associés : France - Visa - Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) - Transports

Aller plus loin

Problème de visas : les routiers marocains à la recherche de solutions urgentes

Le ministère du Transport et de la Logistique s’est réuni, mercredi, avec les routiers marocains afin de discuter des problèmes liés au secteur et qui empêche le bon déroulement...

Visas pour la France pour les Marocains : la situation se débloque

Lors de son passage au Maroc, M’jid El Guerrab, député français sortant de la 9ᵉ circonscription des Français de l’étranger, a assuré que les difficultés entravant la procédure...

France : la restriction de visas bloque les exportations de fruits et légumes marocains

Les restrictions de visas imposées par les autorités françaises aux transporteurs marocains, affectent aussi la plateforme multimodale de Saint-Charles international.

Visas français : une procédure accélérée pour les routiers marocains

Le président de la CGEM, Chakib Alj, a échangé lundi à Casablanca avec le ministre français du Commerce extérieur, Franck Riester, en visite de travail de deux jours au Maroc....

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : statut auto-entrepreneur ou fraude fiscale ?

Les auto-entrepreneurs, statut lancé en 2015, sont peu nombreux à déclarer leurs chiffres d’affaires à la Direction des impôts. Une situation qui préoccupe les patrons marocains et à laquelle pourrait remédier le Projet de loi de finance (PLF) 2023.

Norme « Euro 6 » : le patronat marocain demande un moratoire à l’Europe

Dans une demande formulée depuis juillet, la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) demande du temps avant la mise en application de la norme antipollution dénommée « Euro 6 » déjà en vigueur en Europe et qui sera appliquée à partir de...

Le Maroc et Israël consolident leur coopération dans le secteur des transports et de la Logistique

Une délégation marocaine composée d’acteurs clés du secteur des transports et de la logistique a effectué une visite de travail de trois jours à Tel-Aviv, et ce pour consolider la coopération entre le Maroc et Israël dans le secteur de la logistique.

Le Maroc va acquérir de nouveaux trains

Le Maroc s’apprête à lancer un appel d’offres international pour l’acquisition de trains et le développement d’un réseau ferroviaire local, attirant l’intérêt de géants du secteur tels, notamment français et espagnols. C’est ce qu’a révélé Mohamed...

Maroc : bonne nouvelle pour les salariés

Le projet de décret concernant une révision du salaire minimum interprofessionnel garanti (SMIG) et du salaire minimum agricole garantie (SMAG) a été validé par le conseil de gouvernement.

Le Maroc construira 1000 km d’autoroutes d’ici 2030

Le Maroc veut saisir l’occasion de l’organisation de la coupe du monde 2030 pour moderniser le secteur des transports dans son ensemble, notamment les autoroutes.

Les MRE mécontents de la cherté des locations de voiture

L’inflation au Maroc touche même les locations de voiture. Cet été, les tarifs se sont envolés, provoquant la colère des citoyens et MRE. Plusieurs raisons expliquent cette situation selon les professionnels.

Maroc : une subvention pour renouveler les camions

Dans le cadre de la relance du programme de renouvellement du parc du transport routier, le gouvernement a annoncé le déblocage d’un budget de 500 millions de dirhams pour la période 2022-2023.