Elections en France : des Marocains prêts à partir

10 avril 2022 - 16h20 - France - Ecrit par : S.A

Halima, une maman marocaine, affirme qu’elle quitterait la France au cas où Eric Zemmour ou Marine Le Pen seraient élus à la tête du pays. Les Français votent au premier tour de l’élection présidentielle ce dimanche 10 avril 2022.

« Si Zemmour ou Le Pen prennent les clés de l’Élysée, je quitte avec dignité la France », affirme Halima, maman divorcée de trois filles, résidente en France, interrogée par Le Point Afrique. Zemmour avait annoncé la création d’un « ministère de la remigration et a menacé de renvoyer 100 000 étrangers indésirables annuellement. Je ne suis pas une indésirable ! » affirme-t-elle. Sa fille, Houda, exprime le même ressenti. « Avec Le Pen, je ne pourrai pas avoir la nationalité française, ni avoir recours au regroupement familial. Demander un visa français sera difficile. Pas de droit d’asile. Et par-dessus tout, la prétendante à la présidence compte m’ôter mon voile ! » Elle espère de tout cœur que la candidate du Rassemblement national ne remportera pas l’élection présidentielle.

À lire : « Le voile sera interdit en France », affirme Marine Le Pen

Pour Hicham, agronome qui vit en France depuis maintenant quatre ans, le choix est le même : quitter la France où il ne se sentirait plus chez lui si l’un des candidats d’extrême droite (Marine Le Pen, Éric Zemmour) devenait président de la République française. « En tant que Marocain résident en France, j’aimerais me sentir comme chez moi. L’époque du racisme est révolue. Si le président lui-même est raciste et ne veut pas de Maghrébins dans son pays, à quoi bon rêver d’une vie en France. Je préfère aller dans d’autres pays qui n’ont pas le complexe du Maghrébin », confie-t-il.

Sujets associés : France - Racisme - Elections - Marine Le Pen

Aller plus loin

Elections : des musulmans veulent quitter la France

Des Français de confession musulmane envisagent de quitter leur pays si la candidate de l’extrême droite, Marine Le Pen, venait à être élue. Le second tour de l’élection...

Latifa Ibn Ziaten tacle Éric Zemmour

À l’occasion de la commémoration du 10ᵉ anniversaire des attentats de Toulouse et de Montauban, Latifa Ibn Ziaten était l’invitée dimanche de la matinale Week-End RMC afin de...

Des Maghrébins vivant en France redoutent l’élection de Marine Le Pen

Les Français d’origine marocaine, algérienne et autres résidant en France redoutent l’élection de la candidate du Rassemblement national (RN), Marine Le Pen, qui affronte...

Eric Zemmour veut renvoyer 500 000 étrangers en 5 ans

Candidat à la présidentielle, Eric Zemmour a fait des propositions pour le moins chocs sur l’immigration. Il propose notamment la création d’un « ministère de la Remigration »...

Ces articles devraient vous intéresser :

Un Marocain tabassé par des videurs dans le nord de l’Espagne

Un jeune homme de 23 ans, médiateur culturel d’origine marocaine résidant à la Corogne, dans le nord-ouest de l’Espagne, a porté plainte, affirmant avoir été victime d’une agression racistede la part de deux videurs.

Christophe Galtier : garde à vue pour discrimination raciale

L’ex-entraîneur de l’OGC Nice, Christophe Galtier, ainsi que son fils, John Valovic-Galtier, ont été placés en garde à vue ce vendredi dans le cadre d’une enquête portant sur des allégations de discrimination au sein du club.

Université Paris-Dauphine : propos racistes envers une étudiante voilée

Une étudiante voilée a été victime de propos racistes de la part d’une intervenante du jury lors d’une soutenance de fin d’année à l’Université Paris-Dauphine.

Violences policières : la France sermonnée par l’ONU

Le Comité pour l’élimination de la discrimination raciale, l’organe affilié aux Nations unies, exprimé sa « profonde préoccupation » concernant les pratiques des forces de police en France vis-à-vis des minorités. Cette inquiétude fait suite au décès...

Racisme envers les musulmans : de nouveaux témoignages accablent Christophe Galtier

L’ex-entraîneur de l’OGC Nice, Christophe Galtier, fait face à de graves accusations de discrimination et de harcèlement moral, avec un procès prévu dans dix jours.

Majda Sakho réagit aux insultes racistes visant ses enfants

La Marocaine Majda Sakho, l’épouse de l’international français Mamadou Sakho règle ses comptes avec les personnes ayant proféré des injures racistes envers ses trois enfants.

16 deputés marocains perdent leurs sièges

La Cour constitutionnelle vient d’annuler l’élection de 16 membres de la Chambre des représentants, suite aux recours relatifs au scrutin du 8 septembre 2021.

Le ministère de l’Intérieur recadre le PJD

Le ministère de l’Intérieur a réagi aux rumeurs concernant les élections partielles organisées le 21 juillet dernier, dénonçant « les allégations malveillantes et inacceptables » selon lesquelles le vote aurait été orienté par certains agents d’autorité.

Iliass Aouani, recordman italien du marathon, répond avec élégance aux injures racistes

Après avoir battu le record italien du marathon (2h07:16), Iliass Aouani a essuyé des insultes racistes. Sur la toile, il a été attaqué notamment sur ses origines marocaines. Plutôt que d’employer le même ton que ses détracteurs, l’athlète a préféré...

Accusé de racisme, Christophe Galtier a le soutien de Laurent Blanc

À l’instar de Genesio, Kombouaré et Roy, le coach de l’Olympique lyonnais (OL) Laurent Blanc a défendu son collègue et ami Christophe Galtier, entraîneur du PSG accusé de racisme dans une affaire qui remonte à son passage à l’OGC Nice la saison dernière.