Eric Dupond-Moretti attendu au Maroc

4 décembre 2020 - 19h00 - France - Ecrit par : I.L

Les visites des ministres français s’enchaînent au Maroc. Après les ministres de l’Intérieur, des Affaires étrangères, le ministre français de la Justice, Éric Dupond-Moretti, est également attendu au Royaume, les 6 et 7 décembre.

Le Garde des Sceaux français prévoit de s’entretenir à Rabat avec son homologue marocain Mohamed Ben Abdelkader, rapporte Atlasinfo. Les échanges devraient tourner autour de l’épineux dossier concernant les enfants mineurs marocains non-accompagnés.

Au cours de sa visite, Eric Dupond-Moretti sera accompagné des rapporteurs de la «  Mission d’information sur les mineurs non accompagnés  », de deux députés Jean-François Eliaou (LREM) et Antoine Savignat (Les Républicains).

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : France - Ministère de la Justice et des Libertés - Mohamed Benabdelkader

Aller plus loin

Gérald Darmanin écourte sa visite au Maroc

Le ministre français de l’Intérieur, en visite de travail au Maroc, est rentré en urgence sur Paris le vendredi 16 octobre, suite à l’attentat perpétré contre un enseignant. La...

Gérald Darmanin est au Maroc, voici le programme

Le ministre de l’Intérieur français effectue depuis jeudi, une visite de travail de deux jours au Maroc. Au cours de son séjour, Gérald Darmanin signera avec son homologue...

Paris : quand des mineurs marocains donnent dans l’ultra-violence

Une vingtaine de mineurs marocains qui vivent dans le 18e arrondissement de Paris se sont affrontés quai de la Seine, près du MK2, le 21 août dernier. L’un d’eux a été lynché et...

Visite de Darmanin au Maroc : drogue, migration, imams… étaient sur la table

La première visite au Maroc du ministre français de l’Intérieur Gérald Darmanin, ne fut pas de tout repos, tant les sujets abordés étaient tous d’importance. Au menu, drogue,...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : le casier judiciaire électronique enfin lancé

Le ministère de la Justice a procédé mardi, au lancement de quatre nouveaux services numériques dont le casier judiciaire électronique.

Maroc : vers l’égalité des sexes dans les contrats de mariage

Le ministre marocain de la Justice, Abdellatif Ouahbi, a réaffirmé son engagement en faveur de l’égalité entre les sexes lors de la conclusion de contrats de mariage et autres actes juridiques.

Maroc : le registre national des mariés bientôt disponible

Dans quelques jours, le ministère de la Justice marocain va procéder au lancement du registre national des mariés dans le but de mettre fin aux infractions constatées dans le domaine.

Maroc : un ministre veut des toilettes pour femmes dans les tribunaux

Le ministre de la Justice, Abdellatif Ouahbi, s’est indigné face à l’absence de toilettes pour les femmes dans les tribunaux, ce qui selon lui constitue un « véritable problème » pour les détenues.

Abdellatif Ouahbi accusé par les salafistes d’atteinte à l’islam

La réforme du Code de la famille passe mal chez les salafistes. Prêcheurs et imams de mosquées sont en colère contre le ministre de la Justice Abdellatif Ouahbi.

Réforme du Code pénal au Maroc : un ancien prédicateur salafiste à la rescousse

L’ancien prédicateur salafiste, Abdelwahab Rafiki, plus connu sous le nom d’Abou Hafs, est dorénavant conseiller du ministre de la Justice, Abdellatif Ouahbi, selon une source proche du ministère.

Le Maroc cherche à mettre fin au mariage des mineures

En réponse à une question orale à la Chambre des Conseillers, le ministre de la Justice, Abdellatif Ouahbi a renouvelé ce lundi 28 novembre, son engagement à mettre un terme au mariage des mineures.

Après ses propos «  provocateurs  », Abdellatif Ouahbi présente ses excuses aux Marocains

Le ministre de la Justice, Abdellatif Ouahbi, a présenté ses excuses aux Marocains pour sa déclaration au sujet de la révision des résultats d’un concours d’accès à la profession d’avocat, indiquant qu’une telle action créerait une mauvaise jurisprudence.

Réforme du Code de la famille au Maroc : Abdelilah Benkirane menace

Le secrétaire général du PJD, Abdelilah Benkirane, relance le débat sur la réforme de la Moudawana et du Code pénal, en promettant des actions fortes si le ministre de la Justice y introduit des amendements qui portent atteinte à la cellule familiale.

Le Maroc s’inquiète de « l’influence croissante des homosexuels »

Abdellatif Ouahbi, ministre de la Justice et secrétaire général du Parti authenticité et modernité (PAM), s’est exprimé une fois de plus sur l’homosexualité. Au Maroc, les pratiques homosexuelles restent punies par la loi.