Trains au Maroc : cinq géants du rail en lice pour un mégacontrat

7 juillet 2024 - 16h30 - Economie - Ecrit par : S.A

L’appel à concurrence lancé par l’Office national des Chemins de fer (ONCF) pour acquérir 168 nouveaux trains, dont 18 trains à grande vitesse aiguise les appétits. Cinq constructeurs ferroviaires internationaux se battent pour décrocher ce méga contrat.

Du nouveau pour l’appel à concurrence de l’ONCF pour le projet d’acquisition de rames automotrices. Les dossiers de candidatures pour cet appel à concurrence international pour l’acquisition des 168 trains, dont 150 trains pour les services inter-villes, trains navettes rapides et métropolitains, ainsi que 18 trains à grande vitesse pour les extensions des lignes grande vitesse vont être soumis à l’Office mardi. Cinq géants mondiaux du ferroviaire se livrent une rude concurrence pour ce mégacontrat : le français Alstom, l’espagnol Talgo, le Sud-coréen Hyundai Rotem, le constructeur ferroviaire basque CAF (Construcciones y Auxiliar de Ferrocarriles) et le géant chinois CRRC.

À lire :Le TGV marocain au cœur d’une rivalité entre la France et l’Espagne

L’acquisition des 168 nouveaux trains nécessite un investissement de 16 milliards de dirhams (MMDH). Selon l’office, ce projet structurant vise le renforcement du rail national en tant que choix privilégié pour une mobilité durable et inclusive. L’appel à concurrence s’articule autour de trois composantes : l’achat des trains, dont le planning de livraison s’étalera sur 4 ans entre 2027 et 2030 ; le partenariat pour la maintenance (mise en place par l’ONCF et le constructeur retenu d’une structure commune, qui sera chargée d’assurer, pour le compte de l’ONCF, les prestations de maintenance courante et industrielle des trains) et le développement industriel. Sur ce dernier volet, le constructeur retenu devra porter un projet de développement industriel, à travers la construction d’une unité industrielle de fabrication et le développement d’un écosystème ferroviaire, composé de fournisseurs et de sous-traitants, avec une ambition à l’export, identique à ce qui a été réalisé dans les industries automobiles et aéronautiques.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Office national des chemins de fer (ONCF) - Transport ferroviaire - Transports

Aller plus loin

Mégacontrat de l’ONCF : gros concurrent pour Alstom

Hyundai Rotem, constructeur coréen de matériel roulant ferroviaire, se lance dans la concurrence pour le mégacontrat de l’Office national des Chemins de Fer (ONCF). Celui-ci a...

Le TGV marocain au cœur d’une rivalité entre la France et l’Espagne

Les projets ferroviaires, dont l’extension des lignes de train à grande vitesse (LGV) entre Kénitra, Marrakech et Agadir qu’entreprend le Maroc dans le cadre des préparatifs de...

L’astuce d’une entreprise française pour gagner l’appel d’offres de l’ONCF

Redoutant l’impact négatif du refroidissement des relations diplomatiques entre le Maroc et la France, une entreprise française charge sa filiale espagnole de se lancer dans la...

L’ONCF dévoile ses nouvelles ambitions

L’Office national des chemins de fer (ONCF) ambitionne de mettre en place un écosystème industriel ferroviaire autour d’une unité de production de rames automotrices. Dans ce...

Ces articles devraient vous intéresser :

Casablanca : les taxis en colère contre les ... motos-taxis

Certaines applications dont “InDrive” ont commencé à proposer des services de transport de passagers à moto dans certaines villes comme Casablanca. Les professionnels du secteur s’insurgent contre cette nouvelle pratique et appellent les autorités à...

L’ONCF a pensé aux MRE pendant les vacances

L’Office National des Chemins de Fer (ONCF) a mis en place un plan pour accueillir les millions de voyageurs attendus à bord de ses trains lors de la prochaine saison estivale. Une attention particulière est accordée aux Marocains résidant à l’étranger...

Ports marocains : Une manne inattendue grâce aux attaques en mer Rouge ?

Alors que les attaques des rebelles houthis perturbent sérieusement le trafic maritime mondial, le Maroc dont les ports sont choisis par les industriels européens tire profit de la crise sécuritaire en mer rouge.

Un enfant de 4 ans meurt à la gare de Rabat-Agdal : réaction (tardive) de l’ONCF

Plusieurs semaines après la mort d’Omar, garçonnet de 4 ans, à la gare Rabat Agdal, l’ONCF a finalement décidé de réagir.

Le rail marocain au cœur d’une rivalité internationale

Les géants mondiaux du ferroviaire vont se livrer une rude concurrence pour le mégacontrat de l’Office National des Chemins de Fer (ONCF). Celui-ci a lancé un appel à concurrence pour acquérir 168 nouveaux trains, dont 18 trains à grande vitesse.

Investissement massif dans le rail marocain

L’Office national des chemins de fer (ONCF) veut renforcer le rail national. Il vient de lancer un appel à concurrence pour acquérir de nouveaux et différents trains.

Le Maroc et Israël consolident leur coopération dans le secteur des transports et de la Logistique

Une délégation marocaine composée d’acteurs clés du secteur des transports et de la logistique a effectué une visite de travail de trois jours à Tel-Aviv, et ce pour consolider la coopération entre le Maroc et Israël dans le secteur de la logistique.

Maroc : du nouveau pour la LGV Marrakech – Agadir

La Ligne à grande vitesse reliant Marrakech à Agadir comprendra trois stations destinées aux passagers et une dédiée aux marchandises, a annoncé le chef de la délégation de la société chinoise CRDC, en charge des études du projet.

Le projet TGV Kénitra-Marrakech avance à grands pas

L’Office national des Chemins de fer (ONCF) s’active pour la réalisation du projet de construction de la ligne ferroviaire à grande vitesse reliant Kénitra à Marrakech. Il vient de débloquer environ 695 millions de dirhams.

Maroc : Oujda sera relié par le TGV

L’Office national des Chemins de Fer (ONCF) nourrit de grandes ambitions pour le transport ferroviaire. En témoigne son plan ferroviaire dévoilé par Mohamed Abdeljalil, ministre des Transports et de la Logistique.