Maroc : Une baisse record des exportations d’oranges

12 novembre 2023 - 11h30 - Maroc - Ecrit par : P. A

Les exportations marocaines d’oranges ont considérablement chuté au cours des huit premiers mois de 2023, s’établissant à 30 000 tonnes contre 109 000 tonnes en 2022.

De janvier à août 2023, le Maroc, l’un des plus grands producteurs mondiaux d’oranges, a réduit ses exportations à 30 000 tonnes (13,7 millions de dollars) par rapport à la même période de l’année dernière où il a vendu 109 000 tonnes sur les marchés étrangers pour une valeur de 71 millions de dollars, relaie HuffPost.

« Le Maroc est le troisième pays africain producteur d’oranges après l’Égypte et l’Afrique du Sud. Cependant, contrairement à ses voisins, le Maroc va réduire considérablement ses exportations de ces agrumes pour plusieurs raisons à la fin de la campagne en cours. Selon nos calculs, les exportations marocaines d’oranges pour la saison 2022/23 chuteront au niveau le plus bas depuis au moins 8 ans », a prévenu Yevhen Kuzin, analyste du marché des fruits et légumes d’EastFruit.

À lire : Le Maroc parmi les plus grands exportateurs de fruits au monde

Les exportations marocaines d’oranges ont atteint un record en 2017, année au cours de laquelle plus de 160 000 tonnes ont été vendues sur les marchés étrangers. Depuis lors, les exportations ont chuté d’année en année, faisant passer le Maroc de la onzième place en 2022 à la treizième place sur la liste des exportateurs mondiaux.

Cette baisse drastique des exportations marocaines d’oranges est due aux conditions météorologiques défavorables, notamment la sécheresse qui a durement frappé le royaume, affectant les rendements. La sécheresse en Espagne et en Italie, les ouragans aux États-Unis et la neige en Turquie ont également affecté les productions de ces principaux pays fournisseurs d’oranges.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Exportations - Agriculture

Aller plus loin

Le Maroc va augmenter sa production d’orange Navel pour concurrencer l’Espagne

Le Maroc a annoncé qu’il augmentera cette saison la production de l’orange Navel pour concurrencer celle produite en Espagne.

Les oranges, un luxe pour les Marocains

Le prix des oranges a monté en flèche à Casablanca, s’établissant à 25 dirhams le kilo, alors qu’il se vendait entre 5 et 7 dirhams le kilo il y a quelques mois. Cette hausse...

L’Europe pourrait durcir l’entrée des agrumes marocains

Le président de la région de Valence, Carlos Mazón, a demandé à l’Union européenne un traitement par le froid des agrumes provenant de pays tiers dont le Maroc.

Le Maroc parmi les plus grands exportateurs de fruits au monde

Le Maroc est l’un des plus grands exportateurs de fruits au monde, avec plus d’1,5 milliard de dollars d’exportations en 2021, selon un récent rapport du département américain...

Ces articles devraient vous intéresser :

Face à l’inflation, le Maroc interdit certaines exportations

Le Maroc a annoncé une série de mesures pour lutter contre l’inflation et stabiliser les prix des aliments, notamment des fruits et des légumes, avant le début du mois de ramadan. Ces mesures comprennent la restriction de l’exportation de ces produits,...

Production de dattes : le Maroc revoit ses ambitions à la hausse

Le Maroc entend mobiliser ses efforts et ses ressources pour doubler sa production de dattes, en atteignant 300 000 tonnes par an, contre 149 000 tonnes en 2021.

Boom de l’automobile, chute du phosphate : les deux visages de l’économie marocaine

Le secteur automobile marocain a connu une forte croissance de ses exportations, atteignant près de 116,38 milliards de dirhams (MMDH) à fin octobre 2023, selon les dernières données de l’Office des changes.

L’OCP s’empare de 50% de l’espagnol GlobalFeed

L’Office Chérifien des Phosphates (OCP) confirme avoir réussi l’acquisition de 50 % du capital de la firme espagnole GlobalFeed. Cette transaction a été réalisée en partenariat avec l’entreprise d’engrais Fertinagro Biotech, également basée en Espagne.

Pastèque et sécheresse : le casse-tête marocain

Faut-il continuer à produire de la pastèque rouge qui nécessite une importante quantité d’eau et épuise les sols, alors que le Maroc connaît la pire sécheresse depuis quatre décennies ? La question divise les producteurs, exportateurs et...

Le Maroc veut exporter de l’hydrogène vert vers l’UE d’ici 2050

Le Maroc veut continuer à produire davantage de l’hydrogène vert pour poursuivre sa transition énergétique et devenir à terme un grand exportateur du combustible vers l’UE.

Le groupe marocain OCP renforce son soutien aux agriculteurs africains

Dans un contexte marqué par la flambée des prix des denrées alimentaires au niveau international, l’Office chérifien des phosphates (OCP) a décidé d’intensifier ses efforts pour soutenir les agriculteurs africains. 4 millions de tonnes (Mt) d’engrais...

Maroc : la question des dattes algériennes arrive au parlement

Le groupe Haraki à la Chambre des Représentants a interpellé le ministre de l’Agriculture, Mohamed Sidiki, sur les dattes notamment d’origine algérienne qui ont inondé le marché marocain avant le début du mois de ramadan.

Maroc : appel pressant des exportateurs de légumes

Les associations de producteurs et exportateurs de fruits et légumes appellent le gouvernement d’Aziz Akhannounch à autoriser la reprise des exportations.

Maroc : l’hydrogène vert pour atteindre l’autosuffisance alimentaire

La production de l’hydrogène vert dans la région de Dakhla et son utilisation pour le dessalement de l’eau de mer, permettront au Maroc d’atteindre l’autosuffisance alimentaire. C’est ce que révèle une étude menée par des chercheurs marocains.